http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Politique

« C’est la faute au Rwanda ! »

23-09-2015

Des sites dits proches du régime de Bujumbura accusent de plus en plus le Rwanda d’être la source des maux actuels du Burundi. Le risque de « réveiller » les démons ethniques est réel.

Les parutions de certains sites semblent visiblement vouloir empirer les relations entre le Burundi et le Rwanda

Les parutions de certains sites semblent visiblement vouloir empirer les relations entre le Burundi et le Rwanda

Le week-end du 11-12 septembre dernier, un article du site Burundi-24 a fait « la une » des réseaux sociaux. Ce site soutenait que « Désiré Nyaruhirira, premier conseiller de l’Ambassade du Rwanda au Burundi, a pris le large après que des armes aient été découvertes dans sa résidence. » A la résidence de Désiré Nyaruhirira, une perquisition de la police burundaise aurait permis de trouver 17 kalachnikovs, 3 lance-roquettes et 15 roquettes. « Des armes similaires à ceux des insurgés qui mènent des attentats terroristes (assassinats ciblés) à Bujumbura », précise Burundi 24. En ajoutant que, depuis quelques semaines, Bujumbura disposait d’informations précises impliquant les USA, la Belgique et le Rwanda dans ces assassinats.

Sur Twitter, l’ambassadeur du Rwanda au Burundi, Amandin Rugira, a rejeté ces rumeurs. Il a précisé qu’il n’y a pas d’armes dans cette résidence. Dans tous les cas, d’après des sources policières, il n’y a eu aucune fouille au domicile de Désiré Nyaruhirira pour y chercher d’éventuelles armes. « C’est chez un diplomate et il faudrait qu’il soit d’abord expulsé du pays ou qu’il y ait rupture des relations diplomatiques entre les deux pays », souligne un ancien diplomate burundais.

Sur les réseaux sociaux, cet article de Burundi-24 a été attribué à un ancien DG de l’ONATEL, aujourd’hui à la tête de Burundi Backbone System (BBS), une société chargé d’assurer le maillage du pays en fibre optique. Interrogé, il s’est refusé à tout commentaires, « je ne suis pas WhatsApp et je ne peux pas faire de commentaires sur des rumeurs. »

Le retour des medias de la haine…

Comme si cela ne suffisait pas, le site Burundi 24 continue sur sa lancée ce mercredi 16 septembre 2015. « Il ne fait aucun doute qu’un plan d’assassinat du président Nkurunziza a été finalisé. Des experts israéliens en attentats et des tireurs d’élites burundais et rwandais reçoivent les derniers réglages! Une somme de deux millions de dollars américains a été investie dans le plan. C’est désormais le Mossad qui pilote et coordonne depuis Kigali! », peut-on y lire. Ce site ajoute que des bataillons de l’armée rwandaise ont été préparés pour intervenir directement au Burundi afin de renforcer les militaires burundais qui sont gagnés au plan du putsch. D’après Burundi 24, ce plan vise également « à assassiner tous les généraux DD qui sont restés fidèles à Nkurunziza, à commencer par Alain Bunyoni, Ndakugarika, Godefroid Bizimana, Tibia. » Mais aussi des gens comme Désiré Uwamahoro, Kazungu, Nikiza David et Rwembe. « La liste des poids lourds à tuer a été établie par Pacifique Nininahazwe, Alexis Sinduhije et l’ambassadeur des USA », précise ce site.

Il affirme également que, le 13 septembre 2015, l’un des présumés assassins du Lieutenant-Général Adolphe Nshimirimana, le Caporal-Chef Iyamuremye Clovis, matricule 59649, capturé dans la nuit du samedi le 12/09/2015, à Gatumba, est rwandais. Il précise qu’il était le chef du commando qui a assassiné l’ancien patron du SNR, et qu’il aurait organisé la tentative d’assassinat du Chef d’Etat Major de l’armée burundaise, le Général Prime Niyongabo, « selon un modèle rwandais. »
_________

>>> Analyse

Il ne fait aucun doute que certains medias burundais ne mettent pas de gants pour accuser à haute voix le Rwanda d’être à l’origine des troubles que connaît notre pays. Ces medias sont taxés d’être proches du régime, mais roulent-ils réellement pour lui, ou le sabotent-ils ? Oui, le Rwanda a accueilli des réfugiés burundais qui ont massivement fui chez notre voisin. Oui, le Rwanda a accueilli des opposants politiques qui ont fui le Burundi, aussi bien des leaders des partis politiques de l’opposition, de la société civile ou des frondeurs qui craignaient pour leur vie. Oui, le Rwanda a accueilli des « putschistes » du 13 mai. Oui, le Rwanda a accueilli des journalistes des medias vandalisés et qui ont logiquement craint pour leur vie.

En accueillant des gens qui ont demandé asile pour « survivre », le Rwanda doit-il pour autant être considéré comme l’auteur de la tragédie burundaise actuelle ? Kigali n’a t-il pas rempli un devoir humanitaire ? Quand bien même notre voisin serait coupable, il existe des voies légales reconnues par le droit international pour le mettre devant ses responsabilités.

Mais Bujumbura reste muet face à ces accusations à peine voilées lancées contre le Rwanda via des réseaux qui disent combattre pour la souveraineté nationale et l’honneur du Burundi. Mais ils ne se rendent pas compte qu’ils risquent de réveiller de vieux démons ethniques susceptibles de faire retomber nos deux pays ou la sous-région dans une spirale de violences et de peurs. Car, au Rwanda ou au Burundi, personne n’ignore les ravages que peuvent faire les conflits ethniques.

  79   Vos commentaires
  1. Mutama

    @ Dora Kabingo

    Tu es pitoyable mon Dieu! Il te vaudrait mieux de n’avoir jamais eu d’enfants qui seraient condamnes a etre nourris de mensonges!

  2. Deo Ntibayindusha

    Mensonge, mensonge! Kagame était là durant les dix années de règne de Nkurunziza, il était son ami. Les tutsi n’ont jamais combattu Nkurunziza. Certains tutsi ont même adhéré à son parti. C’est lorsque Nkurunziza violé la loi fondementale que les tutsi et les hutus du Burundi ont dit non. Arrêtez de diviser ton peuple Monsieur Nkurunziza, juste dégage et la paix sera là.

