Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de lundi 3 septembre 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

03/09/2018 Edition : Emery Kwizera Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de lundi 3 septembre 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• Deux personnes ont été blessées par balle dans la nuit de ce dimanche. Des hommes armés de fusils non identifiés ont attaqué des boutiques situés dans le quartier Gabiro au centre-ville de Ngozi. D’après des sources sur place, c’était vers 22h quand les habitants de ce quartier ont entendu des coups de feu. Certains témoignent qu’un parmi ces malfaiteurs portait l’uniforme policier. Ils estiment qu’il ne s’agissait pas du vol les auteurs de l’attaque n’ont rien volé. Eduard Mukoko chef de police à Ngozi affirme que 26 personnes ont été arrêtées pour des raisons d’enquêtes.

• Panique au sein de la population de la colline Rusabagi dans la commune Burambi, de la province Rumonge. Des habitants s’inquiètent pour leur sécurité. C’est après la découverte des armes sur cette colline samedi dernier. Ces armes étaient notamment composées par des bombes, des munitions et d’autres effets militaires. La police locale indique que les enquêtes sont en cours pour identifier ceux qui ont cachés ces armes.

• Cinq employés de la société agricole Rugofarm sont emprisonnés depuis jeudi. La direction de cette société dénonce l’injustice et le harcèlement subis par le personnel et la société. Selon Chadrick Habonimana, Rugofarm n’a pas violé de lois. D’après les autorités de la province Cibitoke, l’usine a poursuivi ses activités agricoles et ce, après la décision du tribunal spécial des terres et autres biens, qui selon elles, a accordé un délai de deux semaines pour clôturer ses activités. Allégations rejetées par Rugofarm, qui précise qu’elle attendait la mise en place d’une commission pour régler les derniers détails de l’exécution de la décision du tribunal de la CNTB comme promis.

Le ministre de l’Agriculture lors de sa visite de travail de ce lundi sur le terrain qui appartenait à Rugofarm a mis sur pied une commission qui va régler toutes les préoccupations des agriculteurs qui craignent de perdre leurs cultures. Déo Guide Rurema a mis en garde quiconque qui se rendrait dans ce terrain pour y effectuer des activités champêtres car, comme il l’explique cet espace sera désormais consacré à l’agriculture modernisée pour une meilleure production.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.