http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Editorial

A qui profite le « crime » ?

Antoine KaburaheBeaucoup de lecteurs nous ont demandé pourquoi nous n’avons pas diffusé les vidéos présentant Monsieur Frédéric Bamvuginyumvira en « flagrant délit d’adultère. »
Des médias l’ont fait. Une radio locale a diffusé ad nauseam ce que certains présentent comme des preuves.

Plusieurs raisons expliquent notre choix. Des raisons éthiques d’abord. Iwacu respecte le droit à l’image de M. Bamvuginyumvira et cette vidéo porte atteinte à son honneur et son intégrité.
Selon les spécialistes, M. Bamvuginyumvira peut porter plainte contre YouTube, contre tout média qui a repris ce contenu, et exiger le retrait sans délai de cette vidéo.
> Lire à cet effet La Charte de Munich

Aucun média sérieux ne devrait intégrer les vidéos et documents publiés sans contrôle sur les réseaux sociaux, sans réaliser au préalable un profond travail de «fact checking» : préciser qui a filmé, quand, dans quelles conditions. Indiquer si cette vidéo a été montée, coupée, etc. Et surtout sans interroger M. Bamvuginyumvira pour avoir son avis. Les bases de la pratique journalistique reposent sur ces vérifications rigoureuses ainsi que sur un nécessaire débat contradictoire. Il s’agit là de la différence fondamentale entre un média d’informations et un « média » social.

Par ailleurs, on devrait également s’interroger si la personne qui a filmé avait le droit de le faire. Et avec quels motivations et objectifs. Y a-t-il eu manipulation ?
Autre question importante : comment des éléments censés être dans les mains du parquet peuvent-ils se retrouver sur un média local-un seul- et puis sur la toile ? A qui profite le « crime » ?
M. Bamvuginyumvira doit être traité avec respect. La justice ne doit pas se faire via les radios et internet. Jeter en pâture la vie privée d’un homme n’honore pas certains médias burundais.

Pour toutes ces raisons, à l’unanimité, la rédaction d’Iwacu a décidé de ne pas participer à ce qui apparaît comme une curée, un lynchage médiatique.

  59   Vos commentaires
  1. Coldman'Zi

    Purement et simplement, Frederic Bamvuginyumvira yihaye amenyo y’abatwenzi. J’ignore juste ivyo yakoze, ariko sur ce youtube, la vide iha akanya umwansi wiwe kwitwengera. « Ikibuze inkware, kivumbukana igihuna », n’est-ce pas Mrs Kaburahe et Angelo Arakaza? Mr. Bamvuginyumvira F.(inka ikamwa) est loin d’etre « Jesus-Christ » pour la cause de tous les Burundais: abatwa, abatutsi et abahutu.

  2. Abarundi turibagira.
    Si j’ai bonne mémoire, lors d’une des émissions KABIZI de la RPA, un membre du cnddfdd s’était arrogé le droit de s’en prendre à l’Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation et il a même ménacé Bamvunginyumvira qui était en face de lui. Il a même dit qu’ils vont aussi s’attaquer aux signataires de ces accords.
    Il avait été emprisonné par la documentation et après il a été relâché. Ce Monsieur avait dit haut ce qui se préparait tout bas au grand laboratoire du cnddfdd.

  3. Cher Editorialiste KABURAHE,
    Je ne serai pas long dans ce commentaire!
    Juste pour vous dire que selon mon point de vue, il n’est pas possible de porter plainte contre YouTube, comme vous le dites dans votre éditorial… Je l’explique en détail dans un article que je viens de poster dans mon blog dont voici le lien : http://arakza.wordpress.com/2014/01/01/un-point-sur-laffaire-b-f-ou-ecrire-un-article-purement-juridique-sur-une-affaire-hautement-politisee/

    Bien cordialement à vous!

  4. Nyandwi Gasper

    Chers intenautes,
    Après avoir parcouru pas mal de vos commentaires sur cette présumée aventure de l’ancien Vice-Président du Burundi Mr. Frédéric BAMVUGINYUMVIRA, j’avoue que j’ai eu des réponses à certaines des questions que je me posais sans cesse. A d’autres pas encore.
    -D’abord pour moi la vidéo ne montre rien du tout, sauf s’il ya des images que je n’ai pas vues.
    -None dans les moeurs des Burundais gusanga umuntu uwariwe wese aho yibereye n’umugenzi wiwe, haba muri hôtel, haba muri bistrot, ukamufata amasanamu ugaca uja kuyereka amakungu, vyoba birimwo?
    -None le fait qu’ils ont supplié uwubafata amasanamu ngo areke kuko batabishaka kandi batanavyiteguriye ( twama tubona abaca bamenegura ivyuma vy’abisuma vy’amasanamu), bituma icaha gica kibagira.
    -Mbega vyagenze gute ngo urya yabafashe avuge ngo yaranse igiturire (bakwiye kumuha ikidari kandi twese tukamumenya) tuzi tweseko atavyo yoshobora. Barundi benewacu, murazi uko tubayeho. Uwuraronka service adatanze igiturire ninde? Uwumaze gutanga igiturire nawe arazi uwo yagihaye n’ico yarondera.
    Mugabo kubinyerekeye ntawe ndabona yanka, kandi ivyo narondera vyose narabironse kandi ntigeze nshirira.
    Akabazo kanyuma: pouquoi BAMVUGINYUMVIRA, pourquoi maintenant?

