http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf

Clarisse Shaka

Clarisse_Shaka

SES ARTICLES

Université du Burundi : des étudiants privés de leurs documents académiques !

Alors qu’ils ont terminé leur cursus, ils ne peuvent pas avoir leurs bulletins et attestations de réussite. Motif : l’Université du Burundi n’a ni encre ni papier. Gaston, un étudiant mémorand de la faculté de la psychologie et sciences de l’éducation, vient de rater deux opportunités d’emploi dans le domaine de l’enseignement. Une attestation de (...)
Lire la suite

L’agonie de l’université du Burundi

Des étudiants mal nourris, mal logés. Des conditions de vie et d’études médiocres, comme ces professeurs qui parlent sans matériel d’amplification de la voix et qui écrivent au tableau noir alors que des étudiants sont assis à plus de 30 mètres. Ce n’est plus à démontrer, beaucoup de parents qui ont les moyens n’envoient (...)
Lire la suite

Un hommage vibrant à Jean Bigirimana

Au quatrième jour de la semaine d’hommage, entamée ce lundi 22 août, un mois après la disparition de notre collègue, Iwacu organise des cérémonies de clôture. Récupération des T-shirts identiques, mise en place du portrait géant de Jean, des appels d’autres journalistes demandant quand débutent les cérémonies… Le Groupe de presse Iwacu a une (...)
Lire la suite

Crise du dollar : tsunami dans l’économie burundaise

La crise du dollar que connaît le pays depuis une année a atteint son paroxysme. Depuis trois semaines, on assiste à une flambée spectaculaire du cours du billet vert. Iwacu revient sur la hausse des prix sur le marché, les causes de la pénurie du dollar. Le dollar et les prix s’enflamment Un dollar (...)
Lire la suite

Causes de l’envolée du dollar

Gel de la coopération, le déséquilibre de la balance commerciale, le tourisme en berne : principales causes de la pénurie des devises et de la dépréciation qu’elle entraîne. Audace Niyonzima, directeur des études et statistiques à la Banque de la République du Burundi (BRB) explique la flambée du dollar par la pénurie des devises. (...)
Lire la suite

Lutter contre l’hépatite, une priorité

Plus de 8% de Burundais souffrent des hépatites virales (B et C), selon l’Association nationale des personnes infectées ou affectées par les hépatites virales(ANPH). C’est à l’occasion de la journée mondiale contre l’hépatite, célébrée ce jeudi 28 juillet, que le ministère de la Santé en collaboration avec l’ANPH appelle à lutter contre cette maladie (...)
Lire la suite

Bientôt une loi régionale sur l’égalité des genres

Un projet de loi sur l’égalité des genres au sein de la Communauté Est Africaine a été présenté à l’EALA, l’Assemblée législative de cette entité pour son adoption. C’est dans une conférence de presse, animée ce mercredi 20 juillet, que l’Initiative régionale de soutien pour la promotion des droits des femmes (EASSI) en partenariat (...)
Lire la suite

Piercings sur les parties insoupçonnées

Langue, nombril, parties génitales… Tout est dorénavant matière à piercing chez les citadines, ce qui n’est pas sans risques. Une petite boucle dorée orne le nombril d’une jeune burundaise de 22 ans. « Je veux tout simplement être sexy, je suis la mode ! », confie cette branchée. Cette étudiante affirme avoir choisi le (...)
Lire la suite

Une vie sans friperie ambulante !

Les vendeurs ambulants ont été chassés, il y a peu, du centre-ville, par décision du maire de Bujumbura. Les citadines s’en plaignent, contraintes de fréquenter les magasins. Vêtements surtout féminins dans les mains, ils sillonnaient les artères du centre-ville, brandissant un habit devant tout passant. Le mouvement prenait de l’ampleur le soir, aux heures (...)
Lire la suite

Tatouages intimes : au-delà de la mode

Une tendance à Bujumbura : de jeunes femmes se font tatouer sur leurs parties intimes. Plus qu’un effet de mode, cette pratique est un « moyen de séduction ». Une fleur sur la cuisse, un petit papillon sur la chute des reins, un cœur sur les fesses… Se faire tatouer sur les parties intimes (...)
Lire la suite

Maintenant sur IWACU

Politique
Gervais Abayeho : « Ces rapports démontrent une volonté de diaboliser  le gouvernement. »

« C’est la faute à la France et la Belgique ! »

Les porte-parole des institutions ont répondu aux questions des journalistes, ce vendredi 30 septembre, dans la province de Cibitoke. Une occasion (...)
30-09-2016 |   13

Osez Entreprendre
La Joconde ou Portrait de Mona Lisa peint par Léonard de Vinci est le plus célèbre de tous les tableaux du musée du Louvre, à Paris.

Osez Entreprendre / Un atelier de sérigraphie : quand l’amour de l’art devient un métier

À Bubanza, l’équipe de La Joconde imprime t-shirts, banderoles et rideaux … Claude Irambona et ses deux associés animent avec succès (...)
30-09-2016 |   0

Editorial
Abbas Mbazumutima

Duel

Le risque est grand et Bujumbura met le paquet : des manifestations sans répit devant les bureaux de l’Office du Haut-Commissariat (...)
30-09-2016 |   1

Politique
Mardi, 27 septembre 2016 - A peu près 250 personnes manifestent devant l'office du haut commissaire aux droits de l'Homme de l'Onu au Burundi. Ils veulent que le rapport d'enquête des sur les droits de l'Homme au Burundi soit annulé. ©O.N/Iwacu

Rapport EINUB : la mobilisation ne faiblit pas

Pour la sixième journée des manifestations, un millier de citadins se sont rassemblés devant les bureaux du Haut-commissariat des droits de (...)
30-09-2016 |   14