Iwacu Web RadioRNW Media

Au sommaire de l’édition de ce mercredi 15 mars 2017 du journal ‘Amakuru y’Iwacu’

gabriel-rufyiri• « Aucune institution qui utilise ou recueille l’argent du contribuable n’a le droit de se soustraire au contrôle de l’Inspection générale de l’Etat ou de la cour des Comptes. » les propos du président de l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques, Gabriel Rufyiri. Il demande que les enquêtes soient menées chez ceux qui se refusent à ce contrôle.

Le vice-président de la République, Gaston Sindimwo avait déploré ce lundi, alors qu’il était devant le parlement, le fait que l’Office burundais des recettes Obr refuse le contrôle de l’Inspection générale de l’Etat. Il a tenu a rassuré les parlementaires que cette situation n’allait pas perdurer.

• Certaines personnes qui assurent le transport à vélo, moto ou voiture rencontrées à Bujumbura fustigent le comportement de certains policiers qui les malmènent. « On nous bat, et nous confisque notre matériel.» C’est à l’occasion de la journée internationale contre les violences policières.
Le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye indique que la violence policière au Burundi n’existe pas au vrai sens du terme. Toutefois, il parle de certains policiers qui commettent des bavures. Ceux-là sont punis selon la loi. A cet effet, 30 policiers ont été punis.

• La pénurie du sucre se manifeste dans la ville de Bujumbura. Les boutiques le vendent entre 3000 et 4000 Fbu au lieu du prix normal de 2200 Fbu. Les consommateurs se plaignent et craignent que les vendeurs ne se livrent à des spéculations en rendant inaccessible ce produit pour hausser les prix.

Les vendeurs réfutent ces allégations et parlent plutôt de pénurie. « Nous achetons ce sucre à un prix élevé, c’est pourquoi nous sommes obligés de hausser le prix.»

Le ministère du Commerce indique pour sa part que le pays a pris la mesure d’importer le sucre de l’étranger pour pallier le déficit. A cet effet 7000 tonnes sont attendues. Une partie est déjà sur place. Ce sucre est en train de subir des vérifications de qualité avant d’être distribué.

• L’association des consommateurs du Burundi Abuco demande au Gouvernement d’accélérer la mise en application de la détaxation des produits alimentaires pour alléger la souffrance de la population du fait de la hausse des prix. Noel Nkurunziza, président de cette association le déclare à l’occasion de la journée internationale des consommateurs.

Le Conseil des ministres réunis au début du mois a décidé de la détaxation notamment des produits alimentaires pour une durée de trois mois. Il restait à répertorier ses produits pour la mise en application de la mesure.

Mots-clés :

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives des émissions

Retrouvez toutes les archives mensuelles de nos émissions.

Maintenant sur Iwacu WebTV

Voir toutes les vidéos