  5. Hima Empire

    Sur les vidéos, nous avons reconnu la voix de celui qui filmait et qui disait¨Ni uko nyene tube turaganira, n abandi ni ko twabagiriye¨. Il s appelle Etienne et vient de fonder une ¨Eglise Protestante¨ près du Centre Commercial de Kigobe! Il est supposé être mon pasteur, c est pourquoi j ai reconnu la voix. Il est conseiller à la mairie. Je suis vraiment déçu…

  6. Kibuti

    un medium pas un media, juste un clin d’oeil Kaburahe…

    • Cela se dit cher Monsieur

      Définition média

      média, nom masculin
      Pluriel médias.
      Sens Support de diffusion de l’information : presse, radio, télévision.

      • Gregoire Bukuru

        Antoine, so worried de vous voire dans cette petite discussion!

  7. Claude

    Bravo iwacu. C est trop bas cette affaire! non seulement ses droits ont ete brimes, il est aussi victime de diffamaton, harcellement et atteinte a son honneur. En plus, rien de flagrant dans ce video, plutot une etalage du manque de respect des droits individuel. le burundi devait avoir peur…peur que l etat abuse de ses pouvoirs! et demain ce sera qui? les homosexuels? les grevistes? tout les opposants (deja bon nombre sont en prison)? les manifestants?….ca arrete u cet abus?La libre pensee et les libertes sont en danger!

  8. ma

    On aura tout vu et tout entendu sous le règne du pouvoir actuel. Pourquoi se laisse-t-il conduire sur un terrain de honte ? Salir une personne via la justice et une radio locale, ça fait plus de tort aux commenditaires qu’à Bamvuga. Grand merci à Kaburahe, vous êtes sérieux et responsable.

  9. kaminuza

    laboratoire « rementanya! turacabona, who’s next on the list??

  10. muti

    Merci a iwacu le sujet est traité avec professionnalisme , puisse l esprit perdurer.

  11. Mutu

    Bouuu ! Munich Act, are you serious ? Nous sommes en 2013, Facebook, tweeter, YouTube, et tu parles de la Charte de Munich, des droits à la vie privée, du respect, d’integrité…justement, parlons en de cette integrité. Cet homme allait conduire une masse dans la rue, pour manifester ! Des milliers de personnes dépendaient de lui…et il ne peut même pas gérer une petite crise de moeurs. Voila ce que vous ne voulez pas dire, et c’est dommage car vous pouviez le dire/ecrire sans nous le montrer :
    1. Mr Bamvunginyumvira a avoué qu’il a commis l’acte d’adultere (ok, ca peut arriver)
    2. Il a menti qu’il n’a rien fait que les leaders de l’opinion publique sont allés le voir.
    3. Vous faites semblant ou quoi, cet homme vient de deshonorer sa femme, sa famille, son parti pour quelques minutes de plaisir, et vous parlez d’integrité, come on Tony, beaucoup ont démissioné ou perdu la confiance du peuple pour moins que ca.
    4. Le cameraman lui a repeté au moins à deux reprises que c’est l’habitude, c’est la norme. Qui blamer ? Le policier ou le Vice-Président ? Il aurait du respecter le travail de ce policier et se taire. L’accusé a continué à donner des informations comme si le cameraman ne filmait pas et il a même avoué son crime. Ce qui confirme son intention de corrompre.
    5. Piegé ? Are you kidding ? On lui a demandé 10 millions et il a dit qu’il avait seulement 200 000 et que c’est tout ce qu’il a. He was negociating the bribe, actually, il suppliait, comme un voleur pris la main dans le sac. Et vous voulez qu’on parle de respect et d’integrité. Il voulait nous amener dans la rue pour crier contre la corruption.
    6. Vos enquetes se sont arretées à vérifier le registre à l’hotel, donc vous aussi vous vouliez savoir si l’accusation est vraie, et là vous nous donnez des lecons de morale. Pourquoi ne pas demander aux vrais détenteurs d’info, en commencant par sa femme.

    Le reste de tout ce que vous avez dit est vrai, ces vidéos sont irrecevables devant le juge, et je pense que le fonctionnaire qui a mis ca sur le toile est un DD, qui voulait ternir l’image publique de Bamvuga. Mais quant à son honneur, niyimyize ibamfu hama manage his zipper.

    • mahoro mari clair

      ntuvuga urarogota MUTU! ntasoni. mbega aho uduza umugara ukamenga BAMVUGINYUMVIRA ninyaguhwera, en quoi tu en profites? Mbe « yoba yarabikoze hoho » woca uduza umutwe nkukwo?
      « Yokwitaba IMANA » hoho ivyo yahora arya niwe wobirya! canke ni mba ubuze utuboga ukoza ubugari, imboga zoba zibonetse? Canke ntiwosanga na wewe uri muba shura shura, mbere cane: « akirimi kavuga inangore karagororoka… » Bref ntukifurize inabi mugenzawe..

      • Mutu

        None umpore ukuri ga Mahoro ? Ngo uwowucana yowota ! Ikibi sugushurashura nkuko wabivuze, kuko twese vyodushikira kandi dufise n’ayandi manyanga, mugabo ikibi nuko les conséquences de son acte ashaka kubipfukapfuka, agashaka kubesha ngo baramubeshera, kandi agashaka tumushigikire mumafuti yiwe. Nawote, kuko tout leader doit accepter les conséquences de ses actes. Hanyuma sur tes attaques personnelles, vyerekana faiblesse de tes arguments, vuga ivyerekeye iyi dossier, kuko ejo azoba aruwundi, la loi c’est la loi, hanyuma sinzi uwavuze ngo Politique ni sport de contact ! Naje imbere ya les médias, asabe ikigongwe yuko yacumuye, yasambanye, yabeshe kandi agiye guhindura ingendo, tuzoheza tuje ku manifesta niyabidusaba, sinon, bose ni bamwe, yaba aba DD canke abo ba Ikibiri, babuze pouvoir sinon boca bugara ama radio nka Sinduhije ! Ngo akari mumpene niko kari mu ntama. We need true leaders.

