Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce mardi 24 avril 2018 du journal « Amakuru y’Iwacu »

24/04/2018 Edition : Agnès Ndirubusa Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce mardi 24 avril 2018 du journal « Amakuru y’Iwacu »

• 6 personnes, tous leaders des partis de l’opposition ont été arrêtées depuis ce lundi en commune Songa de la province de Bururi. Elles sont accusés de tenir des réunions clandestines pour voter non au prochain référendum constitutionnel prévu le mois de mai. Leurs familles s’inquiètent. Elles parlent d’arrestations à mobile politique

• Prestation de serment ce mardi des membres du nouveau gouvernement récemment mis en place par le président de la République. Parmi les 21 ministres qui ont prêté serment à l’hémicycle de Kigobe, devant le président de la République et le parlement, 5 ministres sont nouveaux. D’autres composaient le gouvernement sortant. Ces membres du gouvernement se sont engagés notamment à être fidèle à la Charte de l’unité nationale, à la Constitution et à la loi. Ils se sont également engagés à défendre les intérêts supérieurs de la Nation dans l’accomplissement des fonctions qui leurs sont confiées.

• La fédération qui englobe les organisations engagées dans le domaine de l’enfance, Fenadeb déplore le non-respect du gouvernement de la feuille de route sur la campagne nationale de retrait des rues des enfants en situation de rue et des mendiants. Le président de cette organisation, Jacques Nshimirimana indique que cette feuille de route prévoit la réunification familiale avant que l’enfant ne soit renvoyé en réinsertion proprement dite. Selon lui, un retour précipité de l’enfant peut se révéler dangereux pour un enfant présumé auteur d’un crime que la famille ou la communauté n’a pas digéré.
Dans ce cadre de la Campagne Nationale de retrait des enfants en situation de rue et des mendiants, la Fenadeb a déjà recensé 450 personnes raflées par la police dont 48 adultes et402 enfants en mairie de Bujumbura, dans les provinces de Muramvya, Bujumbura, Kayanza, Cibitoke, Kirundo, Rumonge et Ngozi

• L’office des routes indique que les infrastructures routières en mairie de Bujumbura sont vétustes, d’où la difficulté de réparer ces routes en bouchant les nids de poule. Ir Vincent Nibayubahe, directeur général de l’office des routes fait savoir qu’il y aura désormais plusieurs contrats par an avec des opérateurs qui seront chargés de réhabiliter, chacun une voie routière. Selon ce directeur de l’office des routes, cela leur permettra de gagner du temps dans la passation du marché
• L’expert en géographie de l’aménagement assure qu’il faut une estimation exacte des quantités d’eau de pluies pour pouvoir créer des canalisations à dimension plus appropriée qui pourra les acheminer vers le Lac Tanganyika. Jean Marie Sabushimike l’indique alors que certains quartiers de la ville de Bujumbura font face à des inondations récurrentes.
• L’Association New vision for New génération œuvrant dans la lutte contre l’émigration involontaire condamne le trafic humain devenu selon lui une habitude au Burundi. C’est après l’arrestation de 29 femmes burundaises arrêtées au Kenya. Le représentant légal de cette association, Alexis Nimubona lance un appel aux pays de la communauté est africaine de coopérer pour lutter contre la renaissance de l’esclavagisme.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.