Santé

Bientôt, un vaccin contre la peste des petits ruminants

14/03/2018 Chanelle Irabaruta Commentaires fermés sur Bientôt, un vaccin contre la peste des petits ruminants

Le ministre de l’Elevage envisage sous peu une campagne de vaccination dans les zones déjà touchées.

Déo-Guide Rurema : «une contribution de plus de trois millions de dollars a été fournie par la Banque Mondiale, le FIDA et FAO pour l’éradication de cette maladie ».

«Nous comptons débuter vers la fin de ce mois dès la réception des vaccins et du matériel», a déclaré Déo Guide Rurema, ministre de l’agriculture et de l’élevage, ce mardi 13 mars, lors d’une conférence de presse.

Il évoque d’autres mesures pour contenir les «foyers» de la maladie. Entres autres l’interdiction du mouvement de petits ruminants aussi bien dans des marchés que dans des zones touchées.
En outre, deux comités de gestion de crise pour la prévention et la riposte contre les contagions ont été mis en place. « Ils sont actuellement à l’œuvre ».

D’après ce membre du gouvernement, ces structures ont organisé des réunions dans les provinces les plus touchées pour une large sensibilisation sur la lutte contre cette maladie.

En outre, son ministère a bénéficié d’un soutien de plus de 3 millions USD de la part de la Banque Mondiale, du FIDA et du FAO pour l’éradication de ce fléau.

Pour ce, il prévoit des formations à l’endroit des agents vaccinateurs jusqu’au niveau de la colline. « Toutes ces activités seront couplées avec la sensibilisation pour renforcer la synergie et rester auprès des éleveurs face à la maladie».

Le ministre Rurema prévoit le repeuplement des petits ruminants dans les zones affectées après l’éradication du fléau.

Au moins 4.000 chèvres sont déjà mortes dans les provinces de Gitega, Kirundo, Mwaro, Karusi et Muramvya.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Un marché si peu commun

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Un marché si peu commun

Brouille diplomatique entre Bujumbura et Kampala ? Qu’est-ce qui se passe réellement à la frontière de Mutukura ? « Plusieurs Burundais arrêtés, maltraités et dépouillés de leurs biens à Mutukura, frontière ougando-tanzanienne. » Ce message circule depuis quelques jours sur (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 529 users online