        • ndayi

          vyoba vyiza ugiye uremeza ivyo uzi neza kandi wiboneye ivyo utiboneye ukavuga uti birashoboka ko vyoba vyarabaye hako uvyemeza ijana kwijana

          • Mutu

            Ngo les images valent mille mots, amajambo n’amasanamu yaruciye impaga, malheureusement, ces images sont devenues irrecevables devant le juge à cause de la stupidité des certains officiers.

        • Claude

          @Mutu
          « vuga ivyerekeye iyi dossier, kuko ejo azoba aruwundi, la loi c’est la loi,… » Dixit Mutu

          Mbwira loi ihana gushurashura i Burundi! C est quel article dans la constitution Burundais, c est quel decret loi? C est bien beau accuser mais aussi, faut avoir des bases sur ton argumentaire. Le gar est juste victime de harcellement et diffamation. La corruption est une autre affaire pour un autre jour.

    • Bitu

      tu semble avoir raison mon ami! Je sais k toi aussi tu n’est pas parfait! tu use tes patoles pour corrompre l’opinion (DD) afin que puisse survivre!
      Oh mpemuke ndamuke!! Tosora ambandi nawe ukirengagizako ufise ikigiga mujisho.

      • Mutu

        Nta politique ndimwo, ico kigiga co mu vya politique ntaco nokwironderako. Ntaba DD bariko bara surviva, intwaro turayifise, kandi nejo tuzotwara, kuko twijukiye iterambere ry’abanyagihugu b’abarimyi barenga 90%. Abo rero bazotora DD kandi nsibasoma iwacu-burundi.org, bumviriza i radio, muragerageza rero muhanure aba Kibiri basubire kw’ishure bige kuvuga, bibuke nivyo bavuga kuri FNL kera.

    • Angelo kamina

      Ton language demontre un niveau trop bas. En plus tu es le genre, ‘ ce que je client +/ou entends est vrai’ sur un media social en plus! Tu dois etre un jeune qui fait honte a la diaspora, biensur si tes parents sont bdais (je doute)

  12. Kanal

    Bla bla bla bla!!!!
    K mutateye induru igihe sinduhije yatuka abarundi bose na mwebwe muriko murandika ivyo mwandika murimwo????

  13. Patience

    @ Antoine Kaburahe et Journal Iwacu;
    Merci beaucoup de votre ligne de conduite dans votre metier.
    L’histoire nous jugera de ce que nous faisons aujourd’hui. C’est cela la conscience d’un homme integre. Pour celui qui a pris les photos et les videos de Bamvuginyumvira comme celui qui l’a fait pour Kadege Alphonse, mon message est tres simple: Inzigo,ugwanko,ubwibone canke ubwishime, kwararazanya ntaho bishikana umuntu nahamwe. Un peu de sagesse sur vous plait.
    J’interpelle le President du Burundi Nkurunziza de faire signe de sagesse et de ramener dans la bonne direction cette police qui fait la honte a la nation. Comment est-ce qu’on peut oser dire du bien de son pays alors que la police meme presidentielle fait de tels actes degradants envers son peuple? C’est une honte pour un peuple et pour cette institution geree par Nkurunziza lui-meme.
    Et s’il ne peut pas gerer quelque centaines de policiers comment est-ce qu’il peut gerer un pays?
    Le monde est devenu comme un petit village et tout ce qui se fait a Bujumbura est suivi de partout dans les 4 coins de monde. Ces images circulent dans la maison blanche-USA comme en Australie. Et quand nos officiels visisent ces pays, ils ignorent que l’image du burundi est deja ternie par ceux-la meme qui devraient la proteger ou eux-memes par leur complaisance.
    Ntibikenewe ko abategetsi birirwa barasaba ko abantu baba hanze y’uburundi bavuga neza igihugu kuko ivyo dukora mu Burundi abantu bose barabibona. Faisons du bien au pays et respectons-nous,d’autres ne respecteront.
    Merci.

  14. Nyange Anatolie

    Je regrette. C’est pourtant Iwacu qui avait dit que tout ce qu’on accuse a Frederic Bamvuga est un montage et que selon les gens qui ont garde l’anonymat il n’ a jamais ete a l’Hotel ou l’acte a ete consomme.
    Un internaute a demande qu’on fasse un peu de professionalisme en cherchant la verite au niveau de Iwacu.
    Maintenant qu’on presente des preuves on saute sur le toit.
    Je crois que c’est effectivement l’attaque de front des medias sans elements scientifiques(absence de professionalisme) contre le pouvoir en place(l’accusant de coup monte) qui a pousse ce dernier a afficher des videos indecentes comme preuves.
    Conclusion: Ce sont les medias qui sont a la base de tout ce cafouillage. Quand Iwacu se resaisit c’est malheureusement trop tard.
    Regrettable, non!

