http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
À propos de ...

Billet d’humeur: les bienfaits du jeûne matinal 😃

L’université du Burundi supprime le petit déjeuner pour le bien des étudiants

ISO-8859-1''UB d�jC’est bien connu, le petit déjeuner est nocif pour la santé. Les étudiants burundais vont donc être mis au régime. Les autorités affirment que le petit déjeuner rendait les étudiants paresseux qui se mettaient à somnoler dès la première heure de cours.

Désormais, seul un verre d’eau est permis le matin avant de se rendre à l’amphithéâtre. D’après des sources officieuses à l’université, la suppression du petit déjeuner a été aussi décidée pour lutter contre l’obésité en progression constante à l’université. « Beaucoup d’étudiants sont en surpoids », dit une source autorisée au campus Mutanga.

Par ailleurs, «  la digestion  empêche de penser, de réfléchir. Les étudiants privés de petit déjeuner vont mieux suivre les cours », raconte-t-on dans les couloirs du rectorat.

Cette décision a été saluée par l’Organisation Mondiale de la Santé et une  forte délégation conduite par la Directrice Générale de l’institution est attendue à Bujumbura dans les prochains jours.  «  Le monde entier suit avec attention notre décision. Aux Etats-Unis, en France, partout, des universités  veulent prendre la même mesure. «  L’université du Burundi se réjouit d’être à l’avant-garde du progrès.

Cette suppression du petit déjeuner n’a rien à voir avec « les problèmes économiques » « c’est une question de santé publique », assure l’université.

Dans un communiqué, l’Union Internationale des  Nutritionnistes et Diététiciens a salué la mesure et espère que d’autres universités dans le monde vont imiter  la détermination des autorités rectorales burundaises.

Mais la mesure salvatrice n’a pas été bien accueillie. Le président de l’association des étudiants a déclaré que cette suppression « est un coup de machette » dans le dos des étudiants.

« Quand une mesure révolutionnaire est prise il y a toujours des forces réactionnaires », minimise le rectorat.
Des séances d’explication seront données pour démontrer « les bienfaits du jeûne matinal ».

Le rectorat  veut des étudiants sans surcharge pondérale. « Un esprit sain dans un corps sain » ? L’université du Burundi va plus loin : « Un esprit sain dans un corps svelte ». Qui dit mieux ?

  24   Vos commentaires
  1. Tomas

    Morena et Parena, CNARED et RED-Tabara. RENA se trouve dans Morena et Parena. RED se trouve dans CNARED et RED-Tabara.

    Y’a-t-il un lien?

  2. Mybad

    Wow that is amazing ,means in Burundi ,the education went down because of breakfast .Here in USA even the kids of elementary schools eat three times a day but they follow the courses seriously .in Universtities even in classes ,students have the cups of coffee,snakes ,and soda bottles .psychologically ,after 2 hours without eating something the brain become weak to catch something .Maybe Burundian authorities should accept that the government does have budget to pay the meals instead to say that the breakfast make students weak .

  3. Ngenzirabona

    Yes we can!
    L’universite etant un haut lieu de recherche et experiementation par excelence, nous allons experimenter la methode, et si il donne de bon results, l’appliquer sur toute l’etendu de la Republique du Gondwana, par decret de Son exellence biene aime le president fondateur!
    Enfin on aura ete un bon modele pour quelque chose!

  4. Jean-René Cloarec

    Cet humour ne serait-il pas lié à l’application de cette décision par les membres du ministère de l’éducation lui même ce qui démontre que ce jeûne présente des lacunes de clairvoyance intellectuelle.
    Au fait que mange le président au p’tit dej.? Il me semble qu’il jeunerait au regard de ses décisions… Bon appétit!

  5. joste mirongibiri

    Vous nous avez habitué à un autre genre, tellement qu’il n’est pas aisé de suivre votre pointe d’humour. Qu’y faire nous en avons perdu la culture. Et pourtant,… « Injugujugu iyaba itaca umugongo y’unguruza » n’est que ça! « Ivyo nabiheruka umugabo wanje akiriho » en est une autre illustration,…

  6. Mugamba - Donge RUZI

    @tout le monde: Il parait que les autorités rectorales sont contre le pétit-dejeuner fait des pains et cafés parce qu’on veut lutter contre cette habitude colonial belge entretenue par les peres fils et petis fils Michels. Une reunion urgente avec les représentants de l’université est prevue ce soir pour voir comment remplacer le repas du matin avec un repas autochtone ( Bazobaha amata basomeze ubugari bw amasaka) car l’origine des autres cultures comme Ibiraya est soupçonnée d’etre la terre des Michels. Vive le Burundi, Vive notre leader bien aimé et pasteur des esprits qui est déterminé a nous rendre notre dignité. A part les avocats, toutes autres cultures venues avec la colonisation seront abolies dans notre pays bientôt. N est ce pas qu’avant la venu des blancs on mangeait a notre satisfaction?

