Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de Jeudi le 02 Août 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

02/08/2018 Edition : Eliane Irankunda Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de Jeudi le 02 Août 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• Des partis et acteurs politiques de l’opposition déclarent qu’ils ne vont pas répondre au dialogue entre les politiciens organisé à Kayanza ce vendredi par le ministère de l’Intérieur. Dans un communiqué de presse sorti ce jeudi, les signataires estiment que ce dialogue vient compromettre le dialogue inter burundais organisé par la sous-région. « La crise actuelle ne peut être résolue que par un véritable dialogue inclusif sous la médiation de la sous-région avec l’appui de l’Union Africaine et de la communauté internationale, » précisent-ils.

Ils disent ne pas comprendre comment le ministère de l’Intérieur prend la place de la médiation pour organiser un dialogue interne alors que le dialogue externe n’a pas encore été clôturé.
Parmi les signataires de cette déclaration figurent notamment Evariste Ngayimpenda qui dit avoir signé au nom de l’Uprona Amizero y’abarundi, le député Pierre-Célestin Ndikumana, actuel président du groupe parlementaire de la coalition Amizero y’abarundi qui dit avoir signé au nom de FNL Amizero y’abarundi. Il y a également Juvénal Ngorwanubusa président du parti MRC Rurenzangemero et le parti PPD Twungurunani.

De sa part, le parti Sahwanya Frodebu Nyakuri espère que ce dialogue qui est prévu à Kayanza va permettre la bonne préparation des élections de 2020 et éviter une crise politique qui pourrait être déclenchée après ces élections. D’après Kefa Nibizi, président de ce parti, ce dialogue va compléter le dialogue inter burundais raison pour laquelle personne ne devrait s’inquiéter.

• 97% des mères allaitent leurs enfants, selon le directeur technique au sein du programme national chargé de lutte contre la malnutrition. Selon le docteur Alain Parfait Bimenyimana, le taux des femmes allaitantes en milieu urbain est inférieur par rapport à celui des femmes en milieu rural. Les conséquences de ne pas allaiter son enfant sont des risques accrus de maladies cardiovasculaires ainsi que du diabète. Le directeur technique du PRONIANUT conseille aux femmes de préconiser l’allaitement maternel exclusif au moins les 6 mois

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.