  15. Kabaza I

    Cher AK,
    1. C’est une decision attendue d’un journal serieux comme le vôtre. Le contraire nous aurait plutôt surpris. Cela dit, nous demandons plus, de vous les journalistes (Iwacu et autres), et ca presse.
    2. Que le minable policier que nous voyons sur la video et son cameraman soient relevés de leurs fonctions, immediatement, en attendant que Mr Bamvuginyumvira retrouve sa liberté pour ouvrir un proces contre ces hors-la-loi et leurs demembrements.
    3. Allez a la chasse de l,information, EN SYNERGIE. Interviewer les fameux porte-parole (gouvernement, justice, police, documentation, mairie,etc). Appelez le ministre de la securite publique, celui de la justice, le procureur general de la republique, le chef de la documentation, le maire (la mairie etant le lieu du crime).
    4. Le pretexte de dossier en phase pre-juridictionnel ne tient pas la route. Il est question ici de protection de la vie privée. On ne débat pas sur l’infraction présumée.
    5. Ces messieurs doivent s,exprimer sur (1) qui a donné l’ordre de filmer des citoyens sous interrogatoire (le cameraman affirme gaillardement que c’est la norme); (2) qui est en charge de ces archives video et de la protection des informations personnelles? (3) qui a posté ces videos et qui a ouvert le compte youtube en utilisant le nom de Sinduhije (ca se saura facilement)?
    6. Des agents publics utilisent des moyens de l,Etat pour TRAQUER, TORTURER, HUMILIER, ACCUSER ET CONDAMNER dans LES MEDIAS, et comme si ce n’etait pas assez, EXPOSENT LEURS EXPLOITS sur les reseaux sociaux, sans pudeur, comme les pedophiles. C’est “odieux”, dixit Josephine.
    7. Face a ces CRIMES contre le CITOYEN, des têtes doivent tomber, immediatement, …en attendant l’ouverture d,un dossier judiciaire.

    • Karikera

      Kabaza: » Des agents publics utilisent des moyens de l,Etat pour TRAQUER, TORTURER, HUMILIER, ACCUSER ET CONDAMNER dans LES MEDIAS, et comme si ce n’etait pas assez, EXPOSENT LEURS EXPLOITS sur les reseaux sociaux, sans pudeur, comme les pedophiles. C’est “odieux”, dixit Josephine. »
      Mr Kabaza, tu dois avoir une otite severe! Josephine ne dit pas que c’est « odieux » mais elle dit que « c’est audio aussi » Allez vous faire soigner KABAZA!

  16. Jamahaar

    Bonne decision.C’est grotesque.Il ne fallait pas en rajouter au mal par le mal et suivre moutonnement comme des imbeciles sans jugeotte ni sens de decence et ni de bienseance juste pour suivre le movement et l’audimate.Ubuja I kuzimu s’ubufatanamende.On peut avoir raison seul contre tout le monde, en plus tout ce qui circule sur le Net ne n’est pas necessairement des preuves irrefutables ou des verities absolues qu’il faut accepter comme parole d’Evengile/de la Torah ou du Coran.L’auto-censure pour des raisons d’ethique professionnelle ne nuit pas la respectabilite d’un medium.Vaut mieux s’abstenir de publier ou de diffuser des ragots, des fausses images truquees quitte a perdre pour un temps l’audiance ou le lectorat que de se couvrir de honte et de se faire traiter de torchon.C’est cela le choix editorial d’un journal, d’une radio, TV ou d’un site.Toute verite n’est pas bonne a dire et toute information n’est pas necessairement publiable/diffusible.Bravo a la redaction d’Iwacu de se demarquer de la canaille.

  17. emile guy

    BRAVO TONY. pour une fois tu te démarques de ces journalistes griots . au fait on devrait avoir des hommes et femmes qui ont un sens d’analyse le plus poussé comme toi. c’est ridicule ce qui se fait avec ce monsieur. on est pas en Russie de poutine ou de stalline. Les opposants, même ceux qui agissent par émotion que par raison comme sinduhuje devraient être libre. c’est par la diversité des idées et des points de vue, par débats croisés que la démocratie prend son sens même du terme. ça ne nous honore absolument pas de faire des montages ridicules, ça me déçoit énormément. Côté journalisme,laisse moi vous dire que peu de choses ,si non rien n’a changé depuis le temps des dictature jusqu’à mtn,les radio pro opposition diffuse sans même prendre la peine de vérifier des infos ridicules, idem pour les journaux pro pouvoir. quand il s’agit de salir l’autre, de le discréditer, croyez moi,nos chers journalistes savent bien faire le boulot. je ne dis pas qu’aux états unis, en france ou ailleurs ça ne se fait pas,mais on prend la peine de vérifier la source. Sauf que chez nous, même celui qui vient de rêver que son ennemi est train de marcher nu dans la rue saute sur le micro pour faire une soi-disante annonce en PRIMEUR. comme si le métier de journaliste était à se résumer à une seule phrase: OUI CHEF JE VAIS DIFFUSER ÇA ET OUI CHEF CELA FÂCHE JE VAIS DÉCHIRER CE MORCEAU DE PAPIER. et le sens de la critique,d’analyse chers journalistes? bravo aussi à Serges qui a pu dire à son grand patron non apres une telle humiliation en live.

  18. Vuvuzela

    Ca fait des annees que je prie notre President de bien vouloir se tenir debout et s’affirmer comme notre « Heros » mais il semble ne pas etre interesse. Dommage!!

    Je ne me lasse pas; encore une fois, President, sauvez notre honneur et celui de notre pays…le votre aussi.

    Joyeuses fetes a tous, a notre President et a tout le Peuple Burundais.

  19. Kabizi

    Moi aussi je voulais remercier à Iwacu pour son professionnalisme manifesté. Mais je voulais vous posez une Question et j’espère que Kaburahe pourra me répondre: Est ce que quand Rumbete lisait le communiqué vous n’étiez pas là!?Pourquoi vous n’avez pas posté son message au moins?Je voulais donc vous demander de nous le montrer pour que demain ou après demain on reconnaisse ce Juriste de Formation qui a dérapé!

  20. Federation

    Vous nous faites honneur M. Kaburahe. Iwacu est le seul journal qu’on puisse recommander sans réserve (surtout pour nous qui sommes dans la diaspora)! Allez de l’avant!

