http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Société

Bubanza : après les vaches, les agriculteurs

De dizaines de agriculteurs ont été empêchés de pénétrer dans la réserve naturelle de la Rukoko par des militaires, ce mercredi 19 novembre. Le porte-parole de l’armée explique que la mesure a été prise pour protéger l’environnement.

Réserve de la Rukoko où des cultivateurs ont été empêchés de pénétrer  ©Iwacu

Réserve de la Rukoko où des cultivateurs ont été empêchés de pénétrer ©Iwacu

Une semaine après que onze mille vaches aient été chassées de la réserve naturelle de la Rukoko, c’est le tour de ceux qui y possèdent des champs de se voir interdit l’accès.

Les faits se sont déroulés, ce mercredi, vers 4h du matin, en commune Gihanga. Des cultivateurs et ceux qui cherchent du bois de chauffage dans la réserve naturelle de la Rukoko étaient massés le long de la route Bujumbura-Rugombo, depuis la 5ème et la 10ème transversale de la commune Gihanga. Les militaires leur avaient barré la route.

Très en colère, ces agriculteurs, surtout les journaliers qui ont dû rebrousser chemin vers 7h, ont expliqué qu’ils ne pourront pas nourrir leurs familles à cause de cette interdiction.

Colonel Gaspard Baratuza, porte-parole de l’armée, indique que cette opération a été menée d’un commun accord avec l’administration et ne visait que ceux qui cultivent à l’intérieur de la réserve. Et ce dans le but de sauvegarder l’environnement.

Propos confirmé par Léopold Ndayisaba, administrateur communal de Gihanga, qui ajoute que ceux qui cultivent en dehors du périmètre protégé peuvent continuer les travaux.

Vous saurez que 87 vaches ont été trouvées par ces militaires au cours de la nuit de ce mercredi dans la réserve de la Rukoko. Elles s’étaient égarées lorsque les militaires ont brûlé leurs étables, la semaine passée.

  16   Vos commentaires
  1. duciryaninukuri

    @ La rédaction et à la modération des commentaire: Iwacu
    Pourquoi iwacu vous n’avez pas voulu poster mon commentaire?
    Est-ce puisque j’ai souligné un manque de suite logique par rapport à cet article et l’autre de l’année passé qui dénonçait le peu d’égard vis à vis à la protection de cette foret ou pour autre chose?
    Est-ce puisque j’ai remarqué comme d’ailleurs d’autres après mon commentaire non posté vous ont appelés à être sensible à l’écologie?
    Ou est-ce puisque j’invitais à lire, pour mieux comprendre la pertinence d’une sensibilité à l’écologie , ce que dit Pythagore par rapport à l’harmonie en se servant du domaine de la musique et du cosmos car tout déséquilibre dérange l’ensemble et la beauté?
    Et au cas où j’aurais mal parlé envoyez-moi un avertissement vous avez mon adresse mail . Je vous serai reconnaissant merci.

    • ivyarivyo vyose,muwucane muzowota.abo bigira ibiro biteze ngo hari igisoda kizobamata,murihenda muze muwatse muze mwirabire igihe tuzoba turi muri manifastation.ico gisirikare kize gisohore urusoro rumwe gusa.ubu duhagaze bwuma.ico muitazi muzokibona manifestation izoba kugira twiyamirize ububegito bwa dd bwose.ivyarimagera vyarageruye.tumashame rucaho ruciye.ufa afe azirukuri hagufa nkimbwa canke nkintama.

  2. Hermes

    None mu Burundi ntanumwe yiyumvira neza vraiment?Bose biyumvira intambara izoterwa n’imbonerakure?Gukingira ibidukikije ni ngomwa kandi biteza imbere igihugu tourisme.
    Abantu bamwe biraboneka ko mwanyegewe nindero yukuvuga nabi abarundi bene wanyu.
    Nivyiza kugira imvugo yerekana ko ukunda abarundi bo mu bwoko bwose.

  3. hahaha!! Jew ndaterwa ikigonrwe n’abo ba porte-parole baza gusigura ibintu batazi ariko bazobazwa. None nk’iyo environnement bitwaza ni kuki atari Ministère en charge de l’environnement yagize communiqué? Yooooooo bane ba data, mugira muhone mwitwa ngo mufise ubutegetsi. Na kiliba Ondes ivyayo twarabirondeye turabimenya. Muhungira mu Rukoko, muja mu Mugamba, mumenye neza qu’on vous a à l’oeil et qu’on attend juste ko wamugabo amenyesha ngo agira yitoze pour voir qu’en réalité c’est vous qui êtes petits!

