Environnement

5 morts et plusieurs disparus dans le lac Tanganyika suite à un orage

09/03/2016 La Rédaction 0
Quelques pêcheurs et leurs bateaux sauvés de la noyade
Quelques pêcheurs et leurs bateaux sauvés de la noyade

Des vents violents accompagnés de pluies torrentielles qui se sont particulièrement abattus sur toute la plaine de l’Imbo dans la nuit de ce lundi à mardi 8 mars ont fait 5 morts et plusieurs disparus dans le lac Tanganyika.

C’est essentiellement du côté de Rumonge, Gitaza, Mvugo et Magara. Ce bilan est encore provisoire. Les habitants de ces localités qui vivent essentiellement de la pêche sont désemparés.

Une vingtaine de bateaux de pêche et leurs équipages ont été emportés par de violentes vagues. Ce mardi matin, des recherches entamées semblaient infructueuses par manque de moyens.

La police de protection civile, qui n’est pas très équipée pour de telles opérations de sauvetage, attendait l’intervention de la marine. A la mi-journée, quelques pêcheurs ont pu être sauvés de la noyade. Ils étaient très épuisés et nécessitaient des soins intensifs.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

L’image est choquante, terrifiante, effrayante. Une fille déchiquetée, l’avant-bras détaché du reste du corps, est allongée sur une civière traditionnelle en rotin. Elle est méconnaissable. Sur les réseaux sociaux, un texte explicatif accompagne le corps tailladé à plusieurs endroits : (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

431 utilisateurs en ligne