http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Politique

« Ne touchez pas aux clauses de l’atelier de Kigobe ! »

L’Association Burundaise des Radiodiffuseurs (ABR) a organisé, ce 27 décembre, une synergie des médias avec, comme invités, l’opposition et la société civile. Hormis Pisc-Burundi, ils ont recommandé aux députés de ne pas violer les clauses de l’atelier de Kigobe.

Dans le studio de la Maison de la Presse, les invités répondent aux questions d’Eric Manirakiza, journaliste et directeur de la RPA et Arcade Havyarimana, journaliste à la radio Isanganiro ©Iwacu

Dans le studio de la Maison de la Presse, les invités répondent aux questions d’Eric Manirakiza, journaliste et directeur de la RPA et Arcade Havyarimana, journaliste à la radio Isanganiro ©Iwacu

« La Constitution est la base de l’organisation, du fonctionnement des institutions du pays. Elle donne les orientations politiques pour faciliter la réconciliation des Burundais. Et, à Kigobe, les participants se sont entendus sur les retouches à y apporter», souligne Léonce Ngendakumana, président de l’Adc-Ikibiri. Réagissant aux propos du président du Cndd-Fdd à Mutaho selon lesquels seuls les députés auront le dernier mot sur les amendements de la Constitution, il rappelle que « ce n’est pas lui qui nous avait invité. Nous avons répondu à l’appel des institutions mises en place par la population ». Et Agathon Rwasa, se réclamant toujours président du Fnl, abonde dans le même sens : « Ce qu’a dit M. Nyabenda n’engage que son parti ».

Revenant sur les discours d’ouverture et de clôture des assises de Kigobe, M.Rwasa affirme qu’un discours, dans certaines circonstances, devient un serment. Et de demander aux décideurs de cesser d’être hypocrites. Et M.Ngendakumana de renchérir : « Ne pas mettre en application les clauses de l’atelier de Kigobe, c’est un suicide ».

Pour sa part, Jean Baptiste Manwangari, du courant de réhabilitation du parti Uprona, déplore aussi les dires du président du parti présidentiel : « J’étais convaincu que les dirigeants venaient de se ressaisir en empruntant la voie du respect de la Constitution actuelle, fruit de l’Accord d’Arusha. » Au Burundi, souligne-t-il, l’article 299 stipule qu’aucune démarche de modification la Constitution ne peut être acceptée si elle divise les Burundais. Interrogé sur une probable entente entre le Cndd-Fdd et les Upronistes, il soutient que « ce serait très honteux !».

La société civile partagée entre optimisme et pessimisme

Pacifique Nininahazwe, président du Focode, n’y va pas par le dos de la cuillère : « Toutes ces spéculations sont autour de la candidature de Pierre Nkurunziza en 2015 en voulant effacer l’article 302 de la Constitution ». En évoquant les articles 301, 302 et 303, les députés avancent qu’ils se référent à la 1ère phase de la Transition : « Ils lisent seulement l’article 96 stipulant que ce dernier est élu au suffrage universel direct pour 5 ans renouvelable une seule fois. Ils oublient l’article 302 modifiant le mode d’élection (suffrage universel indirect), mais qui ne change pas le nombre de mandats ». L’effacer, souligne M.Nininahazwe, c’est aider Pierre Nkurunziza à briguer un 3ème mandat.

Justine Nkurunziza, de la Coalition de la société civile pour le monitoring électoral (Cosome), se dit optimiste : « Ni le président de l’Assemblée nationale, ni celui du Sénat, personne n’a encore tenu un langage contraire à ceux du début et de la fin de l’atelier ». Et d’insister : « On dit que les chiens aboient et que la caravane passe, mais nous ne sommes pas des chiens qui sont allés aboyer à Kigobe ». Pour elle, les députés ne peuvent pas oser passer outre ce consensus.

Quant au président du Pisc-Burundi, Samuel Nkengurukiyimana, il estime que les assises de Kigobe n’étaient qu’une occasion de donner des propositions : « La décision revient aux députés qui peuvent emprunter trois voies : continuer à rassembler des contributions auprès des participants dans l’atelier, décider de prendre en compte seulement les clauses de l’atelier ou se servir d’autres éléments. »

  20   Vos commentaires
  1. Happy

    Ico dukeneye ni amahoro mu gihugu, ubukene buhagarare. Reka kwitwaza ubwoko n’utuntu muza muraronka mugabo ejo muca musonza. Rengera inyungu zanyu gusa murondere inyungu za twese.

