http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Sécurité

3ème journée de désarmement forcé : «Une bonne moisson»

«Trois fusils de type kalachnikov, un pistolet, un fusil R4, une grenade, une radio Motorola, deux chargeurs garnis, des accessoires pour l’entretien de fusils. » Tels sont les armes et les effets militaires saisis dans l’avant-midi de ce mardi 10 novembre dans les quartiers Jabe, Kanyosha, Rohero et Kinindo. «C’est un bilan satisfaisant pour cette troisième journée de l’opération de désarmement forcé des insurgés», commente Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police.

  21   Vos commentaires
  1. Bagaza

    Il ne faut pas chanter le genocide parce les intellectuels qui ont ete decimes par le Regime Micombero suffisent.

  2. Karundi

    Iwacu est devenu une sorte « vomitorium » de rancune. A tous mes amis commentateurs, je me demande ce que vous auriez dit si on n’avait rien saisi.

  3. Rose Hakizimana

    Ils ont oublie qu on se souvient des Avios qui ont amene des armes sur l aeropord de Bujumbura
    pour les imbonerakure et les interahamwe
    Ils pensent aussi qu on a oublie la maison de Gihanga pleine des armes ou sont passent ces armes
    Ils ne font pas mentiir en disant qu ils sont entre de desarmer la ou il n y a pas d armes Les Burundais sont docile mais
    ils ne sont pas bete

  4. Silence on tue, et rien que cela. Ni les burundais ni la communauté internationale, ne peuvent arrêter la situation. Tout le monde assiste.
    Déplorable

  5. Silence au tue.

  6. Kirinyota

    il faut surtout désarmer ces soi-disant policiers et les renvoyer chez eux. Les imboner armés , le mieux serait de les enfermer quelques part pour les remettre à l’ordre. Bace bataha kurima amatongo yaba se.

    • roger crettol

      Il serait judicieux d’étendre ces fouilles-perquisitions, avec l’accompagnement d’observateurs de l’extérieur, aux quartiers qui n’ont pas fait d’opposition au troisiéme mandat – pour deux raisons.
      Premièrement, « tout le monde » serait beaucoup plus rassuré que la plupart des armes détenues illégalement ont pu être retirées. On le sait bien, les tentatives du gouvernement de récupérer les armes détenues par la population civile n’ont jamais eu le succès escompté.
      Deuxièmement, le gouvernement aurait démontré qu’il traite tous les citoyens burundais de la même manière – qu’ils soient d’une ethnie ou de l’autre, qu’ils soient ou non affiliés à un des partis représentés dans les institutions.
      J’ai bien le droit de rêver …

    • Rose Hakizimana

      Tu a raison Mushingantahe Kinyota il faut les enfermer ou les emvoyer cultiver kuko ntakindi bazi
      atari kwica ngira kurima bobishobora

      • Baobab

        @Rose Hakizimana
        « Tu a raison Mushingantahe Kinyota il faut les enfermer ou les emvoyer cultiver kuko ntakindi bazi
        atari kwica ngira kurima bobishobora »
        Umenga ukurima urabikengera aho uri aho!
        Mbe iyo uba nturabona abarimyi ingene bifashe neza kurusha imburakimazi na nyinshi cane?

  7. IHORIHOZE

    Une grande moisson!!! Quelle honte alors qu’il y a perte des vies humaines, c’est ça la moisson Monsieur???.
    SVP développons quand même un peu d’humanités car on devient de plus en plus sauvages!!!

    • Kajisho

      Chez lui, le sang de civils tues est aussi une bonne moisson… Cet homme l’est deja I am afraid! Can he reverse to become like you??? Quand le mensonge et la verite cohabitent, il devient tres confus d’accepter toute info.

  8. prime Karikunzira

    c’est drole, inefficace et ridicule qu’après 3 jours de fouilles perquisitions intenses on en arrive à une dizaine de fusils. Et les matériaux sophystiqués qu’a brandi Bunyoni?

    • Mutana

      Meme un seul fusil c’est une grande moisson car il peut tuer plusieurs innocents. Mais savez-vous combien il y en avait?Alors informez la police.

  9. Verite Guess

     » C’est un bilan satisfaisant » , il faut finalement tres peu pour vous satisfaire Mr Nkurikiye. Votre comedie n’amuse personne, vous feriez mieux de l’arreter. Nous me sommes pas dupes, nous savont tres bien d’ou viennent ces soi-disant armes retrouvees chez des civils. Combien avez- vous repris aux imbonerakure ? Si vous Boulez desarmer les gens qui detiennent les armes illegalement , commences donc ceux-la meme que vous avez arme. Ce sera plus facile non?

  10. Jambo

    La grande moisson que le peuple martyrisé attend c’est la chute de Nkurunziza pour que la pays recouvre la paix.
    Elle tarde cette moisson,mais elle viendra tôt ou tard.Il faut espérer.

  11. Jereve

    L’histoire récente du Burundi nous apprend que les opérations de désarmement n’aboutissent à rien si elles ne se basent pas sur un consensus général. Rappelez-vous les fouilles perquisitions des années 93 et suivant à Kamenge, Kinama et ailleurs sur les collines: des rebelles et des quantités d’armes ont été saisis et exhibés à la presse nationale et internationale. Une grande fierté pour l’armée à cette époque. Et après? La crise s’est installée de plus belle, la guerre s’est amplifiée et la situation est devenue incontrôlable. Nous avons maintenant des superhéros qui ont décidé que l’histoire n’a plus rien à nous apprendre.

    • Hari utumashine ubu

  12. Bamika Melchiade

    On n’a jamais désarmer la milice imbonerakure à qui tous les rapports dénotent que le ltn gen adolphe avait distribué les armes. Aujourd’hui on s’amuse à aller faire semblant d’opérations de désarmément alors qu’au fond ce sont les armes qu’on distribue pour faire des mises en scène

    • nunu nado

      A Quand le desarmement de la malice et de ses amis?

      • Eddy

        dans cette illegitimiter de nkuruziza je ne suis pas etoner de voir comment cette police ce comporte comme des bandits autoriser. ce que je recrete ,ce que les personnes qui portents des ces uniformes qui sont des mon ethenis participes a ces massacres et genocide planifier de puis l’accession de ce genocideur de nkuruziza au pouvoir qui as fait appelle a son frere Agatho rwasa qui as deja de l’experience dans ce genre de massacre et de genocide dans cette region de grand lacs. Ne soyez pas naif svp. ces deux personnalites sont d’entrer d’accomplir ce qu’ils avaientts prevue il y a longtemp. Et ils sont baptiser ce mandant ; [mandant pour la liberation du peuple hutu.]. j’appelle a mes frere a l’uniforme a nous rejoindre pour notre survit.

        • Dotore

          Eddy, retiens ta deception, on essaie d’ethniser ce conflict mais en realite ce n’est pas le cas, ta deception est comprehensible, trop de victimes se comptent d’une seule ethnie pour la revolter. Ce n’est pas que tous les hutus et tous les tutsis de la police sont d’accord avec ce qui se passe. Mon point, pourquoi est-ce que de de plus en plus ce sont les Interahamwe et Imbonerakure habilles en uniforme de la police ou militaire (avec quelques policiers durs du systeme), qui sont sur terrain??? Time will tell

Publicité