http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2018/01/BRARUDI-22-JANV-Avis-dAppel-doffre-Extern-Tech-ev-3.pdf

Iwacu Web RadioRNW Media

Au sommaire de l’édition de ce mercredi 10 janvier 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’


• La commission électorale nationale indépendante CENI a les prérogatives de sanctionner certaines infractions électorales comme le stipule le code électoral du Burundi .Une amende de 8 cent mille à 4 millions est infligé à toute personne faisant propagande en dehors de la durée légale de la campagne électorale .Certains parmi les délégués du gouvernement dans la campagne référendaire profitent pour enseigner la population et en profite pour lui demander de voter oui. La CENI dit ne pas avoir les compétences d’arrêter cette campagne jugée illégale.

• Grogne des conducteurs de motos et chauffeurs de véhicules de transport à Rugombo. Ils dénoncent la perception des taxes par les autorités administratives. Ces chauffeurs sont obligés de payer des sommes compris entre 5000 et 20000 aux chefs de colline. Ils disent ne pas comprendre l’objectif de cette collecte. Ils demandent des explications et insistent que ces cotisations soient suspendues car elles s’ajoutent aux cotisations quotidiennes.

L’administrateur de la commune Rugombo confirme ces informations. Beatrice Kaderi assure néanmoins que la taxe concernant les taxis moto a été revue à la baisse de 1000 Fbu et précise que cet argent collecté représente la taxe communale annuelle.

• Un manque de livres utilisés dans les classes de 2ème année post-fondamentale s’observent dans différentes écoles de la capitale. Les élèves désœuvrés pour le moment craignent l’accélération des cours à la fin de l’année. Un avis partagé avec les enseignants. Ces derniers, en attente des livres du second trimestre indiquent se rabattre pour le moment sur la révision de la matière vue au cours du 1er trimestre. Ils demandent aux instances habiletés de disponibiliser ces livres

• L’observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques, Olucome, estime que le taux de croissance économique restera négatif cette année. Le président de l’Olucome, Gabriel Rufyiri explique que le gouvernement n’a pas prévu de fonds pour les secteurs porteurs de croissance dans le budget de 2018 tels que l’agriculture et les mines. Il demande à cet effet de privilégier ces secteurs en vue de sortir le pays de l’extrême pauvreté

Mots-clés :

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives des émissions

Retrouvez toutes les archives mensuelles de nos émissions.

Maintenant sur Iwacu WebTV

Voir toutes les vidéos