Iwacu Web RadioRNW Media

Au sommaire de l’édition de ce vendredi 18 août 2017 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’.


• Une personne a été tuée et 29 autres blessés dans deux attaques à la grenade. Deux bistrots de vin de banane de la 15ème avenue de la commune de Buyenzi, en mairie de Bujumbura ont été la cible des criminels non encore identifiés. Les habitants de cette commune se disent inquiets et angoissés. Ils demandent plus de sécurité. La semaine dernière, cette commune avait été la cible d’une attaque à la grenade qui avait fait deux morts et cinq blessés.

Le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye indique que les coupures d’électricité plongent cette commune dans le noir. Une brèche pour les malfaiteurs. 3 personnes ont été arrêtées pour des raisons d’enquêtes.

• Un corps d’une jeune femme jusqu’ici non encore identifiée a été découvert dans la rivière Ruvyironza. C’est entre la colline Buga en commune Gishubi et Murehe en commune Makebuko, c’est dans la province Gitega. La victime portait des marques de coups au niveau de l’oreille. Les enquêtes sont en cours.

• Un autre corps d’un enfant a été trouvé dans la commune Gihogazi de la province Karuzi. La police fait savoir que cet enfant a été tué par des personnes qui ont par la suite volé les chèvres que ce premier faisait paitre. 3 personnes suspectes ont été arrêtées pour des raisons d’enquêtes.

• Les habitants de la province Rumonge déplorent le manque des maisons de conserves de poissons. C’est suite à la pèche en grande quantité de poissons, essentiellement les Mukeke. Les vendeurs sont obligés de vendre à perte leurs produits de peur qu’ils ne pourrissent parce qu’ils ne peuvent les congeler. Les commerçants parlent d’un manque à gagner énorme. L’organisation qui milite pour le changement de mentalité, Parcem demande que le gouvernement s’investisse plus dans le secteur oublié de la pèche.

Mots-clés :

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives des émissions

Retrouvez toutes les archives mensuelles de nos émissions.

Maintenant sur Iwacu WebTV

Voir toutes les vidéos