Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce lundi 3 décembre

03/12/2018 Edition : JOELLA BIGIRIMANA Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce lundi 3 décembre

• L’ancien président Buyoya fait savoir que la réouverture du dossier sur l’assassinat du président Ndadaye est une manipulation politique. Pour lui, il s’agit d’une manœuvre de diversion visant à faire oublier les questions «non résolues» que traverse le pays depuis 2015. Le président Buyoya le déclare après que le procureur général de la République a sorti des mandats d’arrêt internationaux contre 17 Burundais soupçonnés d’avoir été impliqués dans l’assassinat du président Ndadaye.

Sur la liste figure également l’ancien président Buyoya. Celui-ci souligne que la justice risque d’être instrumentalisée à des fins électoralistes, au risque de ramener le pays dans les conflits et les haines ethniques.

Sylvestre Ntibantunganya, ancien chef d’Etat et membre de l’équipe gouvernementale de Ndadaye, ne l’entend pas de cette oreille. Pour lui, personne ne devrait donner une orientation politique à la réouverture de ce dossier. En outre, poursuit-il, personne ne devrait pas se baser sur des orientations politiques pour empêcher le travail de la justice. Il explique que le Burundi ainsi que les familles des victimes du héros national ont besoin de connaître la vérité sur ce dossier. Il appelle au soutien de la justice pour que cette vérité éclate au grand jour.

• Les nouveaux commissaires de la CVR ont prêté serment ce lundi 3 décembre, en présence du président de la République, au Palais des congrès de Kigobe. Ils se sont engagés à respecter la loi dans l’exercice de leurs fonctions.

• Le 3 décembre correspond à la Journée internationale dédiée aux personnes handicapées. A cette occasion, le ministre en charge de la solidarité nationale a visité une école des sourds-muets communément appelé «Ephphata» situé en mairie de Bujumbura. Cet établissement héberge actuellement 137 élèves. Les responsables de cette école indiquent qu’ils ont des problèmes financiers pour faire vivre ces élèves. Ils signalent aussi le manque d’enseignants car, expliquent-ils, chaque classe ne devrait pas comprendre plus de 12 élèves. Cependant, suite à ce manque d’enseignants, une classe peut compter 20 élèves. La direction demande aux autorités de prendre la question en main.

Dans son communiqué, le ministre en charge de la solidarité nationale a déclaré la mise en place d’une politique nationale et son plan d’action des personnes handicapées. Martin Nivyabandi précise qu’à travers cette politique, son ministère et différents partenaires vont aider les personnes en situation d’handicap.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.