    • Gil

      Kagame commanderait les Tutsi du monde entier? Serait-il le presiedent des Tutsi? A mon avis non: c’est un president elu du Rwanda, un pays etranger. Resolvons nos problemes a nous, chers Barundi.

    • Kabano Jean

      Je n’aime pas des mensonge mais il ne faut pas rejeter tout en bloc. Notre voisin du norte se montre toujours dangereux contre tous ces voisins. 1. Il a des problèmes très sérieux avec la RDC. 2. Il a même combattu son allié (Uganda) en RDC. 3. Son voisin lui prodige des conseils pour trouver une solution durable pour les FDLR, il devient son ennemi!
      C’est pourquoi moi je trouve que celles que vous considérez comme « fausses accusations » méritent une certaine vigilance!

      • Gil

        Alors s’il faut preter, pretons au riche! Logique!

  3. Luc

    Les burundais sont devenues tres hypocrites.tous les jours ils chantent les imbonerakures +interahamwe.juste leur poser une question:ce sont eux qui tirent a balle reelle dans mutakura,cibitoke,musaga et jabe?

  4. Simba

    Bonjour Edouard Madirisha.
    Probablement, je n’ai pas lu attentivement votre article. Mais, si tel ne serait pas le cas, je ne vois aucune référence me reportant sur Burundi-24 Révélations news ;
    A moins qu’il ne s’agisse de coupures de votre part, tirées de la source susmentionnée.

  5. rugamba@gmail.com

    Peter n’ abamufashije kwihagira ubutegetsi uti amaraso ariko ameneka ntazobazwa Rwanda rworwo atakindi ruriko rukora kiretse guha ubuhungiro benewanyu babacitse kw’ icumu. Ahubwo bari kuba babaye ibimwenyi nkanyu iyo bugarana abarundi bene wanyu babahungiyeko. Je mpora nibaza icatumye ahubwo Satani iduteza uruvumo rwo gutwarwa n’ abirirwa bahayagiza ico bita Imana yabo, yamara bakagorobeza barasogota abo bari bajejwe gukingira……? Mbega Mana y’ ukuri urindiriye bice abangana iki????

    • Karikurubu

      Ico ayo maraso avako twese turakizi, ni inkurikizi z’amabi yabadutwaye kuva Uburundi bufashe umurongo wa Repubulika. Ntimute rero umwikomo kuri Nkurunziza apfuma afata n’umwanya wogusenga n’abanyagihugu, toutes ethnies et classes sociales confondues. Kandi ntiyokwirirwa asenga ngo yongere agorobeze mu mivyimba d’un Peuple qui reviendrait l’élire pour un troisième mandat ata pression abashizeko, Rugamba! Iyo analyse yawe rero reformule-la d’une façon réfléchie et objective, ivya émotion na partisanerie ukureyo… Uwudashaka kugandagurwa azira politique agressive y’Uburundi, nayive inyuma canke nyene ahunge naburya urupfu ruri hose, hanyuma abe mu mahoro yipfuza. Le choix est tout à fait clair, n’est-ce pas?…

  6. Bagaza

    Kigali est un probleme pour toute la sous region. La RDC, le Burundi et la Tanzanie ne diront pas le contraire.

    • Jupi

      Vous créez des problèmes chez vous et vous jetez les responsabilités à tes voisins.

    • Gil

      Ca va la tete? Kigali est un probleme pour toi? Ok, alors reste chez toi. Moi je me sens bien a Kigali en tt cas.

  7. Jean Claude SEMIGABO

    Le drame du Burundi ce n’est pas son voisin, le Rwanda qui nous rend déjà beaucoup de services en accueillant notamment sur son sol des milliers de réfugiés burundais Hutu comme Tutsi fuyant la violence et la dictature de nos dirigeants et de leur milice Imbonerakure.. ! Notre drame ce ne sont pas les autres pays. Notre dame c’est notre leadership à la tête du pays, un leadership sans vision ni plan de développement socio-économique pour notre jeunesse, notre pays, notre agriculture, notre élevage, notre système éducatif et de santé en faillite et j’en passe. Un leadership qui ne nous a jamais fait rêver, au contraire… ! Or tout peuple, tout pays a besoin de rêver et de rêver grand pour aller de l’avant. Ce n’est pas le cas du Burundi. La seule chose que ce régime nous vend depuis 10 ans déjà c’est un système de corruption érigé en mode de gouvernance. Non seulement ce régime manque de vision mais il est incompétent, corrompu et violent sans parler de son système judiciaire instrumentalisé à outrance pour servir à volonté le législatif mais aussi l’exécutif. En résumé c’est un pays dans un coma très avancé par manque de dirigeants qu’il faut. Ce coma s’est accentué depuis l’idée du 3è mandat tant contesté et que personne ne sait où il est entrain de nous mener. Alors cessons d’accuse r les autres. Ce qui nous arrive nous incombe à 100%. Nous devrions l’assumer sans faux fuyant… ! C’est à nous, et pas aux voisins et autre communautés internationales, de relever les défis… !.

    • Fyondogori

      La seule vision de nos chers leaders est de piller le pays et de tuer les citoyens. Jamais la corruption n’a atteint de tels sommets sans parler du génocide qui se déroule actuellement et qui, d’ailleurs, avait même été annoncé par Feu Adolphe et d’autres membres de l’équipe Nkurunziza! Comment pourront-ils vivre dans un pays qu’ils ont détruits? Les incendies des marchés, les tueries quotidiennes des gens pour créer des tensions ethniques, … Quelles en seront les conséquences? Seul l’avenir nous le dira. Personnellement je ne pense pas et je souhaite d’ailleurs que les dirigeants actuels y trouvent leur compte car c’est un groupe de criminels sans foi ni âme!

  8. Bonjour tous les fans du site iwacu, je lis toujours avec attention presque tous les articles publies par ce site je vous jure qu’il y’a toujours l;impartialite de l’information.
    En ce qui concerne la fuite des ceriveaux je vous dirais que parmis les pays de l’Est africa notre pays arrive en tete et ces gens ne partent pas pour aller tres loin, aller verifier au Rwanda si pensez que je vous ments, aller par exemples dans les universites et les hopiteaux de ce pays , tu en trouveras un nombre important des docteurs et professeurs titulaires, ce que je me demande moi,est ce que notre pays est incapable de payer ces instruits ou bien ils n’aiment pas du tout le burundi.?

