Opinions

Chronique – L’ultime enseignement du roi Bolt

16/08/2017 Antoine Kaburahe 25

Par Antoine Kaburahe

Derrière l’échec d’Usain Bolt, peut-être une grande leçon pour tous.

Après plusieurs années de règne sans partage, le roi Bolt se décida de partir. Dans le plus grand secret, il prépara son ultime message. Il le voulut spectaculaire.

C’est à Londres qu’il choisit de lancer son appel.Sous le regard des centaines de millions de spectateurs du monde entier, il délivra son dernier message .

Alors que le monde attend que le seigneur décroche une nouvelle étoile pour sa couronne, médusée, la planète choquée vit le roi tomber.`
Immense comédien, le monarque grimaça, se tordit de douleur.

C’est à terre que Sa Majesté Bolt délivra son enseignement.

Une vérité immuable depuis la nuit des temps.  Une leçon simple.

Il dit à tous les rois de la terre que l’on ne peut rester éternellement roi.

Sans paroles, à terre, il dit à l’humanité qu’il y a un temps pour tout.
Qu’il faut savoir s’arrêter.

Passer la main.

Il montra à toute l’humanité qu’il faut laisser la relève.

« En vérité, en vérité, il y a un temps pour régner et un temps pour partir », proclama seigneur Bolt à Londres avant de s’en aller pour toujours.

Merci et adieu maître. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

Forum des lecteurs d'Iwacu

25 réactions
  1. Nahayo

    Malheureusement vous attaquez avec quels arguments “en béton armé”. Si c’est ce que vous avez comme armes d’attaque…mince. Les attaques lancées à une telle “altitude” ne peuvent qu’atteindre “les pieds du mont Kaburahe”

  2. Nahayo

    Empêcheurs de gouverner en rond, les moyens de quitter le pouvoir dans les jungles Africaines sont connus. L’Histoire du Burundi peut nous éclairer à ce sujet: on disait que “umwami yatanze” (le roi a donné/cédé le pouvoir), ce qui arrivait exclusivement à à la suite de son décès. A l’intronisation/investiture on disait: “umwami yimye” (le souverain a refusé (de céder le pouvoir).
    Ohh, ce passé qui ne passé pas…

  3. Rurihose

    Un mot pour conclure,
    Les Gacece,Ayubu,Fofo,Rurihose,etc
    .. qui profitent de leur temps de loisirs pour donner leurs commentaires, le font parce qu’ils aiment leurs pays.
    Je connais des compatriotes dans nos pays d’exil qui ignorent tout ce qui se passe au Burundi.
    Mais, pour ne pas parler du Burundi, les milliers d’africains qui se noient en méditérannée pour fuir l’Afrique le font parce que nous sommes gouvernés par des despotes qui ne pensent qu’à leurs ventres.
    Ils modifient les constitutions pour ne jamais rendre des comptes.
    Governing without any accountability leads to failure.
    Mais la question, pourquoi cela n’arrive qu’en Afrique seulement?
    Bouteflika,Sassou Nguesso,M7,Paul Biya,Kabila,Nkurunziza,Mugabe,Idriss Deby, ô pauvre Afrique

  4. Busorongo

    Bon exemple d’abandon de ses ambitions au profit de l’autre

    https://youtu.be/1QNeYJ7SZoY

  5. Jereve

    Bolt a envoyé ses adversaires sur le tapis : Il peut avec le monde entier savourer ses victoires. Un sentiment de happy end. Contrairement à certaines pratiques où le plus puissant envoie ses adversaires dans l’autre monde; at the end, il finit rongé par la culpabilité et la haine.

  6. karanga lilia

    @ Helle j’y crois
    Eh on parle de Bolt , pas de dirigeants et surtout pas africains. Ces derniers sont sacrés , il ne reste qu’à les prier à genous s’il le faut . Ils sont venus sur terre pour sauver le monde , nous y compris . Les dirigeants africains sont un don de Dieu. Prions donc ( sans fermer les yeux ) on ne sait jamais , nos dirigeants bien aimés peuvent nous “appeler” d’un moment à l’autre pour rejoindre le royaume des “non-vivants” . Ils nous aiment et ne veulent pas que nous continuions à souffrir sur cette terre d’impurs et de pécheurs . Ils veulent nous envoyer au paradis . Laissons nous faire !!