  21. Kirinyota

    Rien à ajouter sauf vous remercier. Ceux qui ont fait ces montages, et la personne qui s’est affiché croyant qu’il est peut être brave, s’est déshonoré. D’ailleurs Je pense qu’il n’a jamais eu et ne mériterait jamais d’honneur et dignité. Sinon une personne qui se respecte doit avoir un peu de scrupule. Merci au Journal IWACU.

  22. Jean Claude Nkundwa

    Tout a été dit. Je ne fais qu’expriner mes respects pour vous Antoine et ton equipe!! Journal iwacu reste le number one inwacu!!

  23. Delta de la Rusizi

    La vidéo postée sur le youtube oú apparaissent Mr Bamvuginyumvira et sa co-accusée prouve à suffisance combien cette police présidentielle est voyoue et stupide. Cette vidéo me rappelle celle de Mr Kadege, torturée à mort, et filmée par les membres du même services de la police présidentielle.
    Au lieu d’humilier ses citoyens cette police se decredibilise elle-même, decredibilise la justice burundaise incapable de poursuivre ces gens qui violent les droits humains tout en les filmant et enfin decredibilise le pouvoir qui utilise et protège ces gens.
    Ce service de renseignement burundais est, je dirais, unique dans le monde. Quel est le but de ce service dit « secret » quant il filme ses maladresses et son manque de professionalisme. On me dira peut être que je globalise en citant ce service voire un systeme, mais si il s’agissait d’un cas individuel et isolé les responsables devraient en répondre devant la justice et les autorités devraient demander pardon à ces victimes.
    Les G.I’s americains qui ont filmé les tortures infligés aux prisonniers d’Abu Ghraib en Irak et ceux qui se filmaient en pissant sur ses victimes en Afganistan ont dû repondre de leurs actes devant la justice de leur pays.
    Personnellement je trouve que ces vidéos devraient être publiées pour temoigner combien les citoyens paisibles et innocents se font torturés, tués et violés dans leurs droits par des institutions qui devraient les proteger.

  24. DIRIZIO

    Bravo Mr Antoine KABURAHE de n’avoir pas comme « Rema FM » . Avec les TIC les manipulations de l’image sont possible, pourquoi publier de telle montages? Un jeune laurét de l’université en audiovisuel est en mesure de refaire le même montage en remplaçant l’image de l’hon Bamvuginyumvira par celle d’une autre personne.
    De tel montages font la honte pour le gouvernement qui les a mandaté dans cette salle bésogne.

  25. Mutima

    Il vaut mieux surtout faire un examen de conscience. Ça fait plusieurs années que ces politiciens diabolisent la police à travers les médias et le web. Maintenant ils commencent à mordre eux aussi. Même si je n’approuve pas ces méthodes, je ne suis pas sûr qu’on ne les ait pas poussés au bout. Peut-être qu’on devrait commencer à les respecter eux aussi. C’est drôle, un incorruptible refusera toujours d’être corrompu, mais aussi de corrompre, peu importe l’origine de la proposition. Surtout dans ce cas-ci où il clame d’être « non coupable » (« innocent » n’est même pas envisageable!) . Pour le reste, des mesures disciplinaires sont à envisager, et laissons la justice suivre son cours.

  26. Pacifique NININAHAZWE

    Merci infiniment Antoine!

  27. Même si c’était la vérité, Mr Bamvunginyumvira a droit à la vie privée. Merci Iwacu de respecter la vie privée des gens. C’est cela le professionnalisme.

  28. kito

    Mr Kaburahe honneur a vous et votre journal et votre professionnalisme .Il est d’ailleurs interdit de publier des éléments d’enquête lorsque le procès est en instruction..Mais ici ce qui est intéressant c’est de voir que certains peuvent bénéficier de ce professionnalisme dont vous faites preuve tandis que d’autre non pas cette obligeance de votre part .il m’est souvent arrivé de lire des articles diffamatoires sur votre site et des commentaires encore plus virulent,none professionnalisme iba yagiye?Ndibaza ko diffamation nuit à l’image et à la réputation yabo muba mwanditseko.ndibaza ko iyo professionnalisme mwoyigira kuri bose kuko birabaha icubahiro kinini cane
    Merci Kaburahe vive iwacu

  29. JPaul

    Bravo Tony et ton equipe a Iwacu. C’etait un calcul mesquin et comme les autres lecteurs l’ont dit: il faut que le gouvernement prenne ses responsabilites. Sinon demain les dignitaires du regime qui se deplacent a l’etranger, devraient bien repondre a ces questions aussi genantes qu’embarrassantes. Mais on connait la reponse: la justice burundaise travaille tres bien. De toute les facons, la justice ne devrait pas louper au moins ces deux gars qui apparaissent dans la video. Comment filmer quelqu’un qui objecte, et de surcroit, publier le document sur le Net? Tel est pris qui croyait prendre (du moins sous d’autres cieux). On exige une punition exemplaire contre ces monteurs de coups bas.
    Peut etre, l’emprisonnement du President Bamvuga le rendra plus populaire.
    Bravo a Iwacu, vous vous demarquez des autres amateurs du metier. Birababaje mais faut il crier qu’on n’est plus dans les annees 70 ou tout se faisait bikaba akamizwe n’ingoma? Shame shame!

  30. Gahutu Luc

    Tout média est social jusqu’à preuve du contraire. Media « d’information », »Social » ,c’est la force de la repetition -argumentum ad nauseam -pour reprendre votre expression qui finit par nous convaincre de la différence. sinon tout média est social, mais a quel degré, c,est ça la question.

