Société

Bilan définitif : quatre morts et 62 blessés

18/03/2018 Onesphore Nibigira 3
Bilan définitif : quatre morts et 62 blessés
Tous les décombres ont été enlevés.

Quatre morts, dont la femme du propriétaire du chantier, et 62 blessés sont à déplorer, suite à l’effondrement d’un immeuble en chantier au quartier Miroir en zone urbaine de Buterere à ouest de Bujumbura. Alors que l’on parlait de dizaines de personnes coincées dans les décombres, seules 4 personnes ont été découvertes, depuis vendredi 16 mars.

A 11h 50, les travaux de recherche des corps ont pris fin. Tous les décombres avaient été enlevés. « Aucun autre corps n’a été trouvé. Les travaux de recherche avaient été suspendus hier à 19h30 pour reprendre aujourd’hui matin », a déclaré le commissaire Ntemako.

Ce dernier a tenu à remercier tous ceux qui ont prêté main forte d’une manière ou d’une autre, à savoir la police, la Croix Rouge du Burundi, l’armée, les Setemu, la Sogea Satom, la Brarudi, le gouvernement burundais, etc.

Les blessés sont soignés gratuitement dans différents hôpitaux de Bujumbura. C’est le gouvernement burundais qui se charge des frais.

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. Kimeneke

    Arrête d acheter les produits chinoix akataraza karimunyuma un hécatombe s annonce

  2. KABADUGARITSE

    En complément à ce qui vient d’être révéler, je crois qu’il suffit d’un peu de clairvoyance pour s’en sortir. Il y a du fer à béton qui provient du recyclage des tous ces vieux trucs en acier et métal divers que l’on trouve le long de nos rues, dans la brousse non loin de nos quartiers ou ailleurs. Il semblerait que le tout est vendu aux exportateurs de cette ferraille qui, à leur tour, vont la vendre en Uganda … C’est par après que l’ancienne férraille revient comme matière finie et se retrouve dans nos quincailleries.
    Faites attention à vos achats. Mais aussi, … à vos maçons, ingénieurs … –

  3. Rupande

    Paix a leurs âmes , Que le bon Dieu les garde dans son cieux. Beaucoup d’immeubles qui s’effondrent en Afrique sont victimes souvent de la mauvaise qualité des fer a bétons , on te vent souvent des faux fers a béton et te font croire que se sont des vrais, et le comble il est très difficile de différencier du vrai au faux si tu ne s’y connait pas, c’est ainsi que quelqu’un peut commencer son immeuble de deux, trois , quatre niveaux avec des faux fer a bâtons a la fondation , et la s’il continue au troisième niveau, la maison va s’écrouler , moi meme qui vous parle j’avais failli acheter les faux fer a bétons quand je commençais mon immeuble , mais heureusement pour moi j’étais avec mon cousin qui s’y connaissait , j’ai failli appeler la police et mon cousin m’a dit que ca ne vaut pas la peine, qu’il sera en prison et le lendemain tu vas le retrouver dans sa boutique.
    Je conseillerai aux autorités compétentes de faire un contrôle strict et régulier dans les quincailleries au quartier asiatique et partout ou on vent ses métaux pour verifier s’ils vendent des vrais métaux .
    Je ne dis pas que c’est seulement les faux métaux qui peuvent causer l’effondrement , il y en a aussi d’autres facteurs , soit la construction n’a pas suivie les normes de construction suite au manque de connaissances suffisantes de l’ingénieur ou soit le propriétaire veut faire l’économie et utilise les fer a bétons de petit diamètre qui coutent mois cher , au lieu d’utiliser les fer a béton plus grand en diamètre qui lui couterait cher, a la fin l’immeuble peut s’écrouler parceque ses fer a bétons ne peuvent pas supporter le poids de tout l’immeuble.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

560 utilisateurs en ligne