    @Kaburahe:
    Je suis tellement désolé de voir comment bcp de personnes ne réalisent pas que c’est une blague. Bon pas une blague car il s agit ici d’une réalité qu’on connaissait deja mais quand meme racontée sous une forme ironique/humoristique.

  7. Aline

    Le responsable qui a pris la mesure est plus qu’obèse. L’avez-vous vu à table à 9h?
    De retour d’une virée au Burkina-Faso, il a toujours affirmé à qyi veur veut l’entendre qu’il est « mathématicien’. Maintenant, il apparait clairement qu’il est plutôt « diététitien ».

  8. roger crettol

    On pourrait peut-être combiner petit-déjeuner et salut du drapeau ?

    En installant, par exemple, une petit-déjeuner à l’ancienne sous une vitrine à proximité du mât portant le drapeau. Ce serait faire d’une pierre deux coups : assurer un petit-déjeuner zéro-calories et la présence de tous au salut du drapeau.

    Mais ma proposition ne sera évidemment pas acceptée – ce petit déjeuner virtuel suggérerait que ces étudiants ne sont – déjà bien avant les juteux emplois officiels – que des ventriotes. Ceinture, je vous dis !

  9. RUGAMBA RUTAGANZWA

    Oui, l’U.B. peut supprimer le petit déjeuner pour les étudiants non pas parce qu’elle le veut vraiment mais certainement parce qu’elle est dans des problèmes financiers et veut économiser de l’argent sur le dos des pauvres étudiants en leur racontant des fariboles que j’espère ne sont pas officielles.
    En effet, il est très bien connu de tous, et les études scientifiques tendent à le démontrer, que le petit déjeuner est l’un des repas les plus importants de la journée.

    Ne pas manger le matin entraine des chutes de taux de sucre dans notre corps en fin de matinée ce qui a pour conséquences, entre autre, la somnolence, la déconcentration et une fatigue extrême et tout cela va influer sur la productivité de l’étudiant.

    Le lien ci-dessous vous en dit plus.

    http://www.tropicana-essentiels.fr/paroles_d_experts/le_petit_dejeuner

    • Andre ndikuriyo

      Si on tue les Universitaires, on veut totalement la mort du Pays

  10. PepBisika

    Je me demande sur quoi se base-t-on, objectivement, afin de dire que les étudiants de l’université du Burundi sont exposés à l’obésité: la composition diététique de leur repas (petit déjeuner ou déjeuner)? Et il y a-t-il eu des enquêtes sérieuses à ce sujet?
    J’estime que ce qui est avancé là pour motiver la suppression, c’est juste de l' »habillage »… contrainte budgétaire oblige.
    Car si des pays occidentaux ou certains autres font face à des sérieux cas d’obésité dans la société en générale, ça ne serait pas encore le cas du Burundi.
    Et si cette mesure visait le bien-être des étudiants, alors ceux-ci devaient être associés dans l’approche de la mesure.

    Note de la rédaction

    Coluche, l’humoriste français, disait que ce n’est pas toujours facile de comprendre l’humour ou le second degré. A lire certains commentaires, j’en ai bien peur…
    AK

    • Viator

      Le francais est l enfant de l autre. Dommage Le billet etait plein d humour noire et de second degre.c est dommage que ils n’ont pas lu le titre. A.K un billet de ce genre chaque semaine nous faire du bien . Bon weekend

  11. ngoma

    je soutiens cette mesure! les Burundais sont trop gros! Il n’y a qu’ a voir l’obesitE de nos etudiants! c gravee

  12. Jereve

    Le petit déjeuner est supprimé; en revanche, la ponctualité de tous au salut du drapeau à 7h30 sera de rigueur. Car les nourritures du corps ne sont rien face aux nourritures de l’esprit civique.

