http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Archives

Bubanza: un terrain de sport à Gihanga grâce au financement du gouvernement allemand

09-08-2011

L’Ecole Technique Moyen (ETM) Saint Jean-Bosco a inauguré ce 5 août un terrain mixte, (Basketball/Volley-ball) réhabilité sous financement de la République Fédérale d’Allemagne à raison de 9 800 000Fbu

Après 45 minutes à une heure de route de Bujumbura, deux voitures arrivent à l’ETM de Gihanga. A l’intérieur de l’une Michael Bartholmei, premier secrétaire et chef de mission à l’ambassade. Dans l’autre, les journalistes.

Il est environ 10 heures lorsque les visiteurs sont accueillis, sur le nouveau terrain, par le directeur de l’ETM, Jacques Mbonabuca et l’abbé Salvator Masabo, directeur du Bureau Diocésain de Développement de Gihanga.

Les bâtiments de l’ETM sont vieux. Construites en briques cuites, l’école date de 1953 et compte 270 élèves dont 15 filles. Les fissures sont visibles sur les murs du bloc administratif.

Sur le nouveau terrain, quelques élèves en vacances et professeurs. Sous leurs applaudissements, Michael Bartholmei coupe le ruban. Un match de volleyball était prévu pour l’occasion, mais les joueurs sont arrivés une heure après le début des cérémonies.

Le premier secrétaire et chef de mission à l’ambassade d’Allemagne et monsieur l’abbé en profitent pour tirer dans le panneau quelques balles avec le seul joueur de volleyball arrivé à temps.

« C’est le seul terrain de sport dont dispose la commune de Gihanga »

Dechès Nsabumuremyi, élève en 10ème au lycée pédagogique de Gihanga, s’en réjouit. « Nous allons aussi en profiter même si nous n’étudions pas à l’ETM. » Pour Pacifique Nkurunziza, écolier à l’E.P Ste Immaculée Conception, le terrain sera d’une grande utilité : « Beaucoup de jeunes jouent au Basketball ici à Gihanga et nous manquions de terrain. Le problème est résolu. »

Dans les brèves discours prononcés, Jacques Mbonabuca remercie la coopération allemande pour son aide. « C’est le seul terrain dont dispose la commune de Gihanga, à part celui de l’Itab […], sur lequel on ne joue plus.»

Le directeur conseille aux élèves et à la population environnante d’en prendre soin : « Chacun doit se sentir responsable », lance-t-il. Il sollicite encore plus de générosité de la part des Allemands pour construire une clôture et réhabiliter le bloc administratif et le dortoir.

Abbé Salvator Masabo est très heureux et reconnait le soutient de l’Allemagne à l’endroit de la population de Gihanga : « En plus de ce terrain mixte, l’Allemagne, notre partenaire privilégié, a permis qu’on ait une adduction d’eau, un terrain de football, en construction, via Misereor (Une association catholique allemande). »

« Aucun administratif n’était présent »

« Le sport transmet des valeurs et des comportements sociaux indispensables », déclare Michael Bartholmei, premier secrétaire et chef de mission à l’ambassade. Il ajoute que le nouveau terrain mixte est à la fois un terrain de jeu et de rencontre : « Nous avons choisi la commune de Gihanga parce qu’il était dans le besoin », précise-t-il.

Il demande au directeur de l’ETM plus d’encadrement pour le sport, surtout aux 15 jeunes filles de l’école. Fait troublant au moment de son intervention ; aucun administratif, ni au niveau de la commune de Gihanga ni du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, n’était présent à l’inauguration.

Publicité