http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/04/ELECTRICIAN-17-AVRIL-PR6264189-VA-Electrician-IWACU-2.pdf
Sécurité

4 cadavres découverts dans les quartiers nord de Bujumbura

08-09-2015
Le premier cadavre découvert dans la rivière Nyabagere

Le premier cadavre découvert dans la rivière Nyabagere

C’est à Cibitoke et à Kamenge que ces corps sans vie ont été retrouvés. Plusieurs témoins rencontrés le confirment mais le porte-parole adjoint de la police, Pierre Nkurikiye ne parle que de 2 cadavres découverts à Cibitoke.

Selon des sources sur place, le premier cadavre a été découvert dans la rivière Nyabagere séparant les quartiers Cibitoke et Ngagara, il s’agirait d’un ancien militaire. «Il était ces derniers jours chauffeur de bus assurant le transport entre Bujumbura et l’intérieur du pays.»

Des témoins rencontrés à Cibitoke affirment que des gens habitant tout près de cette rivière ont vu des policiers en patrouille dans les environs vers 20 heures. «C’est inhabituel, les gens ont eu peur, ils se sont précipités dans leurs maisons. Même les boutiquiers ont dû fermer leurs échoppes. Il n’y a pas eu de coup de feu.»

Le 2ème cadavre a été retrouvé à la 6ème avenue à Cibitoke. Personne n’a pu l’identifier. D’après des sources dignes de foi, 2 autres cadavres ont été découverts derrière la clôture du Centre Jeune Kamenge. Selon ces mêmes sources, l’un d’eux est un ancien chauffeur du parti Cndd-Fdd.

  1   Vos commentaires
  1. 1.D’après des sources dignes de foi, 2 uongo.2Selon ces mêmes sources, l’un d’eux est un ancien chauffeur du parti Cndd-Fdd.uongo pia
    muze mutubwira ivyo mwatohoje neza,nayo kuvuga les cadavres mutabonye nibihuha mubindi.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité