Sécurité

Bubanza : un chef des Imbonerakure tué à Gahongore

L’attaque a été menée par des inconnus ce mercredi 17 juin vers une heure du matin au domicile de ce chef des imbonerakure situé dans la localité communément appelée à Moka, c’est sur colline Gahongore dans la zone Mitakataka à Bubanza.

Le gouverneur de cette province, Tharcisse Niyongabo, le confirme. Selon lui, des malfaiteurs ont lancé une grenade à travers une fenêtre de la chambre à coucher de la victime et il est mort sur le champ.

Après l’explosion de cette grenade, raconte le gouverneur Niyongabo, les gens sont sortis de chez eux de peur d’être attaqués et se sont regroupés au domicile du défunt. «C’est la désolation totale, ces gens sont endeuillés par la disparition de leur leader bien aimé.»

Signalons que cette attaque intervient quelques semaines après la mort de deux autres personnes identifiées comme des Imbonerakure à Gihanga dans cette même province. Selon des sources sur place, ces militants du parti au pouvoir ont été tués lors des accrochages avec des jeunes des autres partis politiques au lendemain du putsch manqué du 13 mai.

  24   Vos commentaires
  1. MAYUGI

    Pourquoi mes commentaires ne sont plus publiés et pourtant ils ne sont pas plus virulents que les autres!!

  2. Imbonerakure zige kwirarira si non aba MSD barabafyeta n’ukuli!

    • Amédé

      Babafyetesha iki kandi batagira ibirwanisho nkabo? Niki kikubwira ko atoba yishwe n’abiwe kumbure kuko yoba yaratanguye kugaya ivyo bamutuma gukora? Ntiwabumvise bivugira bonyene ko kera uwiyumviye guta umurongo yicwa?

      • Iuvenis Mujeune

        Cynisme.fr

    • Liliane,
      Ce n’est plus un secret qu’au sein de ton parti le sujet du mandat et du comportement actuel des autorités divisent beaucoup et ce depuis un moment.Meme Aimé Nkurunziza ne le cache pas.Piste d’enquete donc à ne pas négliger du tout au lieu d’accuser avec affirmation.

  3. Iuvenis Mujeune

    Numva Bavuga ko imbonerakure ari umurwi w’iterabwoba. N’ukuvuga ko abawugize atayindi ntumbero bafise atari kwica n’ukunumya abo badasangiye ivyiyumviro. None abo bica imbonerakure bo twobashira muwuhe murwi? Ugiye kurwanya ubukozi bw’ikibi mu gukora ikibi uba utandukaniye he n’uwo urwanya? Ineza bokwitegako n’iyihe?

  4. Gitega

    Faites attention les amis la tactique elementaire pour les organizations criminelles c est d’eliminer tous ceux qui en savent trop… Je ne confirme pas que tel est le cas mais c’est une hypothese possible…. Dans tous les cas une vie humaine reste sacree! Ce dont je suis sur c’est que les ennemis d’aujourdhui seront peu etre les amis de demain… Pour construire cette nation ensemble il suffit d’avoir un leader rassembleur epris de paix, de justice, d’humilite et de sagesse intellectuel. Un homme qui a besoin de voir meme jour un peuple heureux et dire « J’aurai aime voir ce peuple heureux longtemps mais peut etre que je ne suis pas capable de tout faire, laisse moi donner la chance a l’autre qui pourra faire plus mieux et rendre can ce peuple plus heureux » comme un parent qui prie Dieu en disant « Mon Dieu epargne moi de voir un jour l’enterrement d’un de mes enfants » Voila le vrai amour que devrait avoir un leader dont le Burundi a besoin apres de decennies de pleurs!

  5. Amédé

    « Uwutangura intambara izotangurira iwe iherere…. »

  6. Gondwanais Lamda

    Mes chers amis l’echec d’une lutte Pacifique étouffée par des balled réelles Sur manifestants non armée marque le début de quoi???

  7. Barahumba abo bansi b’amahoro, ils ont tout essaye. Hasigaye iki? Mugabo Imana n’Ingabo. Ja mu matora gusa nayo ibindi , twarabahinyuye.