  31. Godwanais Lamda

    Je viens de visionner le visionner le montage de la honte pour notre nation, c’est cela la preuve???? Honte a vous qui vous croyez tout permis. Le jour J viendra.

  32. Datus

    Je suis trop triste!!!! Au moment où j’écris ce petit mot, je me demande si ces images seront vues par leurs enfants, leurs frères, leurs amis! Moi je souhaite qu’on poursuive très rapidement ces deux hommes qui ont pris les images, car un pour lui c’est facile , il s’est affiché lui même!!! Qu’ils soient punis ces minables , sans éthique professionnelle, ils ne sont pas des policiers, sinon ils ont des têtes vides, ils n’ont rien appris! Ils se rendent compte que cela peut blessé beaucoup de personnes? Des conards qui font le métier sans connaître ses règles!!!!!!
    Merci IWACU si vous l’aviez mis je vous aurais traite de la manière! Vous dites qu’il y a un média qui fait passer ça ? C’est lequel?
    Merci

  33. Ndayishimiye Oscar

    Iwacu mwe na Kaburahe: ndabashimiye kuko murafise une bonne éthique journalistique. Murabandanya gutyo

  34. Bravo IWACU!

  35. Au juste, le grand enjeux de notre histoire repose sur la reconnaissance et le respect de notre culture. La culture Bdaise insiste sur Kugira ico wubaha . Mon humble avis est que la moindre chose est de traiter differemment (avec soin) des personalités qui ont un jour occupé des postes clés du pays car de toute les facons ,elles(ces personalites) restent l`image de l`instittution du pays. Je le repète, bien que ces personalités restent des humains pouvant trébucher comme tout le monde, elles sont quand même à respecter.

    • Jef

      Bien dit Excellent! Encore que les images-la n’ont pas de force probatoire en justice, du moment ou les regles de procedure d’arrestation n’on pas ete observees. Qui plus est, ces images ne prouvent en rien sur le delit d’adultere en question mais sont plutot probantes en ce qui est de l’illegalite de l’arrestation tout en exposant certains des auteurs pulics qui ont verse dans l’arbitraire et qui devraient en connaitre les consequences que les lois de la Republique puissent infliger aux dilinquants.

      • Jef

        Bien dit Excellent! Encore que les images-la n’ont pas de force probatoire en justice, du moment ou les regles de procedure d’arrestation n’on pas ete observees. Qui plus est, ces images ne prouvent en rien sur le delit d’adultere en question mais sont plutot probantes en ce qui est de l’illegalite de l’arrestation tout en exposant les auteurs publics (identifiables) qui ont verse dans l’arbitraire et qui devraient en connaitre les consequences que les lois de la Republique puissent infliger aux dilinquants.

  36. Libérat Ntibashirakandi

    Cher Antoine,

    Vous avez tout à fait raison. Diffuser une telle vidéo viole la loi de l’Internet et c’est une atteinte à l’image et à la vie privée du Vice-président Bamvunginyumvira. Il a le droit de porter plainte contre la personne qui a pris la vidéo . Il peut aussi demander à You tube le retrait immédiat de la vidéo et je suis sûr que You Tube le fera tout de suite et supprimera le compte utilisé pour diffuser la vidéo.
    A qui profite un tel crime? Les images ont été prises par un fonctionnaire de l’état burundais. Donc, il a utilisé des moyens de l’état. De telles vidéos déteriorent l’image du Burundi. Est-ce normal dans un pays qui se dit démocratique supposé être un état de droit, qu’un ancien Vice-président du pays, vice-président d’un parti politique de Ndadaye soit filmé malgré lui et que les vidéos soient diffusées sur le Net alors qu’il est en prison et que l’affaire est dans les mains de la justice? Donc, Monsieur Kaburahe, le premier perdant c’est le Burundi et tous les Burundais.
    Le Président de la République Pierre Nkurunziza lors de sa visite au Pays-Bas, il a donné des conseils aux Burundais de la Diaspora d’aimer leur pays, de bien parler du Burundi et d’éviter de publier des écrits qui ternissent l’image du Burundi. Le Président Nkurunziza Pierre a raison sur ce point. Tant que les services de l’état ne cesseront pas de violer la loi, de ridiculiser les anciens dignitaires et des citoyens lambda, cette bonne image de notre beau pays le Burundi continuera à se détériorer. Les autorités devraient prendre leur responsabilité et emboîter le pas aux membres de la Diaspora pour qu’en paroles et en actes, tous les Burundais ensemble nous travaillions pour redorer l’image du Burundi dans le concert des Nations. Le prélable étant de juger les responsables de la diffusion de telles vidéos. Ruriye abandi rutakwibagiye, dit-on en Kirundi. Après Kadege et Bamvunginyumvira pour ne citer que ceux-là, qui sera la prochaine victime ? Il est temps que de tels agissements s’arrêtent.
    Si réellement, ils ont été pris en flagrant délit, c’est une affaire des adultes et je ne pense pas que ce sont les premiers ni les derniers! Eh oui, quid des maisons closes et des abus sur les mineurs ! Si Monsieur Bamvunginyumvira a essayé de corrompre (ce que je doute fortement d’après la vidéo, il a été piégé), il devrait répondre à ses actes à travers la justice.
    Les deux supposées infractions ne peuvent justifier en aucun cas la décison des responsables du pays de diffuser de telles vidéos qui ternit l’image du Burundi, de la justice burundaise et des responsables politiques, sans oublier la police et en particulier celle de moeurs! Si les responsables du pays ne sont pas impliquées dans cette affaire qu’ils établissent les responsables, que les coupables soient jugés et portés à la connaissance du public. Si non, les Burundais et la communauté internationale continuera à penser que les responsables y sont pour quelque chose.
    Est-ce notre beau pays mérite vraiment cela? Après les différents montages: Kadege & Ndayizeye, campus Mutanga, etc. La situation est franchement grave. On utilise les moyens de l’état pour salir le pays! Le Burundi digne, paisible et prospère prôné par le Prince est celui-là? Et pourtant, nous chantons chaque jour « Burundi bwacu » la main sur le coeur!!!!! Sans oublier le discours du Princehistorique que nous écoutons chaque 1er juillet t et voilà de telles images!
    Le constat est donc amer: dégradation des moeurs alors que nous, Burundais avons des valeurs d’Ubuntu, de respect mutuel, de dignité, d’entraide et de solidarité, surtout de tolérance et d’équité. Bref, les valeurs d’Ubushingantahe. Devant une telle situation que faire? Pour moi, les Burundais devons faire en sorte que nous puissions sauvegarder ces valeurs d’Ubushingantahe à travers l’éducation. L’urgence exige me semble-t-il est un débat ouvert sur la question de dégradation de moeurs. Ne rien faire serait synonyme de suicide collectif de tout un peuple.
    Il est urgent me semble-t-il d’initier une éducation citoyenne de retour aux valeurs de nos aïeux et à celles de l’école : dignité humaine, respect de soi, des autres, de l’environnement; l’éducation à la paix, à la tolérance, à l’entraide et à la solidarité, à l’équité ; à la justice, etc. Les parents, les responsables et décideurs politiques, tous les fonctionnaires de l’état, les adultes doivent être des modèles en paroles et en actes, participer ainsi à l’éducation des générations futures. Des séances de formation au civisme ou de « causeries morales » devraient être organisées sur chaque colline de recensement, sur les lieux de travail ou au cours des travaux communautaires dans le seul but de promouvoir la culture de la dignité humaine et le retour aux valeurs propres aux Burundais.
    Enfin, quelle éducation donnons-nous aux enfants burundais en publiant de telles vidéos ? Préparer la jeunesse à la relève de la gestion d’un pays ne se fait pas seulement en classe lors des séances des leçons, non c’est aussi le comportement des adultes, les images de la Télé et aujourd’hu tout ce qui est publié sur le Net et à travers les réseaux sociaux. Les adultes burundais devriont songer à nos responsabilités avant de poser quel geste en paroles ou en actes.