  7. GIHUGU

    @Hello J’y crois
    “Etre sage pour un dirigeant est de savoir le moment de son départ avant son départ.”
    Si tous les dirigeants passaient à cette belle phrase!, il y aurait moins de guerres.

  8. Karundi

    Vous pensez que c’est facile de “partir”. Même Usain Bolt part les larmes aux yeux comme un gamin. S’il avait moyen, il resterait, sans doute. Pourquoi Mgr Ntamwana ne part pas? Pourquoi Faustin Ndikumana ne part pas? Pourquoi Gabriel Rufyiri ne part pas? Pourquoi Paci Nininahazwe ne part pas? Pourquoi, pourquoi??? Vous voulez dire que ceux-là ne savent pas comment “marcher” pour “partir” de leurs royaumes à eux? Non, partir comme le veut Kaburahe n’est pas si aisé que ça. Lui-même ne veut pas partir d’Iwacu.org, même en son absence prolongé, il continue de “reigner”. ahh, les Rois!!!
    Reka sha, uwutarahagera agira ngo haroroshe kuva. Et puis Bolt a fait combien de mandat:
    1) 2011-2012
    2) 2012–2013
    3) 2013-2014
    4) 2014-2015
    5) 2015-2016
    6) 2016-2017 il tombe sur le “champs de vouloir rester”.
    Pourquoi n’est-il pas parti en 2013 comme l’aurait voulu Gatlin ou Blake qui viennent de le remplacer en fin, par les règles de l’art. Vous autres voulez “chasser” au lieu de “remplacer”.
    Les “amis”, si vous pensez qu’il est facile de partir? en attendant votre tant attendu tour pour régner, jetez un petit regard sur ceci:
    https://www.youtube.com/watch?v=U1IaulpGQfE
    https://www.youtube.com/watch?v=AlRaFpXjoZo

  9. Rugamba

    Ce qui est non constitutionnel est d’embarquer avec un 3e mandat en emportant toutes les vies humaines qui s’y opposent. Ce qui est non constitutionnel est de former une milice para-étatique qui commet des crimes odieux au vu et au su de tous y compris les policiers qui se font maintenant tabasser par ces derniers. Ce qui est non constitutionnel est de déchirer la société en ouvrant des plaies de divisions ethniques encore non guéries. Ce qui est non constitutionnel est un gouvernement qui tue et qu’il ne le cache pas.

  10. Busorongo

    Préparer son départ est une chose sûre pour nous tous. Préparer notre pension; notre héritage;…
    Céder la direction de son entreprise pour qu’elle ne sombre pas à son départ certaine.
    Céder la présidence (du pays, des associations, des clubs,…)
    Mais le problème on veut que l’autre cède à nos conditions et on oublie que peut être lui voit autrement son départ.
    Que chacun se prépare à quitter ( abandonner) ses choses chères à lui.

  11. Rurihose

    Merçi cher Kaburahe, je n’ai rien insinué du tout, comme toi d’ailleurs.
    Je n’ai pas du tout parlé de Mobutu, ni du Potentat Bedel Bokassa, ni surtout pas de “Ndamuhoze Ndamuzi”😂😂

    Réponse d’AK
    Honni soit qui mal y pense -)

  12. Fofo

    [En vérité, en vérité, il y a un temps pour régner et un temps pour partir].
    Vous avez totalement raison mais pour moi la question n’est pas de partir car il finira par partir plutôt “LES CONDITIONS DE SON DÉPART”. Dans la monarchie les conditions de départ c’est la mort comme celui-là qui est parti pour ne plus revenir; Dans la démocratie les conditions de partir sont bien définies dans la Constitution.
    Voilà ma question: Pourquoi alors certains démocrates cherchent à lui faire partir par les conditions non constitutionnelles?

  13. roger crettol

    @ Jean-Pierre

    Dans la même logique partisane, on ne devrait pas essayer de contrôler l’envoi de jeunes Burundaises vers les pays du Golfe, ni tenter de maîtriser la corruption dans votre pays, ni …

    … alors qu’il y a tant d’exemples de gens et de pays qui en font autant ou pire. Suivons donc leur excellent exemple ?