    • ntakundi

      Pierre… ngo la fuite des  » ceriveaux  » koko ???!!!

  9. Banyankindagiye Marie

    jewe iyo nsomye arya ma sites nsanga umenga bafise imigambi yo kugumura abarundi ngo batemane.Ni nkugukangura abantu cane cane aba Cndd Fdd Ngo bagire umujinya .Sivyiza nagato kuko bitebe bitebuke abayandikako bazofatwa nanyaburya bazwi

  10. Suzerano José

    M Baobab tu n’as pas trop tord en parlant de la fuite des cerveaux mais là aussi dans un pays qui a connu le génocide c’est relatif. Sans parler que l’essentiel de la diaspora Rwandaise est le moteur de développement du Rwanda par l’apport financier et technique.
    Entre-temps les cerveaux qui rentrent au Rwanda venant même du Burundi sont sans commune mesure avec le peu qui étaient rentrés au Burundi sous Nkurunziza et obligé de refuir Hutu et Tutsi confondus.
    S’il fallait parler du problème de fuite de cerveau on se tournerait vers la Rcd. Mais celui là est un autre cas pathologique que fait davantage du Rwanda le meilleur relatif certes

  11. nbega yemwe ,ivyo vya moko bijemwo gute?abarundi ntidushobora kwicana ukundi duhorana amoko,Mukure ayo mabwa ngaho.
    Ivyo twabihebeye abanya Rwanda nibo bakirota kumarana ,bahorana amazuru,ubwo nubujuju butagira izina.abarundi Twizera
    IMANA. kandi kuva nakera narindi,umwami wuburundi yemerwa namoko yose,mugabo mu Rwanda siko vyaribiri.

    • Chris

      Uri ikijuju ga yemwe! u Rwanda uvuga uraruzi?! ba mubanza kwiyumvira imbere yo kudahwa amabwa! twe niyo turi,ivyo tuhabona ndabikubwiye worara uje! je regrette d’etre Burundais de cette generation! kuko muri i bijuju bidateye amazi!

    • John

      Tu dois etre un ignorant en ce qui concerne l’histoire du Rwanda. La meilleure chose serait de te taire sur cettethematique.

  12. Si les autorités des deux pays ne disent rien sur ces documents qui circulent sur le net, je serais ridicule de faire des commentaires à la place des autorités des deux pays qui connaissent exactement ce qu’il en est. Ce n’est pas à moi de parler à leur place. A mon avis la majorité des Burundais a déjà compris que la haine et les tueries inter ethniques sont à rejeter catégoriquement. C’est indéniablement la plus grande victoire du peuple burundais.

  13. Jereve

    Si en votre âme et conscience vous prenez l’option de démolir votre propre pays, attendez-vous à ce que d’autres acteurs entrent dans la danse macabre.

  14. Ayo ma sites niyo yonyene avyura les vieux demonds?Canke burya ayo ma demonds yarigeze aryama?Urya mwana aba manifestants baturiye mu nyakabiga ni kubera izo sites?Mbe muramaze kuraba ibica kuri buja news,nibazako nimba mukeneye aba extremistes baronderere kwa ciramunda naho atawucitaha ivyo bandika.

  15. Jambo

    Je te répondrai si tu changes de pseudonyme.

  16. Bwarikindi Pierre

    Peu importe les opinions des uns et des autres, si le Rwanda n’a pas usé de sagesse dans cette situation de crise au Burundi, les deux pays seraient déjà en guerre. Le gouvernement Nkurunziza a suffisamment provoqué le Rwanda , mais le Rwanda n’a pas voulu être le bouc émissaire de la crise créer par Nkurunziza … des exemple sont multiples ‘ l’enrôlement des interahamwe dans la police et l’armée Burundaise comme mercenaires de Nkurunziza, l’emprisonnement abusif des Rwanda , et pires ces accusations infondées et injustifiés par les journaux pro-Nkurunziza…. , pour ne citer que ça….. Bref Bravo à Madirisha , pour dévoiler cette attitudes des extrémistes déguisés en journalistes sans se conformer à la lois qui régit cette profession.

    • Mvugusi

      Mwibuke ko muri cout d’etat fomente ou Kadege yamugarijwe igufa k’ubusa le Rwanda bayishize mwo. Uwro rwanko s’uguyu munsi.
      Iyo uzi ko umubanyi atazokwimuka, muzoguma mubana ubuzima bwose, rondera amahoro, aho kuguma umusotora, sinon tu te me en troubles toi-meme. Kuki le pouvoir de Bujumbura ariyo iguma ivuza induru yo nyene les Rwandais bihoreye baguma bakora, batera imbere?

      • Mvugusi,umubanyi ari mubi ukaba udafise iyo umushira,tu l’ignores,umwe wese mu rugo iwe,ntiwinjire mu vyiwe nawe ntiyinjire mu vyawe,u rwanda nimba ruriko ruterimbere rwinjira kuberiki mu bukene bwacu?Ahubwo nizere ko atari mwenewabo wa madirisha umwe twese tuzi muri université n’ubwicanyi bwiwe,uyo hari ico yokwandika kizima.Ikindi abantu bahaya u rwanda kumbura mujeyo.

    • est ce que vous connaissez bien ce Madirisha que vous nou sprésentez comme intègre jopurnaliste?

  17. Suzerano José

    Nkurunziza a déjà déraillé. À moins qu’il montre que le plan Rwandais est antérieur à sa décision de forcer le 3e mandat. Dans ce cas Nkurunziza doit rester pour défendre le pays comme grand guerrier . Mais il n’a jamais dit cela. Malhonnête qu’il est il cherche à attiser la haine ethnique pour légitimer son maudit mandat.
    Mais s’attaquer au Rwanda en ces termes est caractéristique de la personne du despote lui même. Il oublie que malgré le génocide le plus triste de l’Afrique le Rwanda est devenu le modèle d’intégration et de développement socio économique en Afrique au moment où le Burundi est devenu le pays le plus malade de la Région. Da ce combat qu’il cherche contre Kagame il a perdu davance. Entre temps dans les conditions actuelles Nkurunziza est d’office ennemi des intérêts du Rwanda. Et ce dernier n’est pas chargé de la sécurité des voyous dirigeants burundais qui se font avoir en pleine rue.

