Gouvernance

Bureau postal de Murwi : clients volés, responsables mis en cause

Les clients ne peuvent plus retirer l’argent sur leurs comptes au bureau postal de Murwi. L’ancien percepteur des taxes postales, Alberic Mahige et son guichetier, Florent Muzaneza, sont soupçonnés d’avoir volé les dépôts des clients. La direction de la RNP reporte sine die de s’exprimer sur le sujet.

Le bureau postal de Murwi ©Iwacu

Le bureau postal de Murwi ©Iwacu

Un commerçant caféiculteur avait sur son compte 8 millions de Fbu, mais il s’est retrouvé débiteur de 2 millions. « Je ne me souviens pas avoir retiré de l’argent, encore moins demandé un crédit. » Le tribunal de résidence se serait retrouvé avec un crédit d’1 million de Fbu quant aux frais des dossiers. L’administrateur communal affirme s’être retrouvé avec un crédit de 200 mille Fbu dont il ignore l’origine.

Les enseignants rencontrés au petit marché ont des visages tristes et abattus. « J’ai été étonné de trouver que j’avais un découvert de 320 mille Fbu, alors que mon compte était créditeur de 59.000 », indique l’un d’entre eux. Le directeur de l’école primaire de Murwi affirme que le compte des frais de fonctionnement affiche moins de 800.000, pourtant il y avait plus de 200 mille Fbu. Un autre enseignant raconte que certains numéros sur l’historique de son compte sont différents de ceux qui se trouvent sur les souches de son chéquier. Ce calvaire a aussi touché deux policiers qui venaient d’y déposer plus de 800 mille Fbu chacun. Leurs comptes sont vides. Egalement toutes les associations qui travaillent à Murwi ont subi le même sort.

Ces clients mentionnent qu’ils n’ont pas l’habitude de recourir aux découverts et demandent à la direction de la Régie Nationale des Postes (RNP) de rembourser de leur argent.

Une équipe venue de la direction générale à Bujumbura a mené une inspection, le 14 mai à Murwi. Le même jour, Florent Muzaneza, le guichetier, prend la fuite. Alberic Mahige, responsable du bureau de poste de Murwi, est arrêté le 19 mai et conduit au cachot de Cibitoke. « Pour ouvrir le coffre, nous avons été obligés d’utiliser la force, à Buganda, parce que seuls ces deux personnes détiennent le code et la clé », signale C.G., enseignant à Murwi. Pour le moment, un nouveau responsable du bureau postal de Murwi a été nommé. Iwacu a contacté le directeur de la RNP plus de 4 fois, il n’a cessé de reporter le rendez-vous.

  11   Vos commentaires
  1. Mbere

    Ni aba DD? C’est normal. Uwutazokwimbira ifaranga iwe, iyo ni intango. Bacemwo ntibabona. Songa mbere.

  2. vios

    Nos fameux combattants de la democratie etaient de pur menteurs et ivyo mwagiriye mw’ishamba ubu turabizi:Ubu ndibaza ko mwaronse ivyo mwagwaniye.
    Une clique de bandits a pris tout le pays en otage,c’est le saccage systematique de tous le deniers publics,une gabegie sur fond de mediocrite legendaire.
    Abo banwanyi ba posita iherutswe kwibwa urukombamazi nizo mbunuza ntakundi mwihangane ariko mumenye ko tutabikuyeko mu mwaka uza ari uko nyene bizoguma.

    Ciao

  3. kimeneke

    Ayomahera bayatwaye pour financer les élections 2015 ou va servir comme approvisionnement des imbonerakure qui sont à Ondes. Uburundi bwaraboshwe kumwe shetani yaboha nos dirigeants bigira aba pasitori kandi ari amabingira

    • Wi Bujumbura

      ariko muratwenza. ce site interdit des commentaire hors sujet mais vous vous permettez d dire du n’importe quoi. comment amahera nkayo peut financer amatora. ntuzi ivyo uvuga. seulement ivyo bisuma ni bifatwe bihanwe et surtout birihe ayo mahera y’abanyagihugu. hama apprenons a ne pas tout lien a la politique

  4. Iyo BUREAU POSTAL je me souviens très bien igitwagwa na HON. BUSOKOZA NIWE YAZANYE IYO IDEE DE CREER LA MICROFINANCE EN PLUS DE LEURS RESPONSABILITÉ KANDI VYAGENDA NEZA PARTOUT DANS LE PAYS et ses derniers jours ces la miserables des vols monetaires au pays tuzovuga ko ari insitutionnalisés kuko birasiga ubwenge

  5. Muyingo

    Banyeshure ejo hariho akabazo.

    Sigura ayamamungane::
    Zirye zose!
    Zirye zose ntibabona.

    Zirye zose niziri mumagi!

  6. TIM

    on peut construire un pays sans les valeurs d’honnêteté, de probité, etc. si le vol devient institutionnalisé, c’est la méfiance qui s’installe! pourquoi alors, on s étonne quand on se rend compte qu’on a le taux de bancarisation proche de 10%.

    • TIM

      je veux dire: on ne peut pas…

  7. KABUTURA Jerôme

    Muri 2009 twaguze imoteri y’indege, ubu naho imoteri irakeneye amavuta. Mwarabonye icuma(indege canke imodokari) igenda idafise imoteri. Kandi urugendo twimirije rukeneye ko imoteri iba imeze neza kugira dushike amahoro iyo tuja.

  8. Mahoro

    Partout on vole!Pour quoi pas les autres!
    Umwera uva i Bukuru ………….(hamwe hejuru hari inyoni)
    Ewe Burundi waragowe!
    Tolérance zéro=? Vider même les centimes.

    • Kaminuza

      Avec des histoires de ce genre, qui peut encore prétendre pouvoir attirer des investisseurs étrangers ? Ngo umugabo ni uwurya utwiwe n’utwabandi! Voilà jusqu’où nous mène la culture y’ubunyonyezi.

Publicité