Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce jeudi 21 juin 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

21/06/2018 Edition : Amandine Inarukundo Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce jeudi 21 juin 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• La Cour suprême indique que Melchiade Nzopfabarushe membre influent du parti Cndd-Fdd a fait appel de la décision du tribunal de grande instance. D’après Agnès Bangiricenge, porte-parole de cette cour, la cour d’appel a condamné à 4 mois de servitude pénale avec sursis d’une année. D’après la porte-parole de la cour suprême, celui qui a été condamné ainsi peut être libérer provisoirement et comparaitre à la justice en cas de besoin.

Pour rappel, Le membre du parti Cndd-Fdd, Melchiade Nzopfabarushe a été relâché ce mercredi. Il était emprisonné à la prison centrale de Mpimba depuis la fin du mois d’avril où il purgeait une peine de 3 ans de prison et 600 000 francs burundais d’amende à l’issue d’un jugement en flagrance. Ce cadre du parti au pouvoir comparaissait pour « atteinte à la sécurité intérieure et menace contre les personnes » Le procureur près le tribunal de Grande Instance de Bujumbura s’était appuyé sur une vidéo qui circulait sur les réseaux sociaux pour l’arrêter.

• La commission nationale terres et autres biens affirme que 8 mille cas de conflits fonciers et autres biens entre les résidents et les rapatriés sont enregistrés au sein de cette commission dans deux provinces de Rumonge et Makamba. D’après cette commission ce sont ces deux provinces qui ont beaucoup de conflits fonciers qui n’ont pas encore trouvé solution. Depuis deux semaines, les agents de cette commission sont sur terrain dans ces deux provinces pour écouter les plaintes liés à ces conflits. Les rapatriés disent être satisfaits du travail de la CNTB, les résidents eux sont contre. Ces derniers accusent à la CNTB de trancher toujours en faveur des rapatriés.

• Une enveloppe de 50 millions de dollars américains, tel est le financement de la banque mondiale alloué au projet de développement local pour l’emploi. Ce projet PDLE va contribuer à la création d’emplois au sein des communautés locales surtout les femmes et les jeunes. Comme l’indique le coordinateur de ce projet, Jean de Dieu Hatungimana, ils vont œuvrer dans les secteurs de la santé, éducation, agriculture et dans les infrastructures. Selon leur prévision, environ un million de la population bénéficieront de ce projet PDLE.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.