    • Hima Empire

      Monsieur Libérat, vos remarques sont plus que pertinentes. Néanmoins, permettez-moi de vous poser une question: Lors de la visite du président NKURUNZIZA aux Pays Bas, je vous ai vu dans la salle. Vous avez même eu droit à la parole. Lorsque vous vous êtes levé, nous nous attendions à ce que vous posiez de telles questions au président de la République. Ça nous a tous étonné que personne, mais personne n a osé poser la question concernant l arrestation arbitraire du vice-président BANVUGINYUMVIRA! Je pense que la diáspora burundaise (dont je fais partie) a raté une occasion d or pour faire la différence. Vous avez tous abondé dans le sens de nos frères au Burundais, qui s adressent au chef de l Etat non pas pour demander un changement, mais pour plaider pour leurs propres projets (ou de leurs associations), et je dois dire que cela est plus que décevant…

      • Janvier

        Hima Empire,

        Ce qui est decevant pour moi est que vous etiez présent et que vous n’avez pas osé prendre la parole! C’est facile d’accuser les autres. J’ai suivi l’intervention de Libérat, c’était bien la seule valable et sérieuse. Il y a aussi ce jeune médecin qui a posé deux questions sur l’EAC et la tolérance zéro contre la corruption.
        Ce qui est décevant, c’est cette de façon de culpabiliser l’autre dans le seul but de nuire. Libérat a bien qu’elle parle au nom de la DBB qui est apolitique, il est présenté effectivement ses objectifs, ses structures et surtout ses projets déjà réalisés et en cours. Notamment la ligne téléphonique et la permanence tous les mercredis matins pour écouter et conseiller le burundais en difficulté, les billets d’avion réduits de la SN Brussels airlines sur Bujumbura, plus question de passer par ADDIS et le projet « phare » de la DBB comme il l’a bien dit. Libérat a eu d’abord le courage de forcer d’avoir la parole, tout le monde l’a remarqué, il a été le premier à demander la parole, baramuritse micro baca barayikatisha bayiha Victor, Innocent Bano a soufflé quelque chose à la personne qui donnait le micro, Libérat a compris le danger et par la suite appeler la personne qui donnait le micro, il lui a adressé un mot. A la fin de l’intervention de Victor, Libérat s’est levé et a forcé pour demander le micro. J’étais assis derrière Libérat et en face de Bano. Tout le monde a tout vu. Tout le monde a entendu le chahut dès la prise de la parole de Libérat. Passons, c’est une parenthèse.

        Comme tu étais présent, veux-tu bien m’expliquer comment en 3 minutes un intervenant pouvait bien dire ikiri ku mutima? Il faut le souligner pour ceux qui n’étaient pas présents. Libérat a été très malin et a pu parler pendant une dizaine de minutes. Je pense qu’en tant que membre de la DBB, il a bien fait passer le message qu’il voulait passer, présenter ce projet de relève du niveau des élèves du sycle supérieur du secondaire! C’est un projet très louable pour le Burundi et les Barundi, Hima Empire. Libérat porte dans son coeur ce projet, on le sentait comme il maitrise la question, il l’a bien présenté oralement d’une façon limpide. Son objectif de solliciter les Burundais présents: diaspora, membres de la délégation et les opérateurs économiques à travers l’opération twita « TELEDUC » dans ce projet. En plus, il a sollicité des terrains pour les Burundais de la Diaspora qui souhaitent construire des maisons au Burundi. Bref, l’objectif de Libérat était bien clair, profiter de la RTNB pour lancer son message.