    Ou, pour animer un peu cette morne actualité burundaise, faut-il inviter l’implantation d’une filiale de Boko Haram ? Il y aurait tant d’infidèles à remettre dans le droit chemin …

    Bah ! Laissons plutôt Pyrrhus Nkurunziza aller son bonhomme de chemin. Les surprises ne manqueront pas.

    Bonne journée à vous – et sans rancune, hein ?

  14. Stan Siyomana

    @Karundi
    C’est SEULEMENT APRES DES ELECTIONS LIBRES ET TRANSPARENTES (SELON LES NORMES INTERNATIONALES?) AU BURUNDI (en 2015? 2020?) que vous pourriez dire “Rindira mutekereje basha, ndasavye!!!”

  15. Ramazani

    Cher kaburahe
    Que ceux qui ont des oreilles pour entendre , entendent . Les autres comme Ayahu Hmm ! Qu’ils s’écoutent parler.
    Désormais je vous appelerais le ” Jean de La Fontaine” burundais. Et puis une info Cher Antoine . Bolt a d’abord tergiversé avant de répondre au rendez-vous de Londres mais sa cour l’a persuadé qu’il pouvait fermer le ban sur de l’or . Hélas pour lui , tant mieux pour Gatlin . Eh la cour des partisans ! Même dans le sport on s’y frotte et parfois on s’y pique.

  16. Hello J'y crois

    oui, M K, tu as semblé …sinon tu l’as pas attaqué. je te copies tes insinuations “Urantwenza vraiment … Soyez patient …Vous voyez? …Rindira mutekereje basha. Cessez de vous agitez inutilement,alors que votre temps, lui, vous attend patiemment”. et votre commentaire ne fait que de l’amalgame pure. sans risque de me tromper, A.K écrit pour un journal agréé. le confondre à des “vous” qui signifient pour vous les opposants politiques (ou armés), c’est se tromper de cible. je m’en arrête ici, je me fatigue en te commentant.

  17. Gihugu

    Le cas Bold devrait tous nous inspirer. Comme l’ont bien dit les autres. Il a regné, en Roi du Sprint, mais il n’a jamais écrasé les autres. A chaque moment, même si monde savait qu’il était intouchable, phénoménal, il devrait se mésurer aux autres pour prouver encore. Il n’a jamais bousculé son concurrent sur la piste, il n’a jamais refusé la compétition. Mais, mais comme disait A.K, il y a un moment pour,…! Bolt voulait faire plus, décrocher une autre médaille pour partir en beauté après! Mais, il avait oublié qu’il y a les autres qui ont travaillé dûrement pour montrer qu’ils sont capables de faire plus mieux. Heureusement qu’on n’a pas besoin des observateurs internationaux pour juger le résultat de cette compétition, valide conformes aux normes internationales de transparence. Que c’est bon le sport, surtout l’Atlétisme et le Tennis qui nous montrent la vraie compétition où l’on tout le monde peut juger objectivement le plus fort! Merci à Bolt pour cette leçon que tu offres à l’humanité.

  18. Karundi

    “Et dommage que Karundi semble s’attaquer au rédacteur”. Je ne “semble” pas, je l’attaque bel et bien. Vous le trouvez inattaquable, vous? Aho muba mwigira ba Samandari, nimba mwibwira ko tutababona, neza na neza turababona.

  19. Hello J'y crois

    Le message de Usain Bolt est applicable aux athlètes, aux chefs d’entreprises, aux hommes de l’église, aux politiciens. Désolé que les commentateurs orientent le “Que celui qui a des oreilles pour entendre entende”, Mr Kaburahe. Et dommage que Karundi semble s’attaquer au rédacteur. Que tous ceux qui règnent et ceux qui régneront, au Bdi comme ailleurs, aient des oreilles pour entendre et qu’ils entendent pour tirer leçon du message de U.B, tant mieux.