  4. SERWENDA

    BARATUZA n’urwego uvugira murakingira igihugu, imbibe zaco n’ababa muri co nayo ibidukikije vyo tuzobikingira. Hariho INECN n’abandi bashobora kubikora neza. Mwebwe ico mushoboye turakikizi. Ntaco muba mutuza mugutanga inyishu. GACIYUBWENGE nawe nawe ntube SAMADARI usanga ariwe utuma BARATUZA. Iyo buba ubumwe bwari kindi.

  5. BAZOMPAZA Concilie

    Rukoko va remplacer Kiriba Ondes et les formations des Imbonerakure et des FDLR se dérouleront désormais dans la réserve naturelle de la RUKOKO.

  6. nkuba

    Jewe abantu bamwe bamwe barantangaza. Ils veulent une chose et son contraire. Bameze nkabana bahiye mukwaha. Abasoda batariyo bavuga ngo FND yabahaye inzira Imbonerakure. Bagiyeyo bakavuga kwakundi nyene. None mushaka iki?

  7. Video

    Rukoko si iyo kurimamwo! Ewe iwacu nawe, umengo weho washaka ko babareka bakirimira!

    • Tourisme murukoko! Des militaires défenseurs de l’environnement ! Warukwiye kwiyumvira

  8. MBABAJWE NAABO 1 BARATUZA 2 GACIYUBWENGE (ex FAB) abo ba DD BARABAHENDA muraz eza ko la majoritée de vos ous ordres batabashigikiye kko mwebwe mwakoranye nabantu baciye ubwenge. Ejo ibimtu bitagerezwa guhinduka muzoca muja he? nimwanke ikibi ntimumere nka NIYOYANKANA UbU yumvise umuudi aha mu COTE D’IVOIRE aca ahunga

  9. Ndayiragije

    reka reka, gukingira environnement? Imyaka icumi iheze muri ku butegetsi niho mucibuka gukingira environnement? reka sha mukingira interahamwe n’imbonerakure murazi ico bariko barategura. nagire ntere akamo abasirikare, bareke kunyegeza ikara mu gashambara. Mbega mugire muhebe mwikure mu kazi? Abo munyegeza bigeze amagera bazohera kuri mwebwe nyene. Muzogera kugarura amazi yarenze inkombe; nagire ntere akamo abarundi bibe ko, mwegeranye ico mushobora kwikingiriza (amabuye, amacumu, imihoro, ibisonga) mwarinjiranywe.

  10. kimeneke

    none harya igisoda kiraraba ivya envirronnement kuko vuga yuko mugomba ahomunyegeza imbonerakure naza nterahamwe mukirindira ibikorwa kobitangura

  11. NDUMIWE

    C’est un véritable génocide économique pour ceux qui n’ont d’autres revenus que l’agriculuture et l’élévage…Je suis très étonné que les Burundais se laissent faire et ne régissent pas à ces exactions inacceptables sur des populations plus que vulnérables…! Sommes-nous devenus des moutons ou qoui????

    • Ninde

      Aaaahhaaa abanyagihugu bokora iki? Ngo hagupfa wozanzama ngo kandi umuntu ntatinya ishamba atinya ico barihuriyemwo.

  12. ciza

    MURAGABA MURAGABA BARUNDI .
    ZAMBONERAKURE ZAHORA IKIRIBA BARIKO BAZIRONDERERA AHO BAZISHIRA.HAGOMBA HABEYO IKAMBI YABO HAMA BABANDANYE BABAFOROMA BARI KUGATAKA K’UBURUNDI KUKO CONGO YABANKIYE.MUBE MASO BARUNDI ATARAHO TURAHONA.
    MBEGA ICO COTUMA INKA,ABANTU BABUZWA KWINJIRA AHO BAHORA BARANGURIRA IMIRIMO NI IGIKI?
    NIGIHE HARI INTAMBARA ZIKOMEYE CANE MBERE HAKORA VYAMUZINGA NAMADEGE AKOMAKOMEYE INKA ZARIYO KANDI NABANTU BARINJIRAYO.
    NONE UBU BANKAKO TUBONA IYO FORMATION YA MILICE IMBONERAKURE BARATWANKIYE KUJAYO.MBABAJWE NUKO BARIKO BANYEGEZWA NIGISIRIKARE COKINGIYE UBURUNDI IGIPOLISI COCO CARAMAZE KWEREKANA AHO GIHAGAZE.
    MANA DUKINGIRE AMAHANO AGIYE GUTERWA NIZOMBONERAKURE ZIGIYE KUBA MURUKOKO.AMEN

  13. Haha haha……..Quelle blague!!!!
    Turabire nyabuna ivyoba binyegejeyo nayo ivya environnement c’est le cadet des soucis de nos dirigeants avec ibitara bisha canke biturirwa k’umusi k’umusi sans oublier le lac Tanganyika qui devient lentement un vaste acheminement des déchets de la capitale.
    Peut-être que c’est un début mais permettez-moi d’en douter fortement.
    Bizomenyekana !!!

Publicité