Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce vendredi 20 avril 2018 du journal « Amakuru y’Iwacu »

21/04/2018 Edition : Agnès Ndirubusa Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce vendredi 20 avril 2018 du journal « Amakuru y’Iwacu »

• Un homme du nom de Jean Berchmans Barakamfitiye a été arrêté et sa femme mis au cachot par le responsable du service national de Renseignement de la province de Bubanza tel que l’indique le député indépendant élu dans la circonscription de Bubanza qui indique par ailleurs que deux autres personnes ont été arrêté et embarqué à bord du véhicule du SNR. Fabien Banciryanino parle de mobile politique et dénonce des arrestations qu’il qualifie d’arbitraires

• Jérémie Nyabenda, comptable de la commune Gisuru a été arrêté ce mercredi par la police. Il est mis en cause pour avoir engrossé une jeune femme scolarisée en 9ème année. L’administrateur de la commune de Gisuru, Aloys Ngenzirabona a confirmé l’arrestation. D’après nos informations, le comptable a été directement conduit au cachot du commissariat de cette province et le parquet de Ruyigi a ouvert une enquête.

• Une personne a été blessée à coup de machette par des voleurs dans la nuit de ce jeudi au quartier 2 de la zone de Ngagara, dans la commune urbaine de Ntahangwa. Les habitants de ce quartier indiquent que ce n’est pas la 1ère fois que ces voleurs armés de machettes viennent dans cette localité. Ils demandent des agents de sécurité en remplacement de ceux qui sont partis.
Le chef de la zone Ngagara déplore ce genre de vol inhabituel dans cette localité. Imelda Ndikuriyo appelle la population à éclairer les rues de ce quartier. Elle demande également la collaboration de la population et les agents de sécurité à travers les comités mixtes de sécurité.

• Les enfants en situation de rue et les adultes mendiants ont été évacués ce vendredi des rues de la capitale. Le centre d’encadrement et de réinsertion d’enfants soleil a accueilli ces enfants. Les adultes ont été rassemblés dans le centre de réadaptation physique et socio professionnelle. Une opération de recensement a été faite en vue de savoir d’où ils viennent. L’idée étant de les ramener chez eux avec un paquet en vivre et fournitures scolaires pour faciliter leur réinsertion en milieu d’origine. Certains enfants dans ce centre indiquent qu’ils sont prêts à rentrer à la maison à condition de recevoir un accompagnement en vivre et autre matériel scolaire.

• L’organisation qui œuvre pour le changement des mentalités Parcem déplore l’absence des documents de référence en matière de croissance économique du pays. Au moment où cette organisation présentait ce vendredi le rapport trimestriel d’observation de la gouvernance économique, elle dénonce la collecte incessante des fonds jugée illégale par cette ONG locale à cause du problème de financement auquel l’Etat fait face.

• Les habitants du site de Kamakara de la commune Rugombo nous sommes en province de Cibitoke affirment être victimes d’une précarité alimentaire. La plupart sont des déplacés et rapatriés qui n’ont pas de terres cultivables. Ils demandent l’aide des bienfaiteurs.
Firmin Habumuremyi, le conseiller de l’administrateur de la commune Rugombo fait savoir que l’Etat n’a pas de terre à leur offrir. Celles qui existent sont en train d’être exploitées. Ils demandent à ces habitants de Kamakara de travailler pour se trouver eux-mêmes leurs terres cultivables.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.