Politique

Campagne référendaire : une dernière journée mouvementée

15/05/2018 Arnaud Giriteka Commentaires fermés sur Campagne référendaire : une dernière journée mouvementée
Campagne référendaire : une dernière journée mouvementée
Evariste Ndayishimiye «L’objectif de l’Accord d’Arusha était notamment d’éviter un génocide et de renforcer la démocratie »

«Notre parti a mis en application l’Accord d’Arusha au moment où d’autres ne pensaient qu’à leurs intérêts égoïstes», a martelé Evariste Ndayishimiye, secrétaire général du Cndd-Fdd. C’était ce lundi 14 mai au cercle hippique de Bujumbura.

Il s’insurge contre ceux qui affirment que la nouvelle Constitution enterre l’Accord d’Arusha : «L’objectif de l’Accord d’Arusha était d’éviter un génocide, de renforcer la démocratie, l’unité et la réconciliation, etc., Or, notre parti s’en est acquitté depuis 2005 ».

Le secrétaire du parti au pouvoir estime qu’il est temps de passer à autre chose afin d’évoluer. Toutefois, cette évolution ne signifie pas que cet accord va tomber dans les oubliettes. «Son esprit persistera toujours. Personne ne peut laisser partir une bénédiction», louant ainsi le consensus au sujet de l’Accord d’Arusha. Signalons que le président Nkurunziza n’avait pas pris part à ce meeting.

Quant à la coalition Amizero y’Abarundi, elle a clôturé la campagne sur la colline Zege, en commune Gitega et province Gitega. Agathon Rwasa, président de cette coalition, a appelé les Burundais à vaincre la peur et voter «Non».

Si jamais le Burundi était régi par le projet de la Constitution bientôt soumis au référendum, prévient le Premier vice-président de l’Assemblée nationale, ce serait l’opprobre contre le pays tout entier. «Vous savez la discrimination et l’injustice dont nous sommes victimes, comment la corruption s’enracine dans l’administration, etc., imaginez-vous si demain toutes ces exactions devenaient légales ?»

Pour M. Rwasa, voter «Non» implique la sauvegarde des restes de la Démocratie. Avant d’ajouter : «Voter ‘’ Non ‘’ contribuera à la préservation de l’Accord d’Arusha et tous ses acquis qui ont permis de mettre à la guerre civile».

Signalons que le vice-président du parti Sahwanya Frodebu, Léonce Ngendakumana, s’était joint aux leaders de la Coalition Amizero y’Abarundi.

 

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

COMESA, l’imbroglio

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur COMESA, l’imbroglio

Difficile de comprendre la communication qui se fait entre Bujumbura et le secrétariat général du Comesa, Marché commun de l’Afrique orientale et australe. Pendant plus d’une année, Bujumbura se prépare à accueillir le Sommet des Chefs d’Etat de la Communauté. (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

463 utilisateurs en ligne