  2. Barekebavuge

    Ce samuel est venu de quel trou? Il a gaffé la fête de la synergie des médias. Félicitation à la seule brave femme Justine Nkurunziza, autour de la table, qui ne tremble pas devant les cris de Nyabenda Pascal. Son discours est bien tranché par rapport à Kavumbagu du Cosome. Nous arrivons à la phase de crever l’abscès, plus question de craindre les bruits des bottes mal chaussées des dd.

  3. mayeri

    Une question mérite d’être posée : iyo umugabo yihindukije mw’ijambo twomwita iki ? De toute façon ntitwomwita « umugabo » (pour certains) encore moins « umushingantahe » (pour d’autres » ? La réponse est simple : yitwa « umukungu ». Hihihihihihihi !!!!!!

    • Harakandi

      Wararezwe sha! Nimba waragiye mu Kigobe, Umukuru w’Umugambwe CNDD-FDD, eka n’abandi batari bake badasangiye ivyiyumviro n’abo ba Pacifique, Rwasa, Manwangari, Léonce Ngendakumana n’abasa na bo, ntibigeze bumvikana n’abo mpejeje kubuga kuri ivyo mwita ko bitokorwako. Ni ko abafise akarimi karekare nka Pacifique na Léonce ntibahengeshanije kwerekana ko uworenga ku vyiyumviro vyawe yoba amenje! Ariko rero, ko mutigera mwibuka ko Uprona irongowe n’abo ba Manwangari mu myaka ya 2005 yigishije Abarundi kwiyamiriza Ibwirizwa Nshingiro mu gihe bano bari basabwe kuryemeza. Mbega Manwangari n’abasa na bo, uno musi basaba ko Ibwirizwa Nshingiro RYABO atawokorako, ryabaye IRYABO ryari kandi tuzi ko batigeze baritora, bakanahamagarira abandi BARUNDI kuryanka naho batabakundiye! Ego mama kuri wewe, ivyo ntivyitwa kwihindukiza mw’ijambo! hihihihih

      • manariyos

        bien dit harakandi.

    • Kabizi

      Umukungu ni umuntu wese ataratirwa.Uwihindukije mw’Ijambo ryiza yitwa Igihemu!

  4. ADC yari yavuze iti:«ivyo biganiro bizobera munamanshingamateka turazi ko ataco bizovamwo nuruhendo:»none mubonye mukumva ivyo cndd fdd iriko iravuga nuko umuvugizi wa leta abivuga ntimubona ko ADC bafise raison???barundi barundikazi va hasi twiyamirize abo bantu bose bashaka gusubiza inyuma igihugu cacu!muntu wese udashaka kubandanya uhohoterwa uburagizwa urenganywa ingo twiyamirize abo bose bashaka kudusubiza inyuma!tuveko mwaba dd mwe!!!!

  5. Nyange Anatolie

    Abakecuru duhendwa tubona!Ego mama duhendwa tubona!
    Ce conte burundais est toujours d’actualite mais plutot ion dirait:Abakecuru twihenda tubona.
    Pourque les assises de Kigobe puissent etre une exigeance il faut changer le mode de fonctionnement des Institutions. Cad changer d’abord la Constitution. Les avis de Kigobe sont consultatifs et non deliberatifs.
    Seulement il fallait le preciser a temps car comme dit Rwasa une declaration devient un serment meme si elle est legalement non fondee. Faute de quoi le Cnndd Fdd va alimenter un conflit dont l’issue n’est pas sure.
    Du reste si Rwasa et Leonce avait accepte de continuer les elections en 2010 ils ne seraient pas obliges d’aller se cacher dans un petit studio des journalistes le combat se ferait dans l’hemicycle de Kigobe avec leurs groupes parlementaires.
    Ntibagira aho bafatwa.