        Empire Hima, ce qui est decevant, c’est cette manque de reconnaissance des actions de Libérat. Au moins lui, il ne cesse de contribuer par des idées dans la recontruction du Burundi et souvent il conseille, en témoigne ce message qu’il vient de poster.

        Libérat seul ne peut pas tout faire et tout dire. La grande question est pourquoi toi, moi et les autres n’ont pas eu le courage de poser les questions que vous soulevez? Pourquoi vous n’osez pas décliné votre identité? Si vous n’avez pas le courage de décliner votre nom, vous n’aurez pas le courage de poser publiquement des questions au Président Nkurunziza. Et oui, vous préférez vous cacher derrière votre écran d’ordinateur pour juger les autres, gutora amakosa ngo ntiwavuze ibi, kugwisa n’ubusa le contenu de l’intervention des autres, c’est cela qui est décevant Empire Hima.

        Quant à Libérat nabandanye uko akora, aruta benshi muri twebwe! Au moins lui, il a marqué des points avec notre DBB. Je tiens vraiment à le féliciter pour avoir passé le témoin aux autres, après avoir mis sur les rails la DBB en moins d’une année. Il a prouvé qu’il route pour l’intérêt général des Burundais et du Burundi. Libérat, bravo franchement, toutes les infos que vous diffusez sur les offres d’emploi, les bourses d’étude vous honorent. Uwuja kuba mu Burundi agira amaso ntagira amatwi. Bandanya turagushigikiye.

      • Liberat ntibashirakandi

        Chers internautes,
        « Hima Empire »,

        Je reponds par respect des internautes. 1. J’ai pris la parole au Pays-Bas au nom de mon association et j’avais un mandat du President. Notre association ses objectifs, ses valeurs, son programme et ses priorites. Je me limite la car les affaires de notre association ne se traite pas sur le Net et je n’ai pas le mandat de m’exprimer du moins pour le moment sur ce que j’ai bien dit. J’ai remis le rapport des mon retour de la Hollande a qui de droit. 2. Je ne regrette donc pas Hima Empire de ne pas avoir evoque ces questions qui vous tient a coeur. Si c’etait a refaire dans le meme contexte, je referai exactement la meme chose. 3. Je me suis exprime sur l’article de Kaburahe en tant que Liberat, burundais preoccupe par l’ avenir du Burundi avec ce constat amer de degradation des moeurs. Merci Hima Empire d’avoir apprecie mes propositions, c’est que j’ai retenu de votre post. 4. Le reste, l’homme est ce qu’il dit, ce qu’il ecrit et ce qu’il fait.

        Enfin a Janvier qui a bien repondu a vos interrogations. Bon dimanche et joyeux Noel aux lecteurs de Iwacu-Burundi, sans oublier Kaburahe et ses collaborateurs.

      • jenetaispasloin

        L’arrestation n’est pas arbitraire, mais seulement elle a des mobiles politiques.
        Et je déteste comme quand je n’ai pas aimé quand ce fût DSK. Ces pratiques sont courantes aussi en Russie et en Chine. Mais elles sont bizarres. Nous espérons qu’il sorte pour voir si l’opposition peut se dessiner un peu plus mieux. Tout pour « éliminer » l’opposition quand on ne le peut physiquement. Espérons qu’ils acquièrent maturité, mais ce n’est pas pour 2015. Mais ils pourraient avoir 40%, ce ne serait pas pas peu pour une gouvernance équilibrée.

    • Ntibashirakandi Libérat

      Quelques erreurs dans mon texte, désolé pour cela!

  37. Stève

    Honneur à vous IWacu.

  38. C’est grand ces questions que vous posez et aux politiciens, et aux consommateurs des medias, et aux « professionnels des media » (avec les medias sociaux, il y en aurait de plus en plus).
    Surtout, je me suis personnelement demandez ce qu’on appelait « flagrant delit ».
    C’est grand quand vous demandez a nous tous d’etre honnete, et de se poser le genre de questions (comme vous le faites si bien):
    – On devrait s’interroger si la personne qui a filmé avait le droit de le faire. Et avec quels motivations et objectifs. Y a-t-il eu manipulation ?
    – Comment des éléments censés être dans les mains du parquet peuvent-ils se retrouver sur un média local-un seul- et puis sur la toile ? A qui profite le « crime » ?
    Avec peu d’experience et de connaissances que j’ai dans ce monde des medias, je me suis demande ce que ceux qui ont diffuse/partage les tubes dans leurs boites fb voulaient.
    Enfin, il est recommande qu’on respecte les opinions de chacun, mais nous risquons de confondre bcp de choses chez nous. Bon week end

  39. Jafari

    C’est votre professionnalisme qui fera respecter votre journal.J’estime que l' »autre medium » qui ne fait que salir les gens qui n’émettent pas sur la même longueur d’ondes que le CNDD-FDD n’est pas à prendre pour modèle.Qu’il se défoule pour le moment mais il viendra un temps où toute personne physique ou morale qui commet l’infraction soit punie conformément à la loi.

    • Kabwa

      De la meme maniere ces medias qui ne font que salir le pouvoir CNDD-FDD ne sont pas des modeles.

      • Mugeri

        Hanyuma, Yezu ababwira ati  » utarakora ico caha na mutere ibuye ubwambere » Yaaaah ! Petero Nkurunziza kubera nyene asanzwe ari a born again (Icaha no & no) ntiyavyihanganiye. Ya muteye iryo mugahanga ubwambere. Ferederico aracavirirana. Cawibaza ????

Publicité