Société

Charlotte Umurwaneza enterrée dans la douleur

La tombe de Charlotte Umurwaneza

La tombe de Charlotte Umurwaneza

C’est avec chagrin, peine et larmes que les  amis et  membres de la famille ont accompagné ce vendredi 23 octobre la dépouille mortelle de Charlotte  Umurwaneza, vice-présidente du parti MSD à Cibitoke, tuée ce 17 octobre.

Dans la messe de requiem célébrée à la paroisse  Saint Joseph de Ngagara, l’abbé Vital Girukwayo a insisté  sur les valeurs du pardon. «Priez pour ceux qui vous persécutent», a-t-il martelé.

Lionel, fils de Charlotte, dans un témoignage poignant a rendu hommage à sa défunte mère pour sa bienveillance et l’amour dont  elle les chérissait.

«Jamais nous n’oublierons nos martyrs ! Non  aux exécutions extrajudiciaires», ont  scandé jeunes et adultes  avec écriteaux et drapeau national à la main dans une marche-manifestation  improvisée qui a suivi la messe de requiem.   «Nous voulons dénoncer tous ces horribles crimes qui sont en train de se perpétrer dans notre pays», a dénoncé un  manifestant.

«Charlotte Umurwaneza était une femme courageuse, pleine d’énergie, elle ne reculait devant rien», s’est souvenue Odette Ntahiraja, ex secrétaire du parti MSD.

A 46 ans, la défunte laisse derrière elle, un époux et trois enfants, dont un bébé de onze mois.

  11   Vos commentaires
  1. Ndizeye Claudia

    Condoléances à la famille éprouvée ! Que Dieu sauve notre pays et que soit bannit tout esprit de guerre au Burundi !

  2. ntazizana

    Les personnes qui sont derrière ces assassinats n’ont plus un coeur humain. Que les gens se mettent ensemble pour dire à ces animaux d’arrêter de dévoler les Burundais! Qu’ils sachent que si jamais ils échappent la justice humaine, la justice de Dieu les attend!

  3. Rose Hakizimana

    Mes vive et sincere condoleance a la famille de Charlotte Umugwaneza
    le courrage et la sincerite qui a caracterise ta vie sera l exemple dans l avenir de notre
    patrie Que le Tout Puissant te donne la vie Eternel

  4. Kabri Bibi

    Eeeeh!!!! Depuis quand sommes-nous devenus des idiots; incapable d’apprendre des erreurs du passé? 21 ans après le génocide rwandais nous n’avons rien appris. Il faut quand même être extrêmement pauvre au fond de soi pour tuer son semblable avec autant de haine. Un jour vous payerez tous ces littres de sang de ces innocents; le bon dieu s’en chargera. Ma chère Charlotte repose en paix.

  5. « A 46 ans, la défunte laisse derrière elle, un époux et trois enfants, dont un bébé de onze mois. »

     » Vital Girukwayo a insisté sur les valeurs du pardon. «Priez pour ceux qui vous persécutent», a-t-il martelé. »

    Ce que l’Abbé dit est la véritable Parole de Celui qui a pardonné même quand il était pendu injustement sur le bois.
    Mais pour un homme et des enfants qui viennent de perdre une telle personne, ce n’est pas par leur simple qualité humaine qu’ils peuvent être à la hauteur de pardonner, l’intervention de Dieu est absolument nécessaire , véritable miracle dans leur vie, pour les consoler et et les fortifier afin qu’ils soient à mesure de pardonner. C’est possible.
    Il est facile pour nous d’annoncer la Parole de Dieu, mais pour la vivre l’intervention de Dieu est nécessaire.

  6. Grambois Ignace

    Je suis triste quand je vois ce qui se passe dans le pays qui m’a vu naître. J’espère que le tout puissant va sauver le Burundi, que les gens de bonne volonté fassent quelque chose.

  7. irankund

    Abo Bantu Imana Ibahane!

  8. Verite Guess

    RIP chere Charlotte. Creux-qui t’ont connu ne t’oublierons jamais. Le peu de temps qui tu as passe sur terre, tu as fait beaucoup de choses louables, pour lesquelles j’en suis persuade tu seras recompense a juste valeur.
    Que Dieu protege et donne du courage a ta famille.

  9. hotora

    Que son âme repose en paix.

  10. Marie Claire

    Que le bon Dieu l’accuielle dans son royaume et qu’il fortifie la famille eprouvée en ces moments de dures epreuves!!

    • nunu nado

      Nous n’avons aucun mot pour soulager la douleur que les parents de la defunte ont pour le moment. Apart qu’on peut leur addresser nos condoleances les plus sinceres et que Charlotte Umurwaneza ait la paix dans les cieux.

Publicité