Rédaction

Cédric-S. Urakeza

01-05-2012

cedric-soledad uraezaBiographie
Adolescent, j’aimais écouter un certain Jean-Berchmas Nahimana présentant le journal sur la 2è chaîne de la Radio Télévision Nationale du Burundi. Je rêvais d’avoir un jour son excellent accent français. La lecture des bandes dessinées comme Tintin, Les 4 As, Bob et Bobette, Les tuniques bleus, Kouakou,… était mon passe-temps favori. C’est une des raisons qui m’a poussée à faire les lettres modernes au secondaire et plus tard décrocher une licence en communication sociale.
Curieux et voulant toujours chercher le pourquoi d’un phénomène quelconque, j’ai eu la chance d’épouser le journalisme. Avant je m’imaginais ce métier, aujourd’hui je le vis pleinement. Il te permet de faire des rencontres imprévues, passionnantes, dangereuses, reposantes,… Les descentes sur terrain pour enquêter sur un quelconque événement ou pour un reportage te donne une explication qui est au-delà des apparences. Faire éclater la vérité pour plus de justice et d’égalité m’excite beaucoup.

Le journalisme est une école, surtout de la vie. Il m’apprend toujours la courtoisie, l’humilité, l’exactitude, la rigueur intellectuelle, un bon sens d’analyse et de synthèse. Quoi que je fasse d’autres comme boulot, le journalisme restera une passion. Le déterminisme, la bassesse d’esprit, les stéréotypes ne sont plus d’actualité avec ce métier. Pour certain bien sûr ! Avec le Groupe de presse Iwacu, je retombe de plus en plus dans la lecture de toutes sortes de livres sur la politique, l’économie, la société, l’histoire, les romans, les Bd ,…
Voulant comprendre le pourquoi des phénomènes sociaux, j’écris sur tout, j’observe tout et je regarde des films de tout genre.

Une des citations préférées : « Toute éducation humaine doit préparer chacun à vivre pour autrui, afin de revivre dans autrui. » (Auguste Comte).

Articles sur IWACU

E-mail : [email protected]

Retour à la présentation de la rédaction francophone

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité