Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce mercredi 13 juin 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

13/06/2018 Edition : Sindihebura Desire Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce mercredi 13 juin 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• Une personne est morte et 6 autres blessées dans une attaque à la grenade. Cette attaque a eu lieu dans la nuit de ce mardi au domicile d’un certain Samuel Kabatetse, située sur la colline et commune Murwi dans la province de Cibitoke. L’administration à la base indique que cette famille est accusée de sorcellerie. Elysée Ndayisaba, secrétaire au sein de la commune Murwi estime que ces accusations seraient à l’origine de ce crime. Il affirme que 3 suspects ont été arrêtés pour des raisons d’enquête.

• Les États-Unis se félicitent de la récente annonce du Président Nkurunziza qui a indiqué ne pas avoir l’intention de briguer un quatrième mandat, réaffirmant la promesse qu’il a faite au peuple burundais en 2015. la décision du président de renoncer de son propre chef constitue un grand pas en avant pour la démocratie burundaise et un exemple positif pour les autres dirigeants de la région.

« Nous appelons le gouvernement du Burundi à améliorer la gouvernance, le respect des droits de l’homme, l’espace civique et la liberté des médias. Ces mesures sont essentielles pour une compétition politique libre, juste et ouverte avant les élections de 2020. »

• L’association Albinos Sans Frontières qui milite pour les droits des personnes atteintes d’albinisme fait savoir que les albinos font face à la discrimination, aux enlèvements et aux tueries. Selon Kassim Kazungu, président de l’association albinos sans frontières, sur plus de 1.200 albinos, 25 ont été tués. Les albinos demandent au gouvernement burundais de mettre en place des lois spécifiques qui les protégeraient et de réprimer les responsables des crimes commis à leur encontre. Aussi, qu’ils puissent accéder aux soins gratuitement, car, le risque du cancer de la peau est très élevé pour les albinos. Cela a été dit à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de sensibilisation à l’albinisme

• Un rapatrié a été battu par des résidents ce mardi dans la zone Buruhukiro, en province de Rumonge. Les résidents accusaient ce rapatrié de vouloir s’approprier une propriété qui ne lui appartient pas. Suite à cet incident, plusieurs policiers ont été dépêchés dans différentes localités de cette zone ce mercredi. C’est au moment où ce mercredi, le nouveau président de la Commission terres et autres biens, CNTB Félicien Nduwuburundi s’est rendu à Rumonge pour constater comment les agents de cette commission trouve des solutions aux conflits fonciers entre rapatriés et réfugiés. Les résidents demandent à la CNTB d’organiser des rencontres pour leur expliquer comme elle mène son travail.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué