Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de jeudi 27 Juillet 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

27/07/2018 Edition : Sindihebura Desire Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de jeudi 27 Juillet 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• Une personne a été blessée par balle dans la soirée de ce jeudi au quartier Kibenga, au sud de la capitale Bujumbura. C’était aux environs de 21h lorsque des hommes à bord d’un véhicule ont attaqués ce jeune homme se trouvant près de son ménage. Il a par la suite été blessé par balle au niveau de la joue. Les habitants de cette localité soupçonnent un cas de vol, les voleurs ayant pris le téléphone de la victime. Et de demander que leur sécurité soit améliorée.

• Un infirmier du nom de Jean Sibomana a violé ce jeudi une garde-malade. Les faits se sont déroulés à l’hôpital Mutaho, en province de Gitega. Le présumé auteur du viol a été appréhendé par la police.

• Trois million de dollars, tel est le montant accordé par les agences onusiennes dont le HCR, PNUD, FAO et le FNUAP pour financer un nouveau projet de réintégration des rapatriés burundais. Ce projet de développement va aider les rapatriés dans les domaines comme l’agriculture, l’élevage et l’entreprenariat des jeunes. La directrice générale du rapatriement, Gloriose Berahino indique que ce projet sera opéré dans les communes de Gisuru de la province Ruyigi, Giteranyi dans la province de Muyinga, Kayogoro de la province Makamba et la commune Busoni de la province Kirundo, car, ce sont elles qui ont accueillies plus de rapatriés.

Le gouverneur de la province Makamba, une des provinces bénéficiaires du projet de réintégration, Gad Niyukuri salue ce projet. Selon lui, il va contribuer à relever la situation précaire des rapatriés qui s’élèvent à 12 mille dans cette commune de Kayogoro.

• La ministre de l’Education annonce les dates de l’Examen d’Etat, édition 2018 fixées du 7 au 10 août prochains. 64 mille élèves venus de 1007 établissements vont passer ce test qui donne accès à l’enseignement supérieur au Burundi, dans 79 centres de passage à travers de le pays. Selon la ministre Janvière Ndirahisha, ceux et celles qui vont passer l’Examen d’Etat devront ressembler à des élèves, selon le règlement en vigueur. Ils seront en uniformes, les filles sans tresses ni cheveux synthétiques, sans vernis à ongles ni boucles d’oreilles.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.