  20. Hello J'y crois

    L’important n’est pas que régner, car après le règne (que le régnant croit avec grand R) vient un nouveau règne, donc un nouveau roi. L’important est pour moi ce que vous faites ou avez fait de votre règne, ce que vous avez fait ou faites des gouvernés, des co-gouvernants et générations futures. Car on se souviendra toujours d’un Usan Bolt, le coureur de vitesse le plus rapide de l’histoire. Donc, du positif de cet athlète. Et même en tombant, on gardera en souvenir qu’il a été le 1er à un moment, le 3è à un autre et à terre au dernier. A aucun moment il a pris des somnifères pour ses courses, à aucun moment il a empoisonné ses compétiteurs. Se croyant encore fort, il a à plusieurs reprises tenté de demander la main de Rihanna, en vain. Les dirigeants d’aujourd’hui comme ceux de demain ne devraient faire que du positif pour que le monde pleure leur départ. Ils devraient écouter leur âme et ne point s’accrocher pendant que ce dernier leur dise non! Oui, l’âme de Bolt lui avait dit de s’arrêter (pourquoi pas) mais rassuré par son physique, il s’accroche. N’attendez pas donc pas que vous soyez à terre pour renoncer. N’attendez pas que vous restiez seul soldat au combat pour battre en retraite. N’attendez pas que les gens meurent de faim pour abdiquer. Préparez votre départ pendant qu’il est encore temps. Etre sage pour un dirigeant est de savoir le moment de son départ avant son départ.

  21. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit… AK

  22. Nivyo Lili

    Merci Ayahu Jean Pierre pour votre analyse. Wahagaritse hataragera, iyo ubundanya gatoyi

  23. Ayahu Jean Pierre

    Cher Antoine,
    Dois-je comprendre qu’il s’agit des clins d’œil aux athlètes, en apparence très endurants, et pour lesquels tu te demande à quand ils vont mettre le genoux à terre et qui sont par ordre de mérite et de longévité
    Usain Bolt “Thedore Obiang Nguema”, avec ses 34 ans de règne
    Usain Bolt “José Eduardo Santos”, 34 ans
    Usain Bolt “Paul Biya”, 32 ans
    Usain Bolt “Yoweri Museveni”, 28 ans
    Usain Bolt “Robert Mugabe”, 26 ans
    Usain Bolt”Idriss D.”, 23 ans
    Usain Bolt “Blaise Comparé”, 22 ans
    Usain Bolt “Issayas Afeworki”, 20 ans
    Usain Bolt ” Omar Bechir”, 20 ans…

    Est-ce juste?
    Réponse

    “En vérité, en vérité, que celui qui a des oreilles pour entendre entendre”, j’ai dit cher Ayahu Jean-Pierre.
    Antoine Kaburahe

  24. Karundi

    Ewe Antoine sha!!! Urantwenza vraiment!!! Mais que pouvait faire le Roi Usain Bolt d’autre? Avait-il les marges de manœuvres pour rester? S’il en avait, il resterait, certes. Pouvait-il franchement empêcher que Justin Gatlin de le batte?. Soyez patient , même les autres, dont Gatlin Justin, partiront quand il n’en pourront plus, et d’autres “Rois” viendront régner. Ils auront leurs “pro” et “anti”. Vous voyez? On n’a pas toujours le Roi qu’on veut, désolé pour vous! Mais une chose est sûre, il y aura toujours un Roi: celui qu’on veut ou pas. Rindira mutekereje basha, ndasavye!!! Même J. Gatlin a attendu son tour tranquillement. Cessez de vous agitez inutilement,alors que votre temps, lui, vous attend patiemment, ça c’est CERTAIN. J’insiste: si le Roi Usain Bolt nous sert d’exemple dans l’art d’accepter son déclin, les Fans de Justin Gatlin devraient nous inspirez la patience dans l’art d’attendre de son temps.

  25. Rurihose

    Imagine mon frère, un roi minable, qui tout au long de son reigne a fait de son pays le plus pauvre et le plus corrompu. Ce roi, que je nomme Mugabe pour ne pas croire que je parle d’ un autre, veut être Présidemt à vie.
    Pauvre pays de mon coeur😥😥😥

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

L’ONU, un Janus pour le Burundi?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’ONU, un Janus pour le Burundi?

Ils proviennent d’une même organisation, s’adressent au même pays. Pourtant, ils portent un regard tellement différent sur la situation burundaise. Le 9 août, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU, Michel Kafando, a brossé un tableau très positif, presque immaculé, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

785 utilisateurs en ligne