http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Médias

Addis Abeba, capitale africaine des médias

08-11-2013

Pendant deux jours, du 6 au 8 novembre, la capitale éthiopienne réunit plus de 600 directeurs et décideurs des médias de toute l’Afrique à l’invitation de l’AMLF (African Medias Leaders Forum).

Rencontre des patrons des médias à Addis-Abeba ©Iwacu

Rencontre des patrons des médias à Addis-Abeba ©Iwacu

C’est le plus grand rassemblement des responsables des médias africains. Le premier ministre éthiopien a tenu à ouvrir personnellement jeudi matin le Forum, placée cette année sous le thème « les médias et renaissance africaine».
Pour Amadou Mahtar Ba, l’initiateur du projet, c’est une occasion pour les patrons des médias africains de « discuter ouvertement, librement et respectueusement des divers moyens d’amener les médias à contribuer de manière constructive aux efforts sans cesse renouvelés d’élaborer une nouvelle manière de raconter l’Afrique qui puisse à la fois promouvoir le panafricanisme et refléter les exigences et les attentes des citoyens du continent. »

Le Forum 2013 est organisé en partenariat avec 4 principales institutions africaines – la Banque africaine de développement (BAD), l’Union africaine (UA), la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique, l’African Capacity Building Foundation (ACBF), la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), ainsi qu’avec le Programme pour les médias de l’Afrique sub-saharienne de la Fondation Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS Media Africa).

« Nous sommes heureux de nous retrouver entre nous pour partager nos expériences », indique un patron de presse zambien. Les conférences sont très riches. Lors des pauses, autour d’un café, les responsables des médias discutent, s’échangent les coordonnées. L’ambiance est détendue mais très professionnelle. « Chacun sait pourquoi il est là », glisse un directeur de plusieurs radios privées au Kenya.

Côté burundais quatre responsable de médias ont fait le déplacement : Vincent Nkeshimana de Radio Isanganiro, Patrick Nduwimana de Bonesha, Thadée Siryumunsi de la RTNB, Pacaline Biduda ,Le Renouveau et Antoine Kaburahe du Groupe de Presse Iwacu.

Les organisateurs ont invité également Hassan Ruvakuki.
Le Forum sera clôturé ce vendredi par une importante table ronde. Les responsables des médias africains auront l’occasion de discuter avec quelques chefs d’Etats.  Uhuru Kenyatta, le premier ministre éthiopien, et d’autres hautes personnalités du continent dont Donald Kaberuka, le patron de la BAD sont attendus.

Les patrons de presse africains attendent la rencontre de ce vendredi avec impatience, l’assemblée devra mener une réflexion sur « l’établissement d’un climat propice au développement des médias ».

  2   Vos commentaires
  1. Iranzi Abdoulrahmani

    donc pour moi je peux commenter en rapport de la loi electorale: j’espère que ce qui est dans les écrits ne change pas, s’il est possible de le change ça serais donc de se mettre ensemble pour bien débattre à ce qu’on veux changer, par exemple dans plus des partis politique on parles des pourcentage Ethniques pour 60% hutu et 40% tutsi, est ce qu’ il n’ya pas possible de considérer un tutsi qui participe dans le parti quelconque qui est intéressé ou un hutu, puisque il y a sans toute fois aller en haut et en large des partis tutsi et d’autre hutu pourquoi le 60% et le 40% dans les partis, en faite c’est de participer sans s’assoire en disant que je suis hutu ou tutsi oh j’ai de la place dans tous les partis sans participer! ivyo bira babaza abandi, donc c’est mon idé qui n’est pas contrarié la chart des utilisateurs des forums d’iwacu. Merci vous tous

  2. QUERIES

    « Côté burundais quatre responsable de médias ont fait le déplacement : Vincent Nkeshimana de Radio Isanganiro, Patrick Nduwimana de Bonesha, Thadée Siryumunsi de la RTNB, Pacaline Biduda ,Le Renouveau et Antoine Kaburahe du Groupe de Presse Iwacu. »

    Vous etes a 5 Antoine!!! Comme pour arriver a vous , vous avez sauter un!!!! lol

Publicité