Le blog d'Antoine Kaburahe

Un blog de la rédaction d'IWACU

La mémoire blessée

livre_kaburahePour comprendre le drame vécu par le  Burundi, pays livré à une longue guerre civile , il faut remonter aux élections démocratiques organisées par le major Buyoya en 1993, à la victoire inattendue de Melchior Ndadaye et à l’assassinat de ce dernier trois mois plus tard.

L’auteur du présent témoignage, qui travaillait alors à la radio nationale, a assisté au déchaînement de la violence, aux luttes des partis, à la radicalisation des responsables politiques et de la société tout entière. Avec un exceptionnel souci de l’exactitude,  dans ce livre il nous brosse le tableau effrayant d’un conflit qui  qui a duré plusieurs années  en dépit des efforts – sporadiques et maladroits – de la communauté internationale. Mais cette «mémoire blessée» est aussi un livre d’espoir, car l’avenir du Burundi est entre les mains de la jeunesse burundaise et aucune nation n’est condamnée au malheur.

Préface de Filip Reyntjens


Postface de Jean-Pierre Chrétien

Edition La longue vue , Bruxelles,août 2003, 243 pages 

→ L’ouvrage est aujourd’hui épuisé mais en cours de réédition. Envoyez-moi un mail si vous souhaitez réserver l’ouvrage.

1 Comment

  1. J’ai trop aimé LA MEMOIRE BLESSEE. Je me suis procuré quelque 3 exemplaires, mais proches ont fini par perdre leur trace : Prête-les ici, prête-les là-bas. Disparu, par la main de quelque génération nouvelle !

    J’ai plus d’une fois demandé à l’auteur, s’il pouvait publier une deuxième édition rendant compte du recouvrement de la Paix. Je réitère ma demande, en impatiente attente de la réponse.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>