Politique

Attaque à la grenade à Carama : «pas d’implication de Pierre Claver Mbonimpa »

15/09/2016 Fabrice Manirakiza 0
La famille était attablée sous cet arbre
La famille était attablée sous cet arbre

Le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye dément les rumeurs qui commencent à circuler sur les réseaux sociaux que c’est le fils de Pierre Claver Mbonimpa, président de l’Aprodh, qui était visé dans l’attaque à la grenade de la buvette « Au Carrefour » dans la soirée de ce mardi 13 septembre 2016. «Cette affaire n’a aucun lien avec Pierre Claver Mbonimpa.» C’est que confirme ce dernier. « La police dit la vérité. L’attaque visait spécialement le colonel Jean Luc Habarugira.», assure Pierre Claver Mbonimpa.

Se trouvant dans la propriété de ce défenseur des droits humains en exil, ce bar se situe au quartier Carama en zone Kinama en Mairie de Bujumbura. Selon les habitants de ce quartier, il était aux environs de 20h lorsque cet engin a explosé. Les témoins disent n’avoir vu personne lancer l’explosif.

Pierre Nkurikiye, indique que cette attaque visait la famille du colonel Jean Luc Habarugira, un haut gradé de l’armée burundaise. Et d’ajouter que la femme du militaire a été gravement blessée. Les habitants de ce quartier confient que la grenade a explosé alors que le colonel Habarugira s’était déplacé vers le conteneur qui abrite la buvette pour payer l’addition.

«Les premiers éléments montrent que l’auteur était à 5m de la cible et que le colonel aurait été filé depuis bien avant.», assure Pierre Nkurikiye. Il fait savoir que l’auteur n’est pas encore connu mais que les enquêtes sont en cours.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

De la ténacité à l’hémicycle

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur De la ténacité à l’hémicycle

Mardi 11 septembre, les parlementaires se réunissent à l’hémicycle de Kigobe. Ils débattent le deuxième rapport de la Commission d’enquête des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme au Burundi du 5 septembre. Ce dernier a accusé Bujumbura (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

757 utilisateurs en ligne