Santé

Alcool, tremplin pour le 7ème ciel ?

11/08/2017 Clarisse Shaka 5

Certains hommes vantent les bienfaits de quelques bières, pas trop, au lit. D’autres en témoignent plutôt les méfaits. Un expert clarifie ce débat.

Nombreux sont ceux qui n’osent pas imaginer des ébats sexuels sans un remontant parmi les préalables. Ainsi, deux bières, deux verres de whisky s’imposent pour « booster le moral »…

F.N, 32 ans, préfère prendre quelques bières avant un rapport sexuel pour « oser ». « L’alcool me fait faire des choses que je n’oserais pas, lucide. » Il laisse entendre qu’il dope de surcroît sa libido. A en croire son témoignage, l’alcool améliore même son endurance.

Avec une nouvelle partenaire surtout, il doit donc consommer deux, trois bières ou deux petits verres de whisky pour éviter tout complexe. «Il ne faut pas décevoir. Il ne faut surtout pas échouer sa première fois.»

Même son de cloche chez une jeune citadine. Elle préfère un partenaire qui n’affiche pas un air lucide. Car là, des limites s’imposent.

H.M, lui, ne l’entend pas de cette oreille. Il ne peut plus faire des relations sexuelles quand il a bu. «Même si je l’emmène chez moi après une bonne soirée d’ambiance, je dois attendre le petit matin.» Et pour cause : il regrette un coup d’un soir. Sous l’effet de l’alcool, il a fait des rapports non protégés. Chose qu’il n’avait jamais faite auparavant.

Gare à la « panne sexuelle » !

Un jeune citadin, 32 ans, confie qu’il a des problèmes d’érection quand il a bu abusivement. «Se mettre au garde-à-vous devient problématique et c’est tout simplement un ‘’refus d’obtempérer’’».

L’alcool n’améliore aucunement l’endurance, d’après Bény Ndayishimiye, un sexologue. Au contraire. «Un homme qui a abusé de l’alcool a plutôt du mal à maintenir son érection. »

C’est une forte concentration et une bonne circulation du sang dans l’organe génital masculin qui permettent son excitation. Or, si le sang contient beaucoup d’alcool, il se coagule. Ainsi, le sang ne circule pas bien et bonjour les problèmes d’érection.

Le sexologue et addictologue français, Gonzague de Laroque, corrobore. Parmi les effets de l’alcool, il mentionne une « diminution linéaire de l’excitation sexuelle physiologique en fonction de l’alcoolémie.»

Pour Bény Ndayishimiye, un rapport sexuel réussi exige une concentration psychologique. «Or, en état d’ivresse, l’on n’est même pas conscient de ce que l’on fait.»

De surcroît, l’alcool corrompt l’esprit lors des rapports sexuels. Ivre, l’homme agit pour son propre plaisir. De « l’égoïsme sexuel » avec tous les effets délétères sur la relation du couple (conflits conjugaux, séparations…)

Une autre conséquence dangereuse : un risque de viol. Ivre, l’homme peut brutalement imposer à sa partenaire de faire telle ou telle pratique. «Il oublie qu’ils ne sont pas dans un même état moral.»

or

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. KABADUGARITSE

    Shaka, mushakashatsi! Komeza urugendo nturashika ngo udushikire ku ngingo.-

  2. Une alimentation naturelle sans beaucoup d’additifs artificiels et un sport d’entretien suffisent pour pour garder sa puissance sexuelle. Ces gens qui n’osent pas faire l’amour sans préalablement se saouler la gueule ont un sérieux problème. Croyez-vous que les femmes respectent ce genre d’homme? Absolument pas. Elles veulent des hommes qui font et qui assument .

  3. ANDRE NDUWIMANA

    Le sexologue dont il est question ici fait fi de la physiologie humaine. Le sang ne peut pas se coaguler au sein de l’organisme humain et surtout pas au niveau du sexe.

  4. Ramazani

    @shaka
    Aie Aie vous floutez meme des dessins !!! Eh l’autocensure c’est maintenant ! Le remplissage c’est maintenant . Mon nom n’est pas François Hollande 🤣🤣🤣🤣. Sans rancune eh!

  5. claudio

    Haahhh Clarisse, encore!!! Bravo.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Le flambeau et non la torche !

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Le flambeau et non la torche !

« Rumuri », le flambeau. C’est ce nom élogieux que l’on donne à un universitaire. Tout un symbole. Pour les Burundais, un universitaire devrait être un modèle de la société, un éclaireur de ses petits frères et parents laissés à (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

263 utilisateurs en ligne