  13. senga

    Je demanderais que mon point de vue soit posté!
    Vraiment je suis désolé qu’on qualifie de ce petit déjeuner comme non nécessaire. je dirais que c’est faux et archi-faux.
    Nous y sommes passés et nous savons combien le pain et le thé matinal nous donnait un peu de la force pour bien suivre les professeurs. Par ailleurs je me souviens que quelques fois la chaîne devenait très longue la nuit et on décidait de laisser la nourriture tout en espérant prendre le pain et le thé matinal.

    Je reviens sur l’image afférente à la publication que vous avez posté, le petit déjeuner des universitaire n’est pas composé des haricots de riz, de pomme de terre comme certaines pourraient le croire à voir l’image. c’est un morceau de pain et du thé noir sans lait. à l’université c’est pas le réfectoire c’est plutôt le restaurant universitaire juste pour corriger le pancarte de l’image.

    Enfin, je me dis que peut-être c’est le processus de privatisation du restaurant universitaire qui commence et on veut privatiser le repas du matin d’abord et dans les jours à venir ça sera le repas de midi qui sera supprimé et afin le repas du soir.

    WAIT AND SEE!!!

  14. Dora kabingo

    D’après des sources dignes de confiance nous apprenons aussi que seuls un groupe d’étudiants sont visés par la mesure, les étudiants grands et minces n’auront pas en effet droit au petit déj , la Régie des oeuvres universitaires ne précise pas les notions de « grand et mince » . Comme d’habitude on entretient le flou pour ne pas réveiller d’ éventuels soupcons. Par ailleurs d’autres sources notent une nuance qui a son importance , lorsqu’on parle de « petit déj » on vise , le thé, le sucre et le pain, il n’est pas impossible que la ROU prépare un mets de »banane chaude avec les indagala » le matin pour nos chers étudiants . Mais que faire de la sieste du matin dans les amphi ? Hmmmm

  15. Kagabo

    Oh, je trouve ça nornal, je ne comprends pas les gens qui s’affoler pour une décision pareille!! None benshi muri twe ntitwize et secondaire dutaha muhira et l’université de même?? C’est juste le repas de midi qui est indispensable, le reste c’est discutable. s’il n’y a pas des sous comment voulez-vous que l’état fasse?? c’est la période des vaches maigres!!! Il faut se serrer les ceintures tous et vivre selon nos moyens. N’ubundi akimuhana kaza imvura ihise!!!!

    • « Il faudra serrer les ceintures  » dites-vous. Mais il faudra aussi trouver des ceintures suffisantes -)
      AK

      • au féminin

        je me suis régalée. hhhhhhh!!!! c’est pas une blague, et c’est pas un poisson d’avril,nous sommes en janvier!mais quelle sacré phrasé. chaque paragraphe apporte sa dose de surréalisme.

      • Karundi

        Hahahaha. tellement drole. je m en veux de rire tellement le sujet est grave mais j ai pas pu me retenir.

  16. Marie Claire

    Je ne suis pas d’accord avec cet argument avancé par les autorités rectorales! Selon les nutritionistes le petit dejeuner est le repas principal pour commencer la journée. Avec un ventre vide, on ne reflechir pas comme il faut. L’université du Burundi a toujours offert le petit dejeuner aux etudiants, il faut juste admettre que cette mesure lest liée aux difficultés financieres que connaisse cette institution.

  17. Ntib

    Billet d’humeur ou billet d’humour?

    Réponse de l’auteur

    C’est bien un « Billet d’humeur ». C’est un genre journalistique. Quelques explications sur ce lien
    http://www2.presse.ac-versailles.fr/Pedago/Humeur01.htm
    Antoine Kaburahe

  18. Theus Nahaga

    Parfait, Supprimmons la nourriture pour tous le Burundais.

  19. Kazagy

    Ooh Nooohh!! Depuis que l’UB existe et que le petit déjeuner était servi on a tous(ceux qui sont passés par là) subi une indigestion!!!
    Ça fait des années que les étudiants sont sous régime amaigrissant!! Et ces mêmes étudiants ont commencé par subir un régime amaigrissant au niveau intellectuel depuis longtemps vue tout le Formatage qu’a subi le Système Éducatif Burundais!!
    Qu’on trouve d’autres explications non bidons!!

Publicité