http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Amatora 2015

Aucun musulman à la tête des CEPI

02-10-2014

L’indignation est totale chez El Hadj Haruna Nkunduwiga, représentant de la Communauté Islamique du Burundi (Comibu). 

Haruna Nkunduwiga : « C’est flagrant »  ©Iwacu

Haruna Nkunduwiga : « C’est flagrant » ©Iwacu

« Qu’aucun musulman ne figure dans les organes de prise des décisions des CEPI relève de l’exclusion », lâche-t-il.
D’après lui, ce n’est pas pour la première fois que les musulmans ne sont pas considérés : « C’est comme si nous ne sommes pas capables de conduire des démembrements de la CENI. »

En effet, sa réaction tombe ce mardi 30 septembre après que la CENI dans son arrêté no 049/CENI du 27 septembre 2014 ait procédé à la nomination des membres des Commissions Electorales Provinciales Indépendantes (CEPI).

Le jeu, explique M. Nkunduwiga, a été faussé dès le départ. Pour lui, au moment des consultations, la CENI s’est confiée à Saidi Kajandi, se réclamant président de la Comibu devant la loi mais contesté par la communauté.
Malgré ces consultations avec M. Kajandi, Haruna Nkunduwiga constate que les musulmans n’ont toujours pas été associés. La CENI, insiste M. Nkunduwiga, a emprunté une voie contre productive.
Ainsi, il demande à la CENI de revoir ces listes pour que tout le monde soit représenté : « Il n’est pas encore tard pour une CENI qui se veut indépendante. »
Iwacu a essayé de contacter Prosper Ntahorwamiye, porte-parole de la CENI. Son téléphone est éteint.

  17   Vos commentaires
  1. Allahu Akbar

    Chers frères et soeurs,
    Soyons positifs, si il y a une centre « Word Conference Religions and Peace » dans le monde entier, et surtout que ce centre avait commencé à travailler dans les pays en guerre et le Burundi nous connaissons l’importante et l’existence yiryo huriro, cela ne veux pas dire que l’Islam doit être ignoré.
    Nous nous sommes nés en connaissant l’Islam, la Catholique et les Protestants.
    Si kari agasusuguro n’akagaye ko kugwanya umuswahiri, maintenant nous avons prouvé notre niveau intelectuel.
    Abarundi ni ukwisubirako no gufata exemple même mubabanyi.
    UN REPRESENTANT MUSULMAN DOIT ETRE LA. COURAGE NKUNDUWIGA.

  2. QASSIM

    Amédé woba uzi ico « umuswahili » gisigura. Niwaba utarubizi menya est swahili celui qui appartient à la communauté swahiliphone, qu’il soit musulman, catholique, canke uwutagira idini na rimwe arimwo. Aba islam bose si aba swahili, hari aba islam b’abarundi, b’abatanzania, b’abafaransa, b’abongereza, b’abashinwa, etc… Ntukaje wumva rero uwuvuga igiswahili wese ngo ni umu islam canke ubonye umu islam uwo ariwe wese ngo ni umuswahili.
    Hama abariko barwanya iciyumviro ca Nkunduwiga mwomenya ko muri barya bagize les CEPI , nta mu islamu arimwo kubera sa religion nkuko biri kuri barya bapadiri n’aba pasteurs. Or pourquoi? Erega les musulmans turi une partie pas la moindre de la nation burundaise, nico gituma bari bakwiye gushiramwo des musulmans par kubera aucune autre raison mais kubera ubukerebutsi n’ubushingantahe bwabo kuko n’abarya bandi baserukiye amadini kubera ubukerebutsi n’ubushingantahe bwabo.

  3. imagine

    Si on a pris quelques prêtres catholiques, si on a pris quelques pasteurs protestants, qu’est ce qui empeche d’y ajouter quelques imams musulmans?
    A mon avis tout ce monde serait plus utile s’il se regroupait pour mettre sur pied un groupe indépendant d’observation de ces élections qui apparement ne donnent pas à espérer qu’elles seront inclusive et transparente

  4. imagine

    sans se voiler la face, si on prend des prêtres catholiques, des pasteurs protestants je ne vois pas ce qui empêcherait de prendre également des imam musulmans.
    encore que tout ce monde serait hautement plus efficace s’ils mettaient ensemble un grand réseau d’observation de ces élections qui apparement se présentent très mal

  5. Gerard

    Ce importe n’est pas la représentation d’un groupe ou d’un autre mais l’important les personnes déjà sélectionnées puissent travailler dans la transparence et entente mutuelle au profit de la population burundaise. Tous les groupes ziri mu Burundi ntivyokunda ko ziserukirwa. Nkunduwiga rero ntashavura harya ngo abakunzi ntibaherera mu mu bindi.

    Umwana w’umuntu ntiyigera ashima, aronse iki aca ashaka na kiriya, na kiriyaaaa,… banza mushimire Imana kuko mwavuye kure ubu mu ma banga y’igihugu muri mu nzego zose kandi mwashizwe imbere kurusha n’ayandi madini yose. None uno musi ayo madini arenga 300 asavye ngo bayahe ibibanza muri iki na kiriya wumva vyogenda gute?

