http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Santé

3,7 milliards de Fbu pour la construction de l’hôpital de district de Gihofi

Le président Pierre Nkurunziza, ce vendredi 25 avril, à Rutana, a inauguré l’hôpital de Gihofi grâce à l’appui de l’UE via le programme post-conflit de développement rural (PPCDR).

Le président Pierre Nkurunziza, en compagnie du ministre de la Santé publique et du représentant de l’UE au Burundi, procède à l’inauguration de l’hôpital de district de Gihofi ©Iwacu

Le président Pierre Nkurunziza, en compagnie du ministre de la Santé publique et du représentant de l’UE au Burundi, procède à l’inauguration de l’hôpital de district de Gihofi ©Iwacu

« Cet hôpital entre dans les projets du gouvernement visant à améliorer la santé de la population. Et pour y arriver, des infrastructures sanitaires, un personnel qualifié doivent être proches de la population », rappelle le président Nkurunziza.

Installé dans la commune Bukemba et doté de 118 lits, cet hôpital couvrira trois communes de la province Rutana : Bukemba, Gitanga et Giharo, selon la ministre de la Santé publique. Elle indique que la commune Kayogoro en province Makamba et une partie de la Tanzanie bénéficieront de ses services. Il offre des services variés : la médecine interne, l’écographie et maternité, la chirurgie, la pédiatrie, la néonatologie, le laboratoire  et la radiographie.

Le numero un  Burundais ne doute pas de l’importance dudit hôpital : « Le personnel et les stagiaires vont renforcer leurs connaissances parce qu’il dispose d’un matériel adéquat et moderne ». La province Rutana étant classée parmi les dernières dans l’utilisation de la Carte d’Assurance Maladie (CAM) avec 40%, il espère que ledit hôpital va contribuer à changer cette tendance. La province Cankuzo se classe 1ère avec 90%.

Il faut noter que l’équipement de cet hôpital a aussi été fourni par l’UE via le projet Amagara meza. Cela a couté à peu près 800 millions de Fbu.
Le président Nkurunziza affirme que le secteur sanitaire est en pleine progression. Et ce, mentionne-t-il, grâce aux réalisations du ministère de la Santé qui cadrent bien avec la volonté du gouvernement. Ce qui facilite l’accès aux soins de santé, aux hôpitaux, aux médicaments, aux médecins, etc. Et tous ces projets s’inspirent du CSLP II et de la vision 2025.

Sabine Ntakarutimana, ministre de la Santé publique, précise que depuis 2009, 92 centres de santé ont été construits à l’aide des fonds propres du gouvernement. Elle ajoute que 45 hôpitaux de districts sont implantés dans le pays. Et chacun d’eux, signale-t-elle, accueille une population située entre 150.000 et 250.000. Dans le but de faciliter l’approvisionnement en médicaments, Mme Ntakarutimana signale que depuis 2010, 17 dépôts pharmaceutiques ont été construits dans toutes les provinces.

  9   Vos commentaires
  1. kabizi

    Bavuga dukora bandikira Ban kimoun twabaka amavuriro , bavuga ko ingabo zigomba zirukanwe muri mission de maintien de la paix turungika i Batayo muri Sud soudan , bavuga ko génocide iriko irategurwa, abahutu nabatutsi bavyumvise kare bahurira mubikorwa rusangi
    Bavuga ko Imbonerakure ziriko zigishwa inkoho muri kongo natwe turaba ko atari aba jeune bo mu kibiri bagomba kudestabilisa igihugu mugutera amasite yabatutsi bavuge ko ari imbonerakure
    bavuga ko imbonerakure ziriko zirahabwa inkoho twongera turikanura turaba ko atari ab jeune bo mukibiri bariko barazihabwa kugira baburizemwo amatora

  2. Nduwumunsi Concilie

    Avec Pierre, on avance.

  3. Sahwanya

    Merci l’UE qui a toujours appuyé le Burundi même dans les moments forts de la crise. Les appuis de l’UE sont d’autant plus intéressants car elle insiste sur la bonne gouvernance pour éviter que les appuis ne rentrent pas dans les poches des dignitaires. L »UE est aussi vigilante pour que les ventriotes ne puissent pas entrainer le pays de nouveau dans la guerre politico-éthnique.
    Merci encore l’UE et continuer sur la même lancée!

  4. NDAYISHIMIYE Serges

    J’attendais un mot sur l’adéquation entre les fonds débloqués et la qualité des infrastructures. Mais, ce n’est pas grave.

  5. Uwakera

    No comment?

    • kaminuza

      ha ha ha @Uwakera, why no comment ?

      Tu vois bien que nos chers journalistes n’hésitent jamais à souligner les BONNES ACTIONS gouvernementales !!! Pourtant, iyo leta nyene niyo yababujije guhimbaza umunsi mukuru wabo, non ?Vive la coopération UE vs Bdi!!

    • Mthukuzi

      Off course no!
      This is not a good news for haters dude!

      • hat

        Je pense qu’il faudrait équiper les hôpitaux préexistants plutôt qu en construire . Nos hôpitaux manquent cruellement de matériel depuis plus de 30 ans. Les hôpitaux dits de référence sont aussi démunis que les périphériques. Malgré ces constructions on va tjrs se faire soigner au Rwanda, au Kenya. L équipement et la maintenance font défaut. Le nombre d hôpitaux est presque correct. Les hôpitaux à l instar des universités?

        • Serieusement

          ceux existant se trouvent dans des provinces qui ont benneficies à outrance de l’aide. Il faut aider les autres shaaa.

Publicité