Politique

Bujumbura nie son implication dans le «rapatriement forcé» des réfugiés

01/08/2018 Chanelle Irabaruta Commentaires fermés sur Bujumbura nie son implication dans le «rapatriement forcé» des réfugiés
Bujumbura nie son implication  dans le «rapatriement forcé» des réfugiés
Térence Ntahiraja : «Le rapatriement est volontaire».

«Le gouvernement n’a aucune information sur les menaces de rapatriement ‘‘forcé’’ des réfugiés burundais en Tanzanie», a fait savoir Térence Ntahiraja, assistant du ministre de l’Intérieur, ce mardi 31 juillet. C’est en réaction aux accusations des réfugiés burundais en Tanzanie sur la collaboration des 2 pays pour leur ’’rapatriement forcé’’.

Selon lui, si ces menaces s’avèrent vraies, ce sera une violation des droits de l’Homme. Le gouvernement burundais n’a pas le droit ou le pouvoir de prendre des décisions concernant ces réfugiés. «Un refugié est sous la responsabilité du HCR et du pays d’accueil. Le pays d’origine n’a pas le droit de prendre une quelconque décision».

Ceux qui disent que le Burundi est de mèche avec la Tanzanie sont quelques réfugiés politiciens qui colportent des rumeurs pour les empêcher de rentrer. Le gouvernement du Burundi respecte les droits de l’Homme, les normes internationaux et les réglementations relatives au rapatriement.
Térence Ntahiraja appelle tous les réfugiés burundais à rentrer : «Dans les camps des réfugiés, il n’y a pas de vie. Les droits sont très limités». Le gouvernement burundais est prêt à les accueillir et à les réintégrer dans leurs communautés respectives.

Pour rappel, le Burundi, la Tanzanie et le HCR ont tenu une réunion tripartite l’année dernière pour le rapatriement volontaire. Il serait prévu également une autre réunion tripartite avec le Rwanda, dans un pays neutre, pour envisager le rapatriement des réfugiés burundais se trouvant au camp de Mahama, au sud-Est du Rwanda.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

L’autre…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’autre…

La loi de proximité.  » Un des principes sacro-saints du journalisme. Contre toute attente, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe se retirent le 12 novembre de l’Accord de Genève  qu’ils avaient signé la veille pour désigner un candidat unique de l’opposition (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

257 utilisateurs en ligne