Société

Al Hadj Haruna Nkunduwiga : «J’invite les musulmans à oublier tout ce qui les divisait…»

A la mosquée du Centre culturel islamique appelé Markaz, ce 18 juin, premier jour du Ramadan, les fidèles s’y pressent. Juste avant, chacun fait ses ablutions, un rituel bien connu avant la prière.

 

Al Hadj Haruna Nkunduwiga ©Iwacu
Al Hadj Haruna Nkunduwiga ©Iwacu

Je ressens un sentiment de satisfaction puisque le ramadan, c’est un des piliers de l’Islam, se réjouit Al Hadj Haruna Nkunduwiga, qui se réclame représentant a.i. de la Comibu à la fin de la prière qui a duré moins de dix minutes. « Nous félicitons tous les musulmans pour avoir commencé ce mois en toute tranquillité. Je les invite à oublier tout ce qui les divisait hier et qu’ils mettent en avant l’intérêt de tout le monde. »Il rappelle que la liberté de chacun s’arrête là où commence celle des autres et puisque le mot Islam signifie la paix « nous devons être des artisans de la paix. »

Durant ce mois, explique M. Nkunduwiga, également président du Comité de surveillance à la Cosome (Coalition de la société civile pour le monitoring des élections), nous devons demander pardon au créateur puisque nous avons beaucoup péché et prier pour notre pays pour qu’il retrouve la paix et la tranquillité. Et d’ajouter que cela permettrait des élections libres, inclusives apaisées et transparentes et surtout crédibles pour parvenir à des institutions qui vont s’atteler au développement du pays. « Nous devons faire face aux difficultés actuelles afin de bien mener le ramadan même si certaines prières nocturnes seront perturbées. » Nous allons demander au Tout-Puissant de nous aider à passer ce mois avec succès et de lui demander la paix et que la liberté de culte soit garantie.

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. Amédé

    Nous n’avons plus de nouvelles de El hadj Hussein Rahjabu .

  2. roger crettol

    Dans une situation où le gouvernement se donne toute la peine du monde pour arriver à dresser hutus contre tutsis/himas, étail-il vraiment nécessaire de vouloir dresser les musulmans contre les chrétiens ?
    On ne sait pour l’instant rien des auteurs de l’attentat contre Monsieur Feluzi et on ingnore leurs mobiles. Cet imam a agi de manière sage et responsable.
    Et si c’est parce qu’il était musulman qu’on a abattu Monsieur Feluzi, je trouve que le crime n’en est que plus lâche.

  3. roger crettol

    Prenez un petit moment pour écouter l’imam sur IGL:
    http://infosgrandslacs.info/productions/debut-du-mois-de-ramadan-dans-le-monde-et-au-burundi

    Et méditez ses paroles de sagesse et de modération – musulmans ou non.

  4. Kofi

    Ah oui, aucun mot sur les musulmans tués durant les manifestations à Buyenzi, et quid du musulman le plus connu, Feluzi. Tu avais une belle fenêtre pour parler, et on voit que la peur t’a déjà gagné, et on te comprend.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

L’image est choquante, terrifiante, effrayante. Une fille déchiquetée, l’avant-bras détaché du reste du corps, est allongée sur une civière traditionnelle en rotin. Elle est méconnaissable. Sur les réseaux sociaux, un texte explicatif accompagne le corps tailladé à plusieurs endroits : (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

406 utilisateurs en ligne