    Abakozi b’Imana dukwiye gusengera abatwara ntitwari dukwiye kuja gukiranira ibibanza. Bakwizeye ukaronka amabanga ni vyiza ariko kuyagwanira si vyiza.

    Ivyo vya kajandi navyo ucishamwo womengo mushaka kugira amagabura nyama.

    Tureke kujuragiza intama z’Imana.

    • Nsengumuremyi

      Uvuze neza cane.nagira mbaze uwo Nkunduwiga ko hari ahanditwe ko son eglise doit etre representee dans les CEPI.Aherahe kugira yidoge?

  6. Jean

    Quoi qu´on dise ou qu´on pense, les musulmans au Burundi se sont généralement très bien comportés dans les différents malheurs qui ont endeuillé le Burundi. Il n´y a donc aucune raison de ne pas les associer dans les différentes commissions au niveau national.

    • Et qu’a fait Hussein Radjabu?? Rien??? Mais bon il ne représente pas sa communauté

      • Jean

        Hussein Radjabu ne réprésente pas la communauté musulmane. Personnellement je ne sais pas ce que Radjabu a fait de plus mal que les actuels détenteurs de pouvoir aujourd´hui. Ils étaient ensemble au maquis et un peu après, les droits de l´homme ne se sont pas améliorés pour autant qu´il est logé à Mpimba.
        Iconzi yavuze nabi yabarije kuri stade abajournalistes ngo Gahanga wishwe niki?

  7. Jean-Pierre

    Je ne suis pas musulman mais je comprends qu’ils se sentent exclus. C’est peut-être parce qu’ils n’ont pas versé le sang comme les autres à l’exception d’un certain Rajabu Hussein.

  8. J-PK

    El Hadj Nkunduwiga a tout à fait raison. Si on a placé des individus extrémistes tels que Bambonanire, je ne vois pas pourquoi on exclurait les musulmans dans les sphères de décision.

    Faut-il rappeler que, contrairement à certains prélats catholiques et protestants, les musulmans sont les seuls qui massivement n’ont pas commis l’irréparable dans notre pays? Aucun responsable de cette religion n’a jamais appelé ses gens tuer son prochain.

    Ne jamais oublier non plus le rôle joué par les musulmans auprès de Rwagasore à l’époque de l’indépendance.

    J-PK

    • Ndikumana Roger

      Non seulement au Burundi, mais aussi dans le génocide Rwandais, les musulmans ont été irréprochables.Bien sure ngo nta muryango ubura ikimazi. Et ils continueront à être itara rimurika malgré les stratégies dans le monde entier pour les voir divisés ou impliqués dans les conflits,….et divisés ou impliqués dans les conflits, certains le sont déjà, mais cela n’est pas décourageant car ça été prédit dés le début des temps. Les vrais musulmans savent qu’à la fin, la victoire leur appartient: »…muri umuryango mwiza kuko mubuzanya ibibi mugategeka ivyiza kandi mukanagirana inama zo kwihangana. »

  9. Amédé

    Iyi CENI yankira n’a ba politiciens yokwitaho abo baswahiri batigeze banavurwa i Arusha! None abatowe bari berekanye carte de batheme?

  10. MURIMA

    Ibiba mu Burundi vyose umenga nugukina ninde? utuntu twose nukwidoga gusa ngo naka canke naka yakumiwe…none bose bazokwigwa muri vyose?? kumenga nivyo bagabura sivyinshi!! Hinge aho bukera abanyamwema canke abafise ubuhanza nabo bazosohora amatangazo ngo ntibashizwe muri CEPI canke muzindi nzego.

  11. Burundi

    Drôle du pays! Je me demande si tout ce monde roule pour mieux servir le pays. Si c’est le cas, c’est de tant mieux. Est-ce que l’essentiel est que tout groupement de burundais soit représenté? Ou l’essentiel c’est l’efficacité? S’il faut que tout le monde soit dans la commission autant mettre les 9 millions de burundais dans la commission ainsi nous sommes sûrs que tout le monde est dedans. C’est un signe d’un pays sans leadership et d’un manque de patriotisme.
    Si il n’y avait pas d’argent dedans, je ne sais pas si on se bousculerait. Savez-vous que dans d’autres pays, les membres des commissions électorales ne sont pays? c’est un acte civique. Et si on ose s’absenter on paie une amande. Mwarashize inda imbere muri vyose, igihugu kigiye gutabagurika.

  12. Peter

    «Iwacu a essayé de contacter Prosper Ntahorwamiye, porte-parole de la CENI. Son téléphone est éteint.» S.V.P Groupe Iwacu, changez vos méthodes de communication, les téléphones portables ne sont pas les téléphones de bureau, et vous connaissez où ce Mr travaille, alors envoyez-y votre journaliste d’enquête. Merci

    • hat

      Et les adventistes du dernier jour, les methodistes.., les Jéhovah, les catholiques, les athées, et qui sais je encore , tout ce monde doit avoir une place pcq appartenant à un groupement religieux? C’est à dormir debout. C’est insensé, heureusement que nous avons le culte de l irresponsabilité.

Publicité