    • Baobab

      @Suzerano José
      « Il oublie que malgré le génocide le plus triste de l’Afrique le Rwanda est devenu le modèle d’intégration et de développement socio économique en Afrique au moment où le Burundi est devenu le pays le plus malade de la Région »
      C’est vrai que le Rwanda a le mérite d’être relativement calme (en apparence) pour le moment! De là à dire qu’il est devenu le modèle d’intégration et de développement, j’y irais mollo mollo! Car il y a un signe de paix ou de bien être dans un pays qui ne trompe pas: c’est la fuite des cerveaux ou la fuite de citoyens tout court. Je peux affirmer sans risque de trop me tromper qu’actuellement le Rwanda se classe parmi les premiers pays qui ont le plus grand nombre de personnes résidant à l’étranger ramené à la taille du pays ou à sa population. Ceci contraste avec la réussite de cette intégration que vous semblez lui reconnaître!

      • Gil

        @ Baobab: Il se fait que le Rwanda est le pays ayant fait rentre le plus de refugies dans la region. Donc, un autre argument stp… ce n’est pas parceque certains crient plus forts qu’ils forment la majorite.

        • Bakari

          @Gil
          « @ Baobab: Il se fait que le Rwanda est le pays ayant fait rentre le plus de refugies dans la region »
          Ce qui est pertinent c’est la différence entre le flux de ceux qui rentrent et ceux qui sortent. Pour toi s’il y a 1 million de mauvais qui s’exilent et 100 mille bons qui rentrent, tu t’en félicite! Je comprends bien ce que tu veux dire!

      • Stan Siyomana

        @Baobab
        A. Votre affirmation: »Je peux affirmer SANS RISQUE DE TROP ME TROMPER qu’actuellement le Rwanda se classe parmi les premiers pays qui ont le plus grand nombre de personnes resident a l’etranger ramene a la taille du pays ou a sa population… » ne tient pas compte des nuances/differences entre le Rwanda et le Burundi.
        1. Les refugies Tutsi du Rwanda ont fui le pays de longue date en 1959, s’ils ont pu s’installer quelque part dans le monde, ils ne vont pas retourner en masse au Rwanda qui est deja surpeuple, meme si le Rwanda est/etait paisible aujourd’hui.
        2. Le retour des refugies Hutu du Rwanda qui ont fui le pays en 1994 a ses problemes qui sont tres complexes.
        3. Par contre les refugies Twa, Hutu et Tutsi du Burundi qui ont fui leur pays en 2015 l’on fait 15 ans apres LES ACCORDS (INTER-BURUNDAIS) DE PAIX D’ARUSHA DE 2000.
        B. Il faut quand meme noter que dans Global Competitiveness Report 2014-2015 le Rwanda est parmi les pays africains qui sont les plus capables de retenir leurs citoyens qui auraient un haut talent et le Rwanda attire le haut talent sur le plan international/Rwanda again tops the scale, ahead of Seychelles and Ivory Coast.
        Par contre le Burundi est le pays africain qui est LE MOINS CAPABLE DE RETENIR SES PROPRES CITOYENS A HAUT TALENT.
        (Voir: « Brain drain in Africa: Burundi least able to retain its top talent, Rwanda, Kenya top and Jammeh’s Gambia surprises », http://mgafrica.com, 29 August 2015).

        • RUGAMBA RUTAGANZWA

          @Stan Siyomvo,

          J’adore comment tu ecris et argumentes tes opinions et points de vue, toujours références et exemples à l’appui..! Si au moins certains internautes utilisant ce site d’échanges et de dialogues pouvaient te lire et te comprendre…! Please keep it up. Merci

          • Stan Siyomana

            @Rugamba Rutaganzwa
            Merci de votre soutien, it means a lot to me.

          • Stan Siyomana

            @Rugamba Rutaganzwa
            1. Je crois que le journaliste, le lecteur et le commentateur eventuel sur ce site Iwacu-burundi.org ou tout etre humain (pensant)/Homo sapiens, tout court, pourraient tous beneficier des lecons contenues dans la lettre d’une quinzaine de pages d’un certain Howard Marks (= Chairman of Oaktree Capital Management L. P.) a ses clients/investisseurs ou il montre la difference entre Penser au 1 er degre/First-level thinking (= se limiter naivement a une vue superficielle du marche financier par exemple) et Penser au second degre/Second-level thinking (= pensee profonde et complexe ou plusieurs elements sont pris en consideration).
            (Voir « The latest memo from our Chairman Howard Marks: it’s not easy. « , http://www.oaktreecapital.com, 9 September 2015).
            2. Le site http://www.moneyweb.com d’Afrique du Sud a fait un resume de cette lettre sur 2 ou trois pages avec le titre: « Any one who finds investing easy is stupid. »/Quiconque trouve qu’investir est facile est stupide.
            3. Et je crois que si l’on etendait cette idee sur la politique sur la scene nationale burundaise: « QUICONQUE TROUVE QUE C’EST FACILE D’ETRE EN POLITIQUE ET DE DIRIGER (A LUI SEUL, A EUX SEULS) LE BEAU PAYS DE MWEZI GISABO (TOUT SIMPLEMENT PARCE QU’IL A FAIT LE MAQUIS DANS LA KIBIRA) EST STUPIDE.
            4. AUCUN GOUVERNEMENT BURUNDAIS NE DEVRAIT FAIRE LA CHASE AU CITOYEN BURUNDAIS LAMBDA/MUNYAGIHUGU NYARUCARI, A L’OPPOSANT POLITIQUE, A LA SOCIETE CIVILE, OU A L’INTELLECTUEL BURUNDAIS (JUSQU’A CE QUE CES DIFFERENTES PERSONNES DOIVENT PRENDRE LE CHEMIN DE L’EXIL, AU LIEU DE CONTRIBUER AU DEVELOPPEMENT DURABLE ET INCLUSIF DE LEUR PAYS ET DANS LEURS DOMAINES RESPECTIFS).

