Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce mercredi 25 avril 2018 du journal « Amakuru y’Iwacu »

25/04/2018 Edition : Agnès Ndirubusa Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce mercredi 25 avril 2018 du journal « Amakuru y’Iwacu »

• La cour suprême a sorti ce mardi un communiqué portant répression rapide des infractions pendant la campagne référendaire et lors du scrutin prévu le 17 mai. Dans ce communiqué, la secrétaire générale de cette cour, Agnès Bangiricenge assure que le système de permanence pénale sera renforcé et que la procédure de flagrance sera strictement suivie. A cet effet, les responsables des parquets et les chefs des juridictions sont priées de mobiliser tout le personnel nécessaire en vue d’assurer la permanence pénale. Cette cour prévient la population et les organisations politiques que la loi sera appliquée dans toute sa rigueur contre tout acte répréhensible.

Le parti Uprona apprécie la mesure prise par la cour suprême. Selon le président de ce parti, il y a toujours des perturbateurs des élections et il est nécessaire que la justice fasse son travail pour éviter tout débordement. Abel Gashatsi demande toutefois que la loi soit applicable à tous.

Le parti Sahwanya Frodebu quant à lui parle de mesures d’intimidation. Selon le vice-président de ce parti, la justice vient de montrer qu’elle n’est pas indépendante mais plutôt à la solde du parti au pouvoir. Léonce Ngendakumana demande à la cour suprême de revoir ce communiqué avec un objectif d’apaisement de la population

• Le Burundi est classé en 159 sur 180 pays dans le classement mondial de la liberté de la presse. Il est dernier au sein de la communauté est africaine, après le Rwanda. C’est selon le classement de Reporter sans frontières publié ce mercredi.

• Les magistrats des provinces de Cibitoke, Bubanza, Cankuzo Ruyigi et Karusi ont 5 mois pour vider plus de six cent dossiers en attente, spécialement des dossiers relatifs aux conflits fonciers. Telle est le message de Venant Ntakimazi directeur générale de la justice dans un atelier organisé à l’intention des magistrats en province de Cibitoke. Selon lui, il s’agit d’une campagne visant à accélérer la procédure judiciaire en vue d’une justice pour tous.

• Le monde célèbre la journée dédiée à la lutte contre le paludisme ce mercredi. Cette journée arrive au moment où au Burundi, 68% des burundais qui se font soigner dans les structures sanitaires souffrent de la Malaria. D’après le communiqué du ministère de la Santé sortie à cette occasion, 55% des enfants souffrent également du paludisme. Le ministère de la Santé se dit engagé dans la protection des femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans dans le but d’éradiquer cette maladie d’ici 2030.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.