    • Harakandi

      T’as raison puisque ceux qui représentaient l’opposition radicale (i.e ADC-IKIBIRI et la Société civile dont le Maître à penser est Pacifique NININAHAZWE) ont cru à des négociations (ooh amagaburanya ya Kigobe na Kajaga waratwononeye abanyapolitike!!!!!!!), oubliant, même Léonce NGENDAKUMANA, que le Parlement est le seul habilité à adopter et approuver les projets de loi (fût-ce la Loi fondamentale quand elle ne passe par voie référendaire!). Intererano batanze zija zija kwigwa n’abo batowe (députés et sénateurs) kugira barabe ko zifise ishingiro. Basanze ata shingiro zifise, barazireka! On ne devrait donc s’alarmer que les propositions de l’ADC ou de l’Association Pacifique et consorts ne sont pas prises en compte!!!!!!!!!! Intererano zabo zifise uburemere bumwe n’iza Kaburungu, Fredina (Ferdinand), Roza, Janvier, Démocrate mu Rugombo, etc, iyo bazishikiririje kuri Radio Gihuha!!!!!!!!!!!!!!!!!

  6. conseil

    1. Enfin la Société Civile a compris que la Société Civile et l’Opposition sont dans le même sac.
    2. C’est une occasion de faire de cette alliance vraiment une alliance officielle pour pouvoir faire un score aux urnes prochaines.
    3. Mais de tous ceux qui sont présent, personne ne serait Président, chacun a ses tâches.
    4. Bientôt de vous un Gouvernement selon l’opinion, gouvernement à publier sous forme de proposition avant les élections. Rien de grave, ça ferait partie du projet de société.

  7. King James

    Mbe ico Pisc – burundi co gishigikira amakosa co ni igiki ??? Ewe Barundi turagowe!

    • borntomakelovenotwar

      Muri politique ayo si amakosa, ni tout simplement diversité de points de vue. Les députés ont été élus et le peuple va les juger (négatif/positif) et c’est très bientôt.

  8. Nous appelons le peuple Burundais à la résistance. La résignation serait un suicide. a voir la pauvreté qui mine la pays aujourd’hui, un troisième mandant de Mr Nkurunziza serait une descente aux enfers. Nous connaissons d’autres personnes capables de diriger le pays au CNDD-FDD. Qu’on leur donne l’opportunité de prouver leur capacité;
    Encore une fois, j’appelle à la résistance!!!

  9. Léonce avait raison dès le début de ne pas assister à cette réunion trompe l’oeil.
    C’est ntibantunganya qui a insisté, je ne comprends pas vraiment certains politiciens dans ce pays. Ils ont des yeux pour voir ou connaître le cnddfdd?
    Et qu’est ce qui a été fait dans le sens de la concertation depuis qu’ils sont au pouvoir, si ce n’est que diviser les burundais?

  10. Gondwanais Lamda

    Tous les fils et filles de cette nation sont appelés à rester vigilants. Deux mandats c’est deux mandats. Tous ces bruits autour de la modification de la loi fondamentale pour accommoder les désirs d’un individu sont inacceptables. Tous ceux qui aiment ce pays (y compris beaucoup de membres du parti au pouvoir) et qui aspirent au développement et à la création d’une véritable classe moyenne en créant de l’emploi spécialement pour les jeunes diplômés, en mobilisant des ressources et en mettant en avant la bonne gouvernance, nous devons tous faire pour arrêter la descente aux enfers amorcer par les mangeurs de la République.

    • Harakandi

      T’as raison puisque ceux qui représentaient l’opposition radicale (i.e ADC-IKIBIRI et la Société civile dont le Maître à penser est Pacifique NININAHAZWE) ont cru à des négociations (ooh amagaburanya ya Kigobe na Kajaga waratwononeye abanyapolitike!!!!!!!), oubliant, même Léonce NGENDAKUMANA, que le Parlement est le seul habilité à adopter et approuver les projets de loi (fût-ce la Loi fondamentale quand elle ne passe par voie référendaire!). Intererano batanze zija zija kwigwa n’abo batowe (députés et sénateurs) kugira barabe ko zifise ishingiro. Basanze ata shingiro zifise, barazireka! On ne devrait donc s’alarmer que les propositions de l’ADC ou de l’Association Pacifique et consorts ne sont pas prises en compte!!!!!!!!!! Intererano zabo zifise uburemere bumwe n’iza Kaburungu, Fredina (Ferdinand), Roza, Janvier, Démocrate mu Rugombo, etc, iyo bazishikiririje kuri Radio Gihuha!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Harakandi