        • Baobab

          @Stan Siyomana
          « Le retour des refugies Hutu du Rwanda qui ont fui le pays en 1994 a ses problemes qui sont tres complexes. »
          Là je ne vous suis plus! Comment est-ce que le retour de tous les autres réfugiés soit possible et celui-là impossible?
          Je sens du 2 poids 2 mesures!
          Pour moi, dans tout pays, lorsque des citoyens ne sentent pas libres de s’y établir, c’est faute à la gouvernance! Aussi bien le Burundi que le Rwanda n’y échappent pas.
          Il est vrai que vu la démographie galopante et l’étroitesse des territoires des 2 pays, une bonne partie de gens qui partent tenter leur chance ailleurs y restera définitivement, et ne reviendra que pour rendre revisiter leur patrie d’origine dans le futur.
          Moi-même j’arrive bientôt vers ma 4e décennie loin de ces pays des Grands-Lacs!

          • Stan Siyomana

            @Baobab
            1. Ce n’est pas que personnellement je sois pour le retour des refugies Tutsi rwandais de 1959 au bercail et pas celui des Hutu de 1994.
            Le probleme de « deux poids, deux mesures » viendrait du Gouvernement rwandais meme qui tiendrait a verifier si le Hutu qui rentre n’a rien a repondre devant les tribunaux Gacaca (= la politique du vainqueur?).
            Mais certaines radios de la diaspora rwandaise parlent des crimes que le Front Patriotique Rwandais (FPR) aurait lui-meme commis contre de simples citoyens rwandais.
            La complicite du probleme viendrait aussi du fait que le simple refugie Hutu rwandais qui n’a ete member ni de l’armee rwandaise (sous Juvenal Habyalimana), ni des Interahamwe pourrait etre « pris en otage » dans un camp de refugies (crainte d’etre vu comme « traitre » par ses camarades si jamais il decide de rentrer au pays).
            2. (Jusqu’a present? car les choses peuvent changer avec LA DICTATURE DU 3 EME MANDAT PRESIDENTIEL AU BURUNDI) en general, le refugie burundais va rentrer chez soi (s’il y a encore de la place) sans, quand meme, la crainte d’etre poursuivi par la justice burundaise.

            • Baobab

              @Stan Siyomana
              « …(= la politique du vainqueur?)…. »
              Aah, la politique du vainqueur! Cette justice du vainqueur! Et cette histoire écrite par le vainqueur!
              Un autre mot pour désigner la justice du vainqueur n’est rien d’autre que la loi de la jungle pour moi!

            • Stan Siyomana

              @Baobab: « La politique du vainqueur », « La justice du vainqueur » au Rwanda voisin.
              Tout ca pour dire qu’ en pietinant (sur) les Accords (INTER-BURUNDAIS) de Paix d’Arusha de l’an 2000, la dictature du 3 eme mandat presidentiel au Burundi est comme un coup de fouet dans la figure du peuple du BEAU PAYS DE MWEZI GISABO.
              Ces Accords de Paix, l’emergence des media independants (qui ont ete par la suite saccages/brules par je ne sais qui?!!!) et bien d’autres initiatives auraient pu faire du Burundi un modele de resolution des conflits socio-politiques dans la sous-region (et pourquoi pas dans le monde entire)/UKUGIRA IKIREZI UKACANJANJWAKO, NTUMENYE KO CERA DE!!

        • Simon Jean-Chris Sibomana

          Tout cela, @ Stan Siyomana,

          C’est parce que le Rwanda est le pays africain

          1° le plus admirablement compétent, avec son taux de croissance le plus élevé d’Afrique et du Monde moderne ;

          2° le plus admirablement attrayant d’Afrique et du Monde Moderne avec son PIB redevable de :

          – Aides extérieures à la hauteur de 45 % ;
          – Aides de la RDC à la hauteur de 50 % ;
          -Autonomie socio-économique-financière à la hauteur de 5 %,

          le tout formant le total de 100%, indépendamment de période de référence.

          Alors, mon cher Stan Sibomana, ne racontez plus comment naissent les enfants qui, d’ici à quelque 4 milliards d’années, le savent déjà.

          • Stan Siyomana

            @Simon Jean-Chris Sibomana
            Franchement je n’arrive pas a comprendre sur quelle question vous m’attaquez? qui peut confirmer ces chifres que vous donnez, comment la RD Congo est capable d’offir l’aide etrangere a un autre pays? ou j’ai ecrit sur comment naissent les enfants?

            • Stan Siyomana

              @Simon Jean-Chris Sibomana
              De cette Rd Congo qui, d’apres vous, offrirait l’aide etrangere a la hauteur de 50% du budget de l’Etat rwandais, l’on dit:
              « Les taux de la pauvrete et du chomage restent tres eleves…Environ 7 personnes sur 10 de sa population croupissent encore dans la pauvrete et il y a un grand deficit des infrastructures/infrastructure deficits are significant…Le pays a epuise ses reserves en devises etrangeres qui en decembre 2014 pouvaient a peine couvrir les importations pour tout juste un peu plus de six semaines…Au debut de ce mois de Septembre 2015 la compagnie miniere suisse Glencore a annonce qu’elle allait arreter les travaux a sa mine de Katanga pour 18 mois et que 20% de ses travailleurs allaient perdre leur boulot… »
              (Voir « Here comes the September surprise, DR Congo is having one of its best times of recent years. », http://mgafrica.com, 13 September 2015).

            • Simon Jean-Chris Sibomana

              Bien merci, Monsieur @ Stan Siyomana.

  18. turagisangiye

    tout le monde a bien parlé!!mais la plupart des comentataires est trés subjective!! vous oubliez en quelque sorte les droits et devoirs de n’importe quel pays! si rwanda serait à l’origine des maux au burundi;il a aussi ce qu’il reproche au burundi!je ne sait pas si la souveraineté que le burundi reclame se resume en maltraitant les autres sans que personne ne parle!

