http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Archives

API : nouveau site web, nouveaux services

30-03-2012

L’Agence de promotion des investissements (API), en partenariat avec le Regional Investment Agency (RIA) du COMESA, a lancé ce 26 mars son nouveau site Web.

www.investburundi.com : ce site met en lignes de nouveaux services pour la création d’entreprises comme les formulaires des statuts-types des différents sociétés (civile, coopérative, anonyme,…), les textes de lois (bancaire, faillites, TVA), les formulaires de numéro d’identification fiscale (NIF) de la Regideso, etc. « Ce nouveau site sera une nouvelle vitrine plus intéressante pour le public et surtout pour les exportateurs étrangers », souligne le Web master Landry Sibomana. Il sera appuyé par des pages Facebook, et twitter, des réseaux sociaux qui contribueront à informer sur les événements à venir et les secteurs propices à l’investissement. Il permettra ainsi aux investisseurs de bien connaître le terrain et le climat des affaires avant de venir au Burundi.

Une ambition : progresser dans le classement Doing Business

L’Agence de promotion des investissements a aussi saisi cette occasion pour présenter ses nouveaux services et les reformes réalisées en 2011 et celles prévues pour 2012. S’appuyant sur le classement du Burundi dans le top 10 des pays réformateurs au monde, l’API désire renforcer les reformes de l’année passée et mettre en place de nouvelles. Concernant celles déjà entreprises, figure la promulgation du nouveau code des sociétés et la réduction des procédures et délais de création d’entreprise en une seule étape : « Maintenant, en une seule journée, vous pouvez récupérer les statuts de création d’une société à l’API et obtenir sur place votre NIF et le registre de commerce grâce à un agent de l’OBR et celui tribunal du commerce qui sont toujours là » déclare M. Libérat Mpfumukeko, directeur général de l’API. Cela est désormais possible grâce à un guichet unique qui réunit l’API, le tribunal de commerce et l’OBR. D’autres reformes sont aussi à signaler tels que la réduction des procédures de l’octroie des permis de construire qui sont descendus de 25 étapes à 18 et de 135 à 82 jours pour les obtenir. L’Agence de promotion des investissements a pu également faire passer le Burundi de la 154ème place à la 46ème place au niveau de la protection des investisseurs. Grâce aux nouveaux services mises en place, l’API espère encore monter en classement pour cette année 2012. Pour cette année, des nouveaux indicateurs seront améliorés comme : le raccordement à l’électricité, la réduction du délai de paiement des taxes et des impôts et de leur nombre ainsi que le commerce transfrontalier. Pour ce dernier indicateur, l’attention sera portée sur la réduction du nombre de documents, du délai et des coûts pour l’importation et l’exportation. « Tout cela sera facilité par les nouveaux services ainsi que le nouveau site Web qui est une vitrine intéressante pour les investisseurs potentiels », indique le directeur général de l’API, M .Liberat Mpfumukeko.

Publicité