Société

Cibitoke : effectif pléthorique dans les salles de classe

14/10/2016 Jackson Bahati 0

Les écoles fondamentales à Cibitoke connaissent un surnombre d’élèves. Les enseignants et les parents demandent au ministère de l’Education de prendre cette question en main.

Cinq écoliers de la première année partagent le banc pupitre
Cinq écoliers de la première année partagent le banc pupitre

C’est surtout dans les classes des premières années que l’on constate des classes pléthoriques dans presque toute la province de Cibitoke. D’après les directeurs scolaires rencontrés sur place, les effectifs ont triplé.
Dans certaines classes, plus de 5 écoliers se partagent un seul banc- pupitre, ont indiqué certains enseignants de l’inspection cantonale de Mugina. Ces derniers évoquent aussi l’insuffisance de matériel didactique dans certaines écoles.

« Les livres des élèves et ceux des enseignants manquent à telle enseigne que dans certaines écoles, les enseignants n’ont pas encore démarré les cours », témoignent des enseignants de la commune Rugombo.

« Parfois, nous sommes obligés de rentrer très tôt, suite au manque d’enseignants », ont assuré les écoliers de l’école fondamentale de Buganda qui déambulaient au chef-lieu de cette commune pendant les heures de cours.

Les enseignants dénombrent plus de 150 écoliers dans les classes des premières années. « Un nombre inquiétant et difficile à enseigner », déplore l’inspecteur cantonal de l’Enseignement de la commune Murwi.

Les parents et enseignants demandent à la direction provinciale de multiplier les salles de classe, d’engager des enseignants et de disponibiliser le minimum indispensable de matériel didactique dans le souci d’assurer et de garantir une éducation de qualité.

La direction provinciale de l’Education fait des promesses

La direction provinciale de l’Education dans la province de Cibitoke fait remarquer que des efforts ont été fournis dans l’engagement et le déploiement des enseignants vers les écoles en forte demande.

Egide Ngendambizi, directeur provincial de l’Education, fait savoir que d’autres salles sont en cours de construction. Il appelle ainsi les parents et les élèves à faire preuve de patience. « En attendant le matériel didactique est à leur disposition, les enseignants ne doivent pas croiser les bras car le ministère de l’Education est au courant de cette situation », conclut-il.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

291 utilisateurs en ligne