http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Sécurité

Bujumbura : arrestation de la bande de présumés bandits qui régnaient sur « l’Avenue de la Mort »

13-08-2013

Une centaine d’hommes et une fille arrêtés. C’est « la moisson » de l’opération de la Police Nationale du Burundi(PNB) dans la vallée de la rivière Ntahangwa, ce samedi 10 août 2013.

Les présumés bandits arrêtés ©Iwacu

Les présumés bandits arrêtés ©Iwacu

Ce dimanche, la PNB a de nouveau arrêté 7 personnes suspectées de vol avec violence sur des passagers. Après avoir assisté au gain faramineux d’un passant dans un jeu de hasard, une personne tente alors sa chance. Cette dernière s’est vue aussitôt dépouillée de ses biens, parfois par force. Dans ces « jeux de hasard », seuls gagnent les complices du rabatteur qui font semblant de participer au jeu.

Selon les sources autorisées, la PNB a mis la main sur trois jantes neuves probablement volées et une échelle utilisée sans doute pour l’escalade des murs des maisons. Elle a mis le feu sur trois maisonnettes au bord de la rivière. Elles servaient d’abri aux présumés malfaiteurs.

 

Ces dernières semaines, les populations des quartiers traversés par la rivière Ntahangwa (Jabe, Nyakabiga, Kigobe et Mutanga Sud) se plaignaient de la recrudescence du banditisme armé, notamment tout au long de l’Avenue de l’Imprimerie depuis le pont de la Ntahangwa Nord (Boulevard du 28 Novembre) jusqu’à celui de la Ntahangwa centre (Chaussée du Peuple Murundi).
Dans les premières années de la Deuxième République, la vallée de la Ntahangwa a servi de repaire a des bandits qui cambriolaient les ménages après avoir fait voler en éclats la porte à l’aide d’une volumineuse pierre qu’ils appelaient « Gatarina » (Caterine). D’où l’appellation de Gatarina donnée à cette époque à ces hors-la loi et le surnom de l’Avenue de la Mort donné depuis à l’Avenue de l’Imprimerie. Le président Bagaza décréta la pendaison de tous les gatarina et le phénomène fut ainsi éradiqué.

  7   Vos commentaires
  1. Desire

    C’est bon d’arrêter ces voyous et bandits, mais nous attendons impatiemment que les grands voyous et bandits en cravates soient traduits en justice.

  2. kajekurya

    Necessite d eradiquer l exode rural

  3. Kizoruhuka

    Bagaza n’a fait que du bien pour la République n’en déplaise à ses détracteurs. Il pensait à la sécurité du pays, au développement du pays. Il a fait du Burundi un pays moderne avec ses réformes législatives, éducatives et j’en passe. Le pouvoir CNDD FDD avec sa PNB composé d’anciens maquisard peine à rétablir l’ordre. Demander conseil à Bagaza il vous dira ce qui qu’il faut faire en de telles situations. Bagaza était come le Kagame d’aujourd’hui. Le Burundi était plus développé et les Burundais en étaient fiers. Durant les 10 ans qu’il a passé au pouvoir on a même pas tué de mouches. La sécurité était totale.

    • Kamurundi

      @Kizoruhuka, muvuze ukuri. Yaba abarundi biyunvira nka mwebge.
      Mumisi iheze niho nabonye isinzi yabantu baje gutegera Rwasa. Naribajije namba Abarundi baribagiye amabi yakoze, imitwe yaba tutsi yaciye

  4. Anonymous

    « Uprona » nizje kubavugira!!!

  5. John paul

    Qu’on decrete « Pendaison » pour les nouveaux gatarina!

  6. Jean Reno

    Félicitations à la PNB!

Publicité