Archives

Cibitoke : Cadavre découvert ce matin à la 10ème avenue

11/01/2016 Abbas Mbazumutima 3
Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. KABADUGARITSE

    Il est impératif que tous ceux qui pensent être de vrais patriotes se constituent en Collectif pour porter plainte contre notre État qui ne sait plus protéger ses citoyens. L’évidence est que des forfaits sont commis par les deux camps, l’opposition et certains membres des services de sécurité, mais des enquêtes devraient clarifier la situation et arrêter ce bain de sang.-

  2. RUGAMBA RUTAGANZWA

    Le pays de mille un tombeaux et mille un cadavres..! Triste réalité..! Mais franchement ou allons-nous puisque les exécutions extrajudiciaires sont devenues la routine nationale au Burundi ? Mais que fait le pouvoir du CNDD-FDD pour arrêter cette spirale de la mort? Mais que fait la justice burundaise dont le silence complice est devenu assourdissant..?

  3. Ntaro

    Un deni du droit. La police semble travailler contre la population pour quel interet obscur? Pourquoi refuser aux familles dont un membre a ete porte disparu, de venir s’approcher pour verifier si le corp du defunt n’est pas le leur? Cain faisait la meme chose, il essayait de cacher en vain le sang de son frere. Or, ce dernier n’apporte que maledictions. Demander a Mr. Micombero par exemple…

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une autre date pour l’histoire

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une autre date pour l’histoire

17 mai 2018 entre dans l’histoire du Burundi. Le peuple burundais vient d’exercer son droit civique en se prononçant par référendum, sur la Constitution amendée. Dans l’histoire du Burundi, la période électorale a été, à maintes reprises, caractérisée par des (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

555 utilisateurs en ligne