  8. KANDAMAZI

    Imana ifashe UBURUNDI kuko burimwo abanyakibi benshi hamwe n’abiyorobetsi batagira igitigiri

  9. MINANI

    Les gens qui font cela ne mesurent pas l’ampleur des conséquences au cas où ces hommes parviendraient à ce maintenir au pouvoir. En tout cas, si les Imbonerakure ne réagissent pas pour le moment, ce n’est pas parce qu’ils sont devenus sages. Quand les élections vont passer, il y a risque de représailles chez les jeunes des autres partis, surtout de l’opposition radicale. On se souvient de ce qui s’est passé après les élections de 2010. Ces opportunistes qui veulent provoquer la confrontation des jeunes sont aussi ou même plus politiquement médiocres que ceux qu’ils disent combattre. Rien de bon ne peut nous venir d’eux.

    • Tonton

      Monsieur Minani,
      Tu dis cela en faisant allusion que c’est homme a été tué par les gens des partis politiques?!!! Maintenant les enquêtes deviennent faciles car le Journaliste dit que c’est un Imbenarakure! Si il disait « Un jeune homme a été tué dans une attaque de grenade? » ça aurait suscité moins de bruit! Qui tue qui aujourd’hui, si c’étaient ses ennemis de nature (qui peuvent provenir de ses subalternes même)!!!!
      Il faut des rondes, voilà pourquoi à Buja on a pris des stratégies de rondes car les ennemis sont bien équipés en voiture et mitrailleuses mais pourtant le pouvoir nie que ce sont ses homme en uniformes?!!!!

    • parfait

      abantu harikintu tuibagira , ingwano itangurira ku mutima , so nimba UbU ufise Power ugaca ukorere ikibi abandi bashobora kukubabarira canke bakagumana agashavu ariko gatuma ejo haza kuihorana , turiko tuja muri situation izotugora kuvamwo ou nous mourons comme des idiots , surtout nous les jeunes , wa mu cnddfdd , msd ,fnl etc,,,,tuikebuka bigishoboka murengere ibibatandukanya , abo batama baduhenda (politiciens etc,,)bariko baranyerere ,

  10. Iuvenis Mujeune

    Et naturellement, ces jeunes sont tués par les imbonerakure!!! Ne sont-ils pas les seuls, selon certains, à avoir été armés pour déstabiliser le pays et terroriser, voire tuer les opposants? Que va dire HRW? les représentants des USA, de la france? de la Belgique? Les opposants vont-ils avoir le courage de dénoncer ces actes de barbarie? Il faut appeler chaque chose par son nom: Imbonerakure : un jeune affilié au parti CNDD-FDD. C’est son droit et personne n
    n’a le droit de le blâmer pour ça, encore moins de le tuer. Celui qui tue : c’est un assassin, un criminel, un sanguinaire que personne ne doit protéger.

  11. Kaganji

    None ko twumva Rwasa et consorts bivugira ngo Imbonerakure zifise gusa ibigwanisho, None izo grenades zose ziriko ziraterwa mubona hari nimwe itegwa n’imbonerakure?? Ah!! abo banyapolitique bacu birageze aho dukeneye kubabwiza ukuri kandi bakatwumva. Abarundi bukeneye amahoro? Abo bose barusahurira m’unduru ngo barashaka ubutegetsi ntabwo tuzobaha!! Barabesha. Ibinyoma, iremenkanya, gukorera abandi inkono zishushe n’ibindi n’ibindi… Burundi uragowe kuba ntamboneza ufise!! atari abo bakunzi binda gusa.

  12. Jean-Pierre Ayuhu

    Chers amis d’Iwacu,
    Vous censurez souvent mes commentaires mais tant pis.
    Je vous rend attentif simplement que dans le processus de commettre un génocide, on commence par déshumaniser l’autre, à le chosifier.. Ici on en est pas encore là. Mais à force de diaboliser l’autre, on finit par le rendre une chose et facile à éliminer. AU vu de la littérature écrite sur les Imbonarakure, s’en prendre à eux, revient à éliminer un mal. L’on a vu ça avec 1972, lorsque l’on assimilait tout une population à Mujeri, Inyankaburundi, Mulele etc…
    Aujourd’hui, Imbonerakure n’est un membre de la jeunesse du parti CNDD-FDD mais autre chose dans le subconscient des gens et ça, a été une construction sciemment orchestrée…
    Voua allez censurer mon propos mais l’histoire le dira. A Nyakabiga, on l’a brulé vif, ici il est assassiné à 1 h00 du matin…. et vous affirmez que …Selon des sources sur place, ces militants du parti au pouvoir ont été tués lors des accrochages avec des jeunes des autres partis politiques au lendemain du putsch manqué du 13 mai. En même temps, il est annoncé qu’un nombre de bataillons composé des Imbonerakure bien armées rodent dans la région…Il y a un problème dans les informations et les crédibilité. Des bataillons auraient certainement réagi à la mort des leurs. …Sinon tout mort d’un Imbonerakure est à banaliser en le justifiant comme ce que vous venez d’affirmer que ….Selon des sources sur place, ces militants du parti au pouvoir ont été tués lors des accrochages avec des jeunes des autres partis politiques au lendemain du putsch manqué du 13 mai.

