Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce vendredi 29 décembre 2017 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’.

29/12/2017 Edition : Amandine Inarukundo 0

• 5 partisans d’Agathon Rwasa de la Coalition Amizero y’Abarundi ont été arrêtés ce jeudi à Gihanga, c’est dans la province de Bubanza. Deux parmi eux, à savoir Claude Nsengiyumva et Ezéchiel Mahoro étaient membres du conseil communal de Gihanga.

Ils sont accusés de faire la propagande du non au référendum constitutionnel de mai 2018. Une accusation qui a par la suite changé.

Deux journalistes partis couvrir cet événement, celui d’Iwacu, celle de la radio Isanganiro ont été malmenés par la police et leurs équipements confisqués. Ils ont été relâchés après trois heures tracasserie.

• Une fille du nom de Tamari a été retrouvée morte le matin de ce vendredi. Elle était élève en classe de seconde au Lycée de Rubirizi, de la commune Mutimbuzi. La victime a été retrouvée pendue sur un arbre. Les informations recueillies sur place indiquent qu’elle aurait été assassinée. C’est au moment où elle était portée disparue depuis ce 28 décembre à 14hoo.

• Le président de la République affirme que le processus de révision de la Constitution a été convenu par toutes les parties prenantes. D’après le chef de l’Etat, ce processus est parmi les conclusions des différentes réunions des parties prenantes organisées depuis 2012.

Le président Pierre Nkurunziza l’a indiqué ce vendredi à Kayanza lors d’une conférence publique. Il le déclare au moment où la révision de la Constitution est parmi les points de divergences dans le dialogue inter-burundais à Arusha.

• Les membres des Commissions électorales provinciales indépendantes Cepi, ont prêté serment ce 29 décembre à Bujumbura. Le président de la Commissions nationale électorale indépendante Ceni fait savoir qu’à leur tour, ils vont mettre en place ces commissions au niveau communal.

• L’ONG locale Parcem fait savoir que tous les signaux en rapport avec l’économie burundaise, sont au rouge. Selon Faustin Ndikumana, directeur exécutif de Parcem, tous les principaux piliers de l’économie sont fragiles. Il en appelle à une prise de conscience pour résoudre les problèmes qui minent le pays.

• L’évêque du diocèse de Bururi appelle les Burundais à promouvoir la culture de paix, d’amour et de tolérance afin d’aboutir à un développement humain durable.

Ce message a été lancé ce vendredi lors d’une messe de requiem à l’occasion de la commémoration du 14ème anniversaire de l’assassinat du nonce apostolique Michael Courtney.

Il est tombé dans une embuscade tendue par des hommes armés à Minago sur son chemin de retour à Bujumbura après une mission effectuée à Bururi.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.