  19. Jambo

    Jusqu’ici,le Rwanda a déjà marqué des points pour avoir abrité des réfugiés burundais toutes ethnies confondues sur son sol.Ce que le président Kagame a dit à la télévision est sa vision des choses.Il assume.Pourquoi alors son homologue burundais ne l’a t-il pas répondu pour démentir par des arguments valables?Et pourtant,les conseillers et porte-paroles ne manquent pas.La vérité n’est pas bonne à entendre.En effet le tableau de la crise socio-économique, les intimidations,les tortures et les assassinats quotidiens, confirment les propos et prévisions du président visionnaire rwandais.Au Rwanda, c’est le progrès et les actes qui parlent.Tout n’y est pas parfait mais indique que c’est le futur Singapour d’Afrique.Au Burundi,c’est les rumeurs,des lamentations à peine voilées dans le camp présidentiel comme des enfants qui boudent sans raison.Tout cela sans aucune preuve tangible.Une excuse vielle comme le monde en rejetant ses torts sur autrui.
    Non,c’est la faute au Burundi et c’est aux seuls burundais de s’en défaire.

  20. Ndumwiwe Jeannette

    Ba sokuru barayamaze bati: « UWO BIBURIYE NTABURA UWO BANKANA ».
    Ce n’est ni le Rwanda,ni les USA ,ni la Belgique ou qui que ce soit qui a demandé à Nkurunziza de briguer le 3 è mandat en violation de la constitution et des accords d’Arusha. Tout le monde sait très bien que c’est ce 3è mandat qui est à l’origine des maux que connait notre pays actuellement.

  21. Mirinda

    « Uwo binaniye kw… avuga ngo ikirago kiranyerera ». Ubu rero bagira batwemeze ko Kigali ariyo yaturiye amasoko, yivye mukigega cacu, yishe inzirakarengane muri manifestations, yabwiye abazungu ngo bahagarike imfashanyo, yatanze ibirwanisho muri za milice, yaturiye za RPA, n’ibindi n’ibindi… Yemwe, ubujuju ni inrwara.

    AHO MWABUKARANGA TWARI MUSI Y URUJO

  22. Aventurier

    Si Paul Kagamé c’est lui qui a fait comprendre à P. Nkurunziza l’idée de se représenter pour le 3è mandat, là je dirai que Oui le Rwanda est la source de nos problèmes. Puisque n’oubliez pas que l’origine de tous ces malheurs c’est le 3è mandat. Nibareke rero kumaramarira kuri za USA, la Belgique,Pacifique, Sinduhije, Rwasa, etc..etc…

    • Stan Siyomana

      @Aventurier
      Ce que vous dites n’a pas vraiment de sens.
      Si c’etait le president rwandais Paul Kagame « qui a fait comprendre a P. Nkurunziza l’idee de se representer pour le 3 e mandat… », pourquoi reviendrait-il pour justement critiquer categoriquement ce 3 eme mandat presidentiel au Burundi:
      1. »Quand vos propres citoyens vous disent: « Nous ne voulons plus que vous nous dirigiez », comment pouvez-vous dire: « Je reste, que vous vouliez de moi ou pas? » (le vendredi 8 mai 2015 au 45 eme Symposium de Saint Gallen en Suisse);
      2. « La premiere responsabilite revient aux dirigeants burundais, ils doivent faire plus pour arreter la fuite des refugies/they need to do more in order to stop movement of refugees » (le 13 avril 2015, apres la rencontre avec P. Nkurunziza dans le district de Huye dans le sud du Rwanda).
      (Voir « Rwanda’s President Kagame tells Burundi’s Nkurunziza to step down », http://www.kenya-today.com, 11 May 2015).

    • Mutana M.

      Quand les jeunes du MSD ont kidnappé et torturé les policiers à la permanence de leur parti, est-ce qu’il y avait un problème de mandat? C’est juste un prétexte. La violence observée ces derniers jours a été préparée bien avant, je dirais même depuis 2010.

  23. Jean-Pierre Ayuhu

    Cher Monsieur le journaliste,
    Soit vous êtes de mauvaise foi, soit vous manquez d’esprit critique et d’analyse. On me dira encore une fois que je suis du CNDD-FDD et je vous d’emblée que c’est et que je n’appartient à aucune formation politique sauf celle d’être burundais. Simplement, j’ai toujours détesté les injustices, y compris dans le traitement de l’information et envers qui l’injustice est orientée. C’est le cas dans votre article. Tout le monde a lu ce fameux torchon. Avec ce que internet permet actuellement de produire, peut-on, tirer une conclusion et formuler une analyse qui, de nature peut mettre l’huile sur le feux entre deux pays dont vous savez pertinemment qu’il y a des enjeux au delà de ce torchon d’article? Vous auriez fait une analyse de la presse de manière générale, je vous aurais compris…
    Surtout que dans ce que vous appelez « analyse » vous ne faites qu’embellir le Rwanda comme si ce pays est clean de tout ingérence dans notre pays, il faut être naïf pour le ne pas le penser. Je vous renvois aux déclarations de Kagame sur France 24, avec des propos peu amicaux envers le président du Burundi, je vous renvois également sur l’interview de cet homme dan sjeune Afrique où il prend position pour les Tutsi du Burundi dont il estime en danger comme si le danger au Burundi ne guette que les Tutsi..
    Je vous renvoi sur l’article de Iwacu s’agissant des réfugiés burundais à Kigali, je vous renvois à l’accueil que ce pays a fait des putschistes alors que deux ans en arrière, le Burundi n’a hésité à extrader Déo Mushayidi vers ce pays, car avait l’intention de destabiliser le Rwanda…Et ceux qui déstabilisent aujourd’hui le Burundi?

    • Gil

      Bon partisan, mais tous ces articles que tu cites sont clairs, et ses auteurs ne se cachent pas. Pour Deo Mushaidi, personne ne vous felicite (vous les DD), meme si il a ete arrete pour faux et usage de faux: il n’avait pas la protection due aux refugies.

      Sinon je pense que dire que le Rda fait ce qu’il veut au Burundi, c’est aussi dire que nos sevices sont nuls. Tu y as pense?