    • jewe

      j’ espere que hari ababika soigeusement ivyandikwa surtout signés hamwe na image? kuko nibaza ko ya CPI baririmba bamwe n’ abandi bizoyifasha

    • Tubayabande.

      Oh Jean-Pierre
      Par leurs crimes odieux commis sur des populations innocentes, les imbonerakure se sont disqualifiés depuis dix ans et ont préparé les éprits des gens à rester insensibles à leur sort. La mort d’ un imbonerakure fait mal parce que c’ est une vie humaine qui est emportée. Si non, les Imbonerakure par leur comportement constituent une malédiction pour le Burundi. As-tu entendu depuis 1994 des gens s’ attarder et pleurer sur le sort des Interahamwe ? Eux aussi étaient des jeunes affiliés au parti MRND. Des gens comme toi les chérissaient et les défendaient. Eux aussi pensaient qu’ ils fesaient de bonnes choses. Leurs chefs les défendaient comme tu le fais maintenant.
      Ils frappent des innocents, ils tuent, ils volent, ils violent, ils ont remplacé la justice, la police et l’armée dans beaucoup de localités du Burundi et ont installé une administration parallèle source de terreur. En qualité de qui ont-ils le droit de posséder des armes à feu sur les collines?
      La paix ne pourra plus jamais revenir totalement au Burundi si la question des Imbonerakure n’ est pas réglée au plus vite. Toi qui défends et qui fait la promotion des Imbonerakure, j’ espère qu’ un jour tu nous expliqueras pourquoi vous entretenez plusieurs armées dont celle des Imbonerakure.

  13. kindros

    Hanyuma ngo amhoro ari kuri 99,9% du teritoire burundais,!!1 imbonerakure ni abarundi benewacu ni tureke gusesa amaraso, cependant le gouvernement cndd-fdd doit revenir á la raison amazi atararenga inkombe,
    retrait de la candidature de peter
    désarmer la population
    ouvertures des medias
    calendrier electoral etc…

  14. Kirinyota

    ça n’arrive pas qu’aux autres!!

  15. Sacrifice

    Condoléance à la famille. Et ça me rend dingue quand je me rappelle cette sortie médiatique du vaillant Louis Kamwenubusa et Alain Alain Nyamitwe:  » Le désarmément a déjà été opéré efficacement par le gouvernement du Burundi ». Et ces armes qui tuent ces sacrifices humaines pour mater très prochainement l’opposition en guise de règlement de compte, d’ou viennent-ils???

  16. cleanPP

    Dommage, nta amaraso y umurundi yosubira guseseka, abantu ni bubahirize amategeko n amateka, harimwo constitution na Arusha!

  17. SEMIGABO J.CLAUDE

    Selon le principe de la responsabilité politique et administrative, tout ce qui se passe actuellement au Burundi est à mettre sous le mauvais leadership d’une seule personne à savoir le Président de la République, S.E. P. NKURUNZIZA et son Gouvernement. Personne ne pouvait s’imaginer une seule fois qu’après autant de souffrances, après plus de 10 ans de guerre au Burundi, circonstances dans lesquelles Mr NKURUNZIZA est arrivé au pouvoir, personne ne pouvait croire que ce dernier allait refuser l’alternance politique quitte a refaire basculer notre pays dans l’instabilité politique et probablement la guerre bientôt… ! En effet, quand on ferme les portes à toute discussion, a tout dialogue politique même recommandé par un organe comme l’U.A. dont vous êtes pourtant membre, ceci veut dire que le Burundi vous appartient a vous seuls et que les autres ne comptent pas.. ! Un tel raisonnement/comportement politique n’a plus de place ni de sens au 21ème Siècle… !

Publicité