      Cher Gondwanais Lamda,
      Uza kugaya inyama z’umutwe w’impene abanza gukandakanda rwiwe! sinzi ni ukuri imyaka woba ufise, ariko biragaragara, nimba atari ububegito woba ubigirana, ko ivyo intwaro mbi zabaye mu Burundi utabizi nimba ubona ko le Régime CNDD-FDD conduit par S.E Hon. Pierre NKURUNZIZA ari « DESCENTE AUX ENFERS » ko uri igifatanzoka! Nogusabira ku Mana Rugiravyose nti « MUBABARIRE NTAZI IVYO AVUGA ». Urabaza abavyeyi bakuvyaye, barabonye ubutegetsi butagira ikinya mu kwica abantu babahora ubwoko, intara n’ibindi bintazi, gushika aho ibihumbi n’ibihumbagiza vy’Abarundi bata igihugu cabo bagahungira mu bihugu vya kure, aho kwubaka amashure mu ntara zose, bazubaka mu ntara iwabo gusa, ugasanga hariho intara batigera biga ku kubura aho bigira, maze bagakumirwa gutyo mu ntwaro y’igihugu. Insiguro yatangwa ngo none ko ata bize bari mu bwoko bwabo vyoca bigenda gute! Mbega impumyi zozo simbona ubu ziririmba ivyiza bimaze gushikwako n’iyi ntwaro Abarundi bitoreye. Mbega wibaza ngo ni uko uzi kwandika urusha ubwenge aba banyagihugu babona ko indongozi za CNDD-FDD zibama hafi ko ari zo zibakunda!!!! Bwira nyabuna abo ba Léonce na ba Manwangari, bikubite agashi, baje kuramutsa ba Barundi bafata minenerwe bamwe, abandi na bo bica, bakangaza, kugira babasabe ikigongwe ku mabi babakoreye, babone mu nyuma kubasaba amajwi. Ariko rero, wa muririmvyi yarayamaze ngo AKABAYE ICWENDE NTIKOGA!!!!!!!! uwundi na we ngo AGATOKE KAMENYEREYE GUKOMBA KAMA GAHESE. Nanje nti : INKOTA YAMENYEREYE KWICA NTISHIRA AMERO!!!!!!!!!!!!!!

      • Kayondi jean

        Monsieur harakandi reka kuguma urira ngo intwaro zishe abantu zikababuza kwiga,mbe ubu ho ko mbona ari abahutu abagifise kombona aribo baguma bicwa,kombona uvuga ngo hari amashure ubu biga,za université buca bahagarika imfanshanyo(bourse) za programme d,enseignement mwazihinduye ,ntibagiye igihambaye kitumvikana arico ca CVR mutaragishiraho ,mwanka ko tumenya ko ivyagiye biraba mugihugu atari abatwaye kera gusa babikoze harimwo namwe mubifitiyemwo uruhara ,bureka kuza uririza ngo intwaro zahitiye zarishe,nigiki kibabuza kuyishiraho tumenye neza aba bikoze,,,,kanura reka kuba utwagwa ni inzigo,koresha ubwenge ufise ,Ndazi neza ko ubufise

    • Tenyenya muhungu naho ahandi carafashwe. Ne ne sommes plus au pouvoir de FRODEBU. Cette ERA est fini. Plus jamais de voter un parti politique qui n’a pas une force. Aba bizi barayae mu mwonga, mu rufunzo , mw’isamba basize ababo bacumiswe ama ballonnettes barabizi.Namba aragahimbo abibagira wa muntu ico yakora baifise ubwenge buri hafi. Leonce wewe aravuga kubera wewe yronderera inda nka Ngeze, Buce ndamuke. Rwasa serait eligible mais il ne n’a pas de force. Uwutamba na mukeba ntaravya urubende cad ntagoheka. Uribuka mwana aho abarundi bavuye. Namba uzi ico bitwa APPARTEID yarahabaye, kandi nashaka kuyigarukana baracariho.Uritonda rero namba usahka gukura FFD. Si ndi mu mugambwe, ndazi ko bakora amakosha ariko Bafise akamaro kanini kuri bene Burundi. Muritonda rero.

      • Kayondi jean

        Reka kuba wiriza pepe,niki kibabuza gushirahoCVR hama tumenye abakoresheje ayo ma baillonnette hama tubashengeshe,nuko muzi ko mutohasigara na mwebwe,reka kuba mwiriza mugira mukwize imyaka cumi muri kuntwaro abacibwa imitwe ni bande,iyo mvugo niyo abadashaka gu koresha ubwenge bwabo,

Publicité