http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2018/02/US-13FEV.pdf
Politique

Bruxelles : des slogans hostiles à Nkurunziza scandés devant l’ambassade du Burundi

29-04-2017

Une centaine de membres et de sympathisants du Mouvement pour la Solidarité et le Développement (MSD) venus des quatre coins de l’Europe ont organisé dans l’après-midi de ce samedi 29 avril une manifestation devant l’ambassade du Burundi à Bruxelles.

Des membres et des sympathisants du MSD devant l’ambassade du Burundi à Bruxelles

Des membres et des sympathisants du MSD devant l’ambassade du Burundi à Bruxelles

C’est à gorge déployée que tout ce monde a entonné la chanson, ’’Temba, temba’’ de ralliement de tous les Burundais opposés au troisième mandat du président Nkurunziza devenu leur ’’hymne’’. Ces manifestants brandissaient des pancartes, le drapeau du Burundi et celui du MSD.

Selon les organisateurs de ce rassemblement, l’objectif était de « célébrer le deuxième anniversaire du début de la résistance pour un Etat de droit, le respect de la loi et de la vie humaine au Burundi».

Ce n’est pas tout, ces membres et de sympathisants du MSD en exil voulait aussi «dénoncer l’instrumentalisation de la tragédie de 1972 pour justifier le bain de sang en cours au Burundi ».

A cet égard, une pancarte brandie par ces manifestants donne une ébauche de réponse : «La Thérapie pour 1972 : Vérité-Justice-Réparation-Réconciliation».

L’autre objectif de cette manifestation était de «protester contre la suspension et le projet de radiation du parti MSD ». Le parti a été suspendu pour une durée de 6 mois par le ministère de l’Intérieur accusant son président Alexis Sinduhije, de s’être engagé dans la formation d’un groupe armé pour combattre le pays.

Cette manifestation n’a duré que deux heures, elle a vu la participation de Pancrace Cimpaye et d’Abdoul Nzeyimana, anciens membres du Frodebu et d’Alfred Bagaya, ancien vice-président du parti FNL d’Agathon Rwasa.
Chauvineau Mugwengezo de l’UPD, un autre ténor du Cnared, la plateforme de l’opposition burundaise en exil a fait le déplacement pour soutenir ces militants du MSD. Il a demandé «une minute de silence en la mémoire des victimes du 3ème mandat ».

Les grosses pointures du MSD tels Aléxis Sinduhije, président de ce parti et son secrétaire, François Nyamoya étaient absents. Des sources proches des organisateurs de cette manifestation ont indiqué que leur patron avait «privilégié une audience en rapport avec le prochain sommet des Chefs d’Etats de l’EAC. Nyamoya s’occupait d’autres activités du parti ailleurs».

Mais il était prévu qu’Alexis Sinduhije anime une conférence publique juste après cette manifestation qui s’est clôturée par l’hymne national ’’Burundi bwacu’’ chanté à tue-tête.

La police belge avait déployé quelques policiers pour assurer la sécurité de cet événement.

  5   Vos commentaires
  1. Salmia Irikungoma

    Nta gishasha muriko muramenyesha, amajambo n,impanuro vyahawe iyo ntwaro mbi y’amacakubiri, Nkurunziza n’akagwi kiwe ntaco bumva. Isi yose yaravuze nta kitavuzwe, nta kinyegezwa kiriho. Iyo ntwaro nta mwumvikano ikeneye. Ico bumva conyene ni uguhonya uwo wese adashigikiye ayo marorerwa abategetsi ba kino gihe bakorera abarundi. Abarundi ni bahumure, izo mbonerakure zigishwa guhonya abandi, ni zive i buzimu zije i buntu, zirahire, zanke kuragwa imivumo yo kwama banywa amaraso ya bene wabo.

  2. Mbasi

    Ivya manifestation twabihaze kandi ntaco bivamwo komeza ibikorwa nyabuna

  3. Boss

    komera komera urugamba rugira rutangure nyabuna

    • Bob Mwami

      Mugomba gutanga ikiraka?

    • Ndabaza

      @Boss
      « komera komera urugamba rugira rutangure nyabuna »

      Urugamba si promenade de santé. Uze ubaze Nkurunziza, abo barutanguranye hahezeyo igice cabo. Siwe yabonye rurahagaze.
      Uwipfuza indwano ni nka ya ngumba irigata ishenyo.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
error: Ce contenu est protégé par le droit d\'auteur