      • Stan Siyomana

        @Gil: « C’est aussi dire que nos services sont nuls. »
        1. Le fait qu’un certain service/certains services de l’Etat burundais seraient eux-meme, directement impliques dans des enlevements et des assassinats extrajudiciaires de citoyens du BEAU PAYS DE MWEZI GISABO montre bien qu’ils sont incapables d’arreter un coupable, le faire subir la rigeur de la loi burundaise (pour lui faire admettre son forfeit, dans un vrai tribunal et sans torture, et pour le punir en consequence).
        Et tout ca dans le cadre d’une justice equitable et dans le but de combattre l’impunite une fois pour toutes.
        On est loin du cinema ou la police arrive toujours a attraper le coupable/Atari irementanya ryabaye karuhariwe I Burundi.
        2. Avec de telles excuses: « C’EST LA FAUTE AU RWANDA », « Le dialogue inter-burundais a echoue a cause de l’ONU ou a cause de la communaute internationale en general », c’est comme si le Burundi bombait le torse pour montrer combien il est un Etat souverain, et que quand le moment est d’essayer de prendre son propre destin en mains, il ne trouve pas mieux que de sortir ces excuses (qui peuvent etre parfois/souvent ridicules).

      • Stan Siyomana

        @Gil: « C’est aussi dire que nos services sont nuls. »
        Le citoyen burundais lambda/MUNYAGIHUGU NYARUCARI qui a vu un membre de sa famille ou un voisin enleve (en plein jour ou dans la nuit) par les forces (burundaises) de l’ordre, puis retrouve mort (le lendemain ou apres quelques jours) peut tres bien comprendre pourquoi la kenyane L. Muthoni Wanyeki (= directrice regionale pour l’Afrique de l’Est, la Corne de l’Afrique et la region des Grands-Lacs, DONT LE BURUNDI) qui dit:
        « Quand il n’y a pas d’imagination/creativite, LA TORTURE VIENT NATURELLEMENT »/When imagination fails, torture comes naturally.
        Elle parlait du rapport de la commission nationale kenyane des droits de l’home/Kenya National Commission on Human Rights-KNCHR intitule « The error of fighting terror with terror. »
        Le rapport est consacre a au moins 81 disparutions confirmees et de 25 executions extra-judiciaires de citoyens kenyans.
        (Voir L. Muthoni Wanyeki: « When imagination fails, torture comes naturally. », http://www.theeastafrican.co.ke, 26 September 2015).

    • cetu

      Sorry Ayuhu,

      Tout le monde ici est ne et vit avec certaines difficultes, les tiennes semblent etre: l’thnisme, la critique de soi (elle n’est pas donnee a tous!!), la verite (un produit rare au Burundi en general, surtout chez un vrai DD). Meme avant ce 3eme mandat, tu sembles avoir des difficultes sur la plupart des articles qui parlent du Rwanda!

      • Jean-Pierre Ayuhu

        Tu penses que j’ai compris grand chose dans ce que vous voulez dire? Non
        « Tout le monde ici est ne et vit avec certaines difficultes » . Que voulez-vous dire par là?

  24. KABADUGARITSE

    (…) S’ils n’y sont pas déjà.-

  25. Nana Kofi Akoto Ghartey

    Bujumbura n’est pas muet. Il n’y a qu’a lire les declarations de Pascal Nyabenda a ce sujet. Elles sont sans equivoque, il accuse directement le Rwanda de destabiliser le Burundi.

    Un homme qui dit que « le probleme, c’est la gestion des putschistes », manifestant ainsi une deviance obsessionnelle qui n’a rien a voir avec la resolution des principaux problemes du pays, vest la pour vous eclairer sur les tares de ce regime qui s’est impose par la force

  26. Dora kabingo

    Il y a quand même une chose qui m’étonne . Il n y a pas que le Rwanda qui a acceuilli les victimes du Nkurunziza et ses Imbonerakure , La Tanzanie et la RDC ont fait de même et personne n’en parle. En plus personne ne mentionne que la police burundaise ainsi ainsi que sa milice les Imbonerakure comptent en leur sein les forces négatives rwandaises coupables du génocide anti tutsi de 1994. Je pense que le Burundi devrait faire attention . Le Rwanda a rempli son devoir humanitaire en acceuillant les réfugiés comme le Burundi lávait fait en 1969 en acceuillant les tutsi rwandais qui avaient fui le génocide une fois de plus anti tutsi rwandais .

    • Baobab

      @Dora kabingo
      « En plus personne ne mentionne que la police burundaise ainsi ainsi que sa milice les Imbonerakure comptent en leur sein les forces négatives rwandaises coupables du génocide anti tutsi de 1994. »
      Là tu voiles à peine ton vrai visage toi-même! Tu as déjà compté combien de forces négatives rwandaises parmi les deux-là?
      Dommage que le diable soit toujours l’autre! En tous cas le virus éthnique est encré dans la plupart d’entre nous! Inconsciemment peut-être, la route de guérison est encore longue, très longue!

      • Dora kabingo

        @ baobab
        Le baobab est grand et peut être fort mais il manque de la perspicacité dans les idées et certainement dans la lecture des faits et des évenemens. Tu es le seul à ignorer que la police burundaise a dans ses rangs une milice Les Imbonerakure . Tu es le seul à ignorer que les FDLR sont présents au Burundi et que le Rwanda n’en est certainement pas ravi. Tu est le seul à ignorer que Le burundi a acceuilli les réfugiés Rwandais hutu et tutsi de 1994 , parmi eux se trouvaient des Interhamwe et impuzamugambi – ce dernier mot ne te dit rien probablement mais moi j’ai vécu la situation, le Burundi a acceuilli ces réfugiés au nom du principe humanitaire d’acceuil des réfugiés . Peut être es tu encore jeune tu ne sais pas ce dont je parle , tu devrais te renseigner . Là ou je suis d’accord avec toi est que le virus ethnique est ancré- ca s’ecrit avec « a « et non « e » et je cesse de salir cette page d’encre.

    • Rupande

      Monsieur Dora Kabingo,Avez vous des preuves en disant qu,il ya des elements Interahamwe dans la police burundaise? Si oui, informez nous et donnez nous des noms,mais n,intoxiquez pas les gens,on ne refute pas l,action humanitaire rwandaise d,acceuillir les refugies,les frondeurs et meme les journalistes,mais n,oubliez pas que meme les putchistes sont au Rwanda et continuent d,entrainer les gens qui viendrons destabiliser notre pays.Rescement les gens ont attaques notre pays en provenance du Rwanda,cela prouve a suffisance la volonte de destabilisation de notre pays par le Rwanda.Le probleme burundais doit etre resolu par nous meme,c,est ne pas le Rwanda,la Tanzanie,la RDC ou une quelconque nation etrangere qui viendra resoudre nos problemes,certes nous avons besoin de leur conseils mais sans notre propres volonte nous resterons dans une spirale de conflits.

