Société

Carama : ils veulent qu’on leur restitue leurs parcelles

Vue partielle des bâches pour les personnes déplacées dans le quartier Carama de la commune de Kinama ©Iwacu
Vue partielle des bâches pour les personnes déplacées dans le quartier Carama de la commune de Kinama ©Iwacu

Transférés de l’endroit appelé ku Mase à Carama en mars dernier, les déplacés sont mécontents et réclament leurs terrains sis à Maramvya. « Nous n’avons nulle part où cultiver, rien à manger, nous vivons par la grâce de Dieu. Nous avons même payé 16 mille Fbu chacun pour que les bornes soient installées à Maramvya. Nous avons même les numéros de nos parcelles », se lamente un homme, père de cinq enfants.
« J’ai déjà eu ma parcelle, mais quelqu’un d’autre y a construit une maison », lance un déplacé quadragénaire. Iwacu a essayé de contacter la mairie et le ministère de l’Urbanisme, sans succès.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Il faut des mesures d’accompagnement

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Il faut des mesures d’accompagnement

L’Assemblée nationale du Burundi a adopté ce mercredi 18 avril un projet de loi autorisant notamment les perquisitions de nuit et sans mandat d’un magistrat. «Pour certaines infractions graves, le mandat de perquisition n’est pas requis et la perquisition de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

749 utilisateurs en ligne