      • Dora kabingo

        @ Rupande
        Si je suis capable de prouver ce que je dis sur la présence des Interahmwe rwandais dans les forces de répression burundaises , j’ai des preuves que je viens de transmettre à la cour internationale de justice et la cour de répression des crimes contre l’humanité. je t’en révele quelques indications . Au sein de certains corps comme la police , on a réattribué des numéros matricule des militaires et policiers décédés aux nouveaux membres de la police au lieu de leur attribuer de nouveaux matricules . En principe ceci ne se fait pas , chaque membre de la police ou de l’armée doit avoir un nouveau matricule qui n’a jamais été utilisé. C’est cela la règle . En fait pourquoi fait t on cela , c’est faire en sorte de montrer qu’il n y a aucun nouveau recrutement qui ne passe pas par le système officiel . C’est tout faaux évidemment . le problème est que ce système de recrutement ne « matche « pas avec le système INSS . C’est pour cette raison que certains fonctionnaires dont moi parviennent à tomber là dessus . Imaginez vous n militaire qui est mort en 2001mais qui apparait en 2008 par exemple sur les fiches de paie évidemment avec le même nom . Est ce normal pour toi ?

        • Mutana M.

          Et vous avez interrogé ce militaire? Il vous a dit que c’est un INterahamwe?

  27. CUBAHIRO SIBITUGU

    « qu’ils risquent de réveiller de vieux démons ethniques « …..qu est ce qui vous poussez d affirmer ceci…none ivy ubwoko bijemwo gute?.. cela veut dire que le rwanda est un pays avec des institutions Mono-ethnique….HEURESEMENT. ce qui n est pas le cas pour le BURUNDI
    HAMA IWACU MURAGENDA MUDUTOHOREZE ICO KI REBELLE KIRIKO KIRABA FORME MU RWANDA KO MURABANA BEZA BATANGA INFORMATION KURUHANDE RWOSE..HAMA TURABE KO U RWANDA RWERA

    • Verite Guess

      Non Cubahiro, au Rwanda il n’y a pas un pouvoir mono ethnique. Cela au moins tout le minde le sait. Je ne crois pas non plus que les problemes que nous vivons aujourd’hui ont leur source au Rwanda. Pas du tout. Le probleme des burundais c’est que nous cherchons toujours l’origine de nos maux ailleurs, nous voulons des bouc emissaires partout. C’est ridicule et triste. Ni la Rwamda, ni les USA, ni la Belgique….. Et j’en passe ne peut pas destabiliser un pays dote d’une bonne gouvernance. Nous souffrons du manque de leadership, du patriotisme et du bon sense de ce petit groupe qui ont pris notre pays en otage. Un point c’est tout!!!

      • Baobab

        @Verite Guess
        « Non Cubahiro, au Rwanda il n’y a pas un pouvoir mono ethnique. »
        Il faudrait préciser que c’est votre opinion! Pas tout à fait une vérité absolue! Car quelqu’un d’autre peut le voir autrement!
        Ceci dit en passant, qu’en est-il du pouvoir du Burundi? Monoéthnique ou pas? Question à un sou!

  28. Burundi

    Salut, je voudrais demander a l’auteur de cet article Mr Madirisha d’ecrire une analyse de la meme ampleur pour les sites: tutsi.org, bujumbura.be, burundi24, MporeBurundi de Pancrace et Burundi news de Gratien Rukundikiza. Des sites pleins de mensonges, de divisions ethniques et des manipulations sans nom! Merci de le faire, je serai ravi!

    • Jean Hicuburundi

      @Burundi.
      Merci pour ce clin d’oeil que vous venez de faire à l’auteur de l’article. Mu kirundi bati: « nta mwana n’ikinono ».

    • duciryaninukuri

      Je le dis de temps en temps ces journalistes tombent souvent dans le piège de la manipupulation et de l’orientation de l’information. Ils y a de temps en temps des articles de perti pris et offusquant sciemment la vérité pour noircir celui qu’on aime pas et protéger /soutenir celui qu’on aime en ne disant rien contre ses mensonges.

      • peux-tu t’expliquer?merci

        • NTAREBATINYA. 1er

          Ego niyisigure mu kirundi basi.

      • NTAREBATINYA. 1er

        Duciryanino

        Enda tuma wisigura mukirundi basi. !!!! mmmmm yagamukama nukuri

    • primate

      haha! Quel drole de demande. Ou bien tu es incapable de faire ta propre analyse sur ces sites que tu as déjà taxé d’extrémiste!

    • Mutana M.

      Madirisha est de mauvaise foi. Regardez bien comment il refuse de parler des attaques à Kayanza en provenance du Rwanda. Des rebelles bien entrainés à Nyungwe sous le nez et la barbe de Kigali. Les jeunes réfugiés au Rwanda ont clairement admis être sollicités pour s’enroler dans cette rebellion.

      • Mutana M.

        Même le HCR sur place a admis que des jeunes partent s’enroler. Alors peut-on affirmer que le Rwanda est neutre?

        • Stan Siyomana

          @Mutana M.
          Ces jeunes refugies burundais peuvent s’etre installes tout simplement au milieu de la population rwandaise (ou ils ont la liberte de circuler ou ils veulent) ou ils peuvent s’etre installes dans un camp de refugies (camp que ni le Gouvernement rwandais, ni le HCR ne peuvent controler comme une prison a haute securite.
          Les dictature militaire du Major Pierre Buyoya savait bien combien les frontieres des pays des Grands-Lacs sont poreuse, je ne crois pas qu’elle accusait la Tanzanie et la RD Congo a cause des incursions des mouvements rebelles burundais (a partir des camps des refugies?).
          C’est le Gouvernement burundais qui a interet a bien garder ses frontieres (sans esperer necessairement que le Rwanda (qui n’est pas du tout menaces par ces jeunes burundais